×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ENTREPRISE

Chiffre d'affaires d'Accor en 2001

LES SERVICES ONT SAUVÉ LA MISE

Avec le ralentissement économique aux Etats-Unis et les événements du 11 septembre 2001, les hôtels du groupe français ont globalement accueilli moins de clients. Par contre, le pôle services a, lui, sensiblement augmenté ses recettes.

Après avoir enregistré au cours des derniers exercices de très sensibles progressions de son chiffre d'affaires, Accor n'a pas échappé à la mauvaise conjoncture américaine et encore moins aux conséquences des événements du 11 septembre. On note certes une hausse de 4 % de son chiffre d'affaires consolidé en 2001, à 7,29 milliards d'euros. Mais, cette augmentation ne dépasse finalement pas les 2,5 % à périmètre et taux de change constants. Parmi les secteurs d'activité les plus performants en 2001, on observe la très bonne tenue des services aux entreprises. Ce dernier pôle a vu son chiffre d'affaires grimper de 14 % l'an passé, atteignant les 498 ME. A données comparables, la croissance s'est élevée à 18,4 %. Un joli score avec lequel la branche hôtellerie n'a pu hélas rivaliser. Les hôtels du groupe Accor ont bien sûr dégagé de conséquentes recettes : 5,052 milliards d'euros, soit + 6,6 % par rapport à l'année précédente.
Reste qu'en retirant à ce résultat la contribution du développement (+ 7,1 %), la hausse de l'activité hôtelière a, au bout du compte, stagné aux alentours de 0,8 %. Qu'il s'agisse de l'hôtellerie économique (Motel 6) ou bien encore du créneau affaires et loisirs, les Etats-Unis ont souffert en 2001. En témoigne la chute de 14,5 % du revenu par chambre disponible (RevPar) du segment affaires et loisirs. Les établissements Motel 6, eux, ont limité la casse, affichant une légère régression de leur taux d'occupation moyen (- 0,3 points à 66,4 %) et de leur RevPar (- 1,8 %).

Activité casinos en hausse de 24,6 %
Comparativement, l'Europe a plutôt bien tiré son épingle du jeu. A commencer par le secteur économique (Ibis, Etap Hotel et Formule 1) dont le prix moyen chambre a bondi de 6,1 % tandis que son RevPar finissait l'exercice à + 5,7 %. Du côté affaires et loisirs, les hôtels européens ont accueilli moins de clients, leur taux d'occupation fléchissant de quelque 2 points à 65,2 %. Le prix moyen a, lui, poursuivi sa hausse (+ 3,9 %).
Les autres activités du groupe ont connu une année relativement contrastée. Si les casinos ont massivement gagné aux jeux (chiffre d'affaires en hausse de + 24,6 % à 302 ME), la situation s'est avérée plus complexe dans les agences de voyages qui ont observé une baisse d'activité de 5,9 % à 499 ME. En matière de restauration, Accor a également servi moins de couverts, avec un chiffre d'affaires en recul de 13,1 % à 472 ME. Quant aux services à bord des trains, ils ont eux aussi sensiblement diminué : - 16,4 % à 277 ME.
Compte tenu de tous ces éléments, Accor maintient néanmoins ses prévisions de résultat pour l'ensemble de l'exercice 2001, à savoir un résultat avant impôt et un bénéfice net par action proches de ceux réalisés en 2000.
C. Cosson zzz36i

RevPar hôtellerie par segment en cumul à fin décembre 2001

  Taux d'occupation Prix moyen
(var en %)
RevPar
(var en %)
(en %) (var en pts)
Affaires et loisirs Europe 65,2 % - 2,0 + 3,9 % + 0,9 %
Economique Europe
(Ibis, Etap Hotel et Formule 1)
75,2 % - 0,3 + 6,1 % + 5,7 %
Economique Etats-Unis (en $) (Motel 6) 66,4 % - 0,3 - 1,4 % - 1,8 %

RevPar hôtellerie par pays en cumul à fin décembre 2001

Pays Nbre de
chambres*
Taux d'occupation Prix moyen
(var en %)
RevPar
(var en %)
(en %) (var en pts)
France 81 859 72,0 % - 1,0 + 4,9 % + 3,5 %
Allemagne 28 428 65,8 % - 2,0 + 2,6 % - 0,5 % (1)
Royaume-Uni 8 009 73,1 % + 1,2 - 1,8 % - 0,2 % (2)
Pays-Bas 5 173 75,4 % - 2,2 + 3,0 % + 0,1 %
Belgique 5 067 69,7 % - 1,4 + 2,7 % + 0,6 %
Italie 3 174 66,9 % + 0,7 + 5,5 % + 6,6 %
Hongrie 3 169 60,5 % - 4,5 - 2,5 % - 9,3 %
Etats-Unis (affaires et loisirs) 3 110 62,0 % - 6,0 - 6,2 % - 14,5 %
*Filiales et gérées (1) - 0,1 % hors développement - (2) + 1,9 % hors développement

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2755 Hebdo 7 Février 2002 Copyright ©

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration