Actualités

FORMATION

Conjuguer travail saisonnier et formation

Une opération de 18 mois, destinée à permettre aux saisonniers de suivre des formations qualifiantespendant les périodes creuses, est actuellement menée en PACA. L'objectif est de promouvoir une complémentarité entre différents métiers pour prolonger au maximumles saisons.

Sur un marché du travail très tendu, les saisonniers sont l'objet des attentions particulières des entreprises... et des pouvoirs publics. A l'initiative du secrétariat d'Etat à la Formation professionnelle et du secrétariat d'Etat au Tourisme, avec la participation du conseil régional, une opération test d'une durée de 18 mois démarre sur trois zones de la région PACA : les Hautes-Alpes, ainsi que les bandes littorales des Alpes-Maritimes et du Var. Une centaine de salariés saisonniers volontaires des secteurs de l'hôtellerie-restauration, mais aussi du tourisme social et associatif, pourront bénéficier d'une formation qualifiante personnalisée pendant l'intersaison. Elle comprendra un tronc commun intégrant les modules accueil, anglais et politique économique du tourisme de proximité, puis 300 heures minimum selon l'objectif professionnel du candidat. Cette formation sera dispensée par un cabinet conseil spécialisé. "L'objectif est de permettre aux saisonniers d'exercer 2 activités complémentaires, avec une qualification reconnue pour chacune. Il pourra s'agir, par exemple, de permettre à un plagiste de passer le diplôme de moniteur de ski, pour pouvoir travailler pendant la saison d'hiver...", explique Daniel Dorchies, délégué interrégional Sud Méditerranée du Fafih (Fonds d'assurance formation industrie hôtelière), qui intervient comme support technique pour la FRIH (Fédération régionale de l'industrie hôtelière). Signée avec retard, l'expérimentation vient tout juste de commencer dans les Hautes-Alpes, avec la sélection d'une dizaine d'entreprises saisonnières, notamment des hôtels-restaurants ouverts seulement trois ou quatre mois dans l'année. Les Alpes-Maritimes et le Var devraient suivre prochainement. Petit bémol, le dispositif grippe sur le maintien de rémunération des saisonniers durant la formation. En effet, si les partenaires ont dégagé un budget de 4 MF, il ne concerne que les frais pédagogiques... Il va donc falloir trouver une solution pour motiver la participation des saisonniers intéressés ! zzz68n

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'Hôtellerie n° 2741 Hebdo 25 Octobre 2001


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration