×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

tendances 2002-2003

Mises en scène par trois architectes d'intérieur

Les tendances décryptées par le bureau de stylisme Carlin International ont été
retraduites et exploitées, dans différentes mises en scène, par trois architectes d'intérieur. Un concentré d'idées inédites, astucieuses et belles, à découvrir absolument. zzz40d

La tendance Privilège vue par Jean-Philippe Nuel

Le restaurant 'Luca' : des espaces différenciés pour vivre le restaurant autrement
Se rendre au restaurant, entre amis, entre collègues ou en amoureux... Pour chaque situation, les attentes des clients sont bien différentes. 'Luca' expose les diverses possibilités de "manger autrement". Ainsi, les banquettes rondes, reconstituant une cellule privilégiée et intime, sont-elles parfaitement bien adaptées à un repas entre amis. Un abat-jour central coiffe la table et renforce l'ambiance feutrée de l'espace. A contrario, la table haute, type table d'hôte, est un lieu d'échange ouvert, où, seul ou à deux, la possibilité d'engager une conversation avec d'autres clients est donnée. Cette table, située dans l'axe de la salle et prolongée par un miroir, se positionne un peu comme un podium. Le sol, lui-même poli, participe à cet effet de dématérialisation contrastant avec les autres zones du restaurant, mettant en scène des matières naturelles et mates. Cette volonté de théâtraliser l'espace est renforcée par des jeux de couleurs, d'éclairage et de transparences. Ainsi, les murs d'un vert anisé sont-ils habillés de voilages tendus, animés par des spots.

RestauLuca.JPG (7220 octets)
Le restaurant 'Luca' de Jean-Philippe Nuel.

La chambre 'Emma' : une relation chambre/salle de bains très forte
Pour se reposer, se détendre, vivre à deux, la fonction traditionnelle de la chambre se surpasse pour répondre à un fort besoin d'intimité. Pour Jean-Philippe Nuel, il ne faut pas hésiter à travailler sur une nouvelle identité de l'intimité et créer une réelle notion de plaisir.
Dans ce projet, la salle de bains est une pièce maîtresse. Elle sort de sa réserve et s'intègre à la globalité de la pièce. Cependant, pour respecter les habitudes et la culture des uns et des autres, cette intégration est modulable et chacun peut la vivre à son rythme. La séparation entre la chambre et la salle de bains est ici un vitrage qu'il est possible d'occulter à volonté, à l'aide de voilages.
Un autre point fort du projet est la mise en scène de l'espace avec le lit. Central, il est théâtralisé et magnifie son occupant. Résultat : un plaisir qui a quelque chose d'exotique.
Les matériaux utilisés expriment ici une nouvelle approche du luxe, dépassant les codes de représentation classique qui veulent qu'un hôtel de luxe soit forcément de style ou tout au moins classique. Ce nouveau luxe correspond à une autre mise en œuvre des matériaux nobles, exploités avec simplicité pour les mettre davantage en valeur. Cuir, lin, laine, métal et verre ne sont pas détournés, galvaudés afin qu'ils conservent leur élégance intrinsèque.

ChambreEmma.JPG (6624 octets)
La chambre 'Emma' de Jean-Philippe Nuel.

Les partenaires
Contraste, Elitis, Ercuis, Eurolitex, Frette, Garcia, I. Guzzini, IRP, James Ebénistes, Lees Carpet, Lelièvre, Locatel, Miroir Brot, MLE, Oberflex, Porcher, Roset Hotels & Contracts, Saint-Gobain Vitrage, Sarth Inox, Sièges HP, Simmons, Socomat, Tetard Haudiquez Grisoni, Trévira.

La tendance Etonnement vue par Marc Hertrich & Co

Le restaurant 'Ors' : une fantaisie mystique pour le culte des sens.
Temple inca, dolmen celtique, grotte rupestre, qui sait ? Derrière ces étroites et hautes portes, qui pourrait dire la cérémonie qui s'y prépare ? Ce lieu est une référence aux cultes ancestraux, sans aucune connotation religieuse, mais avec la promesse d'un moment d'exception, hors du temps.
Métal mystique par excellence, l'or crée une ambiance chaleureuse, voluptueuse, un espace érudit. Le raffinement est révélé au travers d'une multitude de petits détails et le travail de la lumière. Les teintes se déclinent du brun-or à l'or pur, en passant par toute une palette de jaunes. Et bien que la dorure ait une connotation ringarde, tape-à-l'œil, elle est ici réhabilitée dans un exercice de style positif et moderne.
L'espace s'ouvre par deux immenses sculptures réalisées par l'Atelier Renaissance. Composé de feuilles dorées, l'immense luminaire central est un clin d'œil aux feuilles d'or que les pèlerins collent sur les bouddhas en Thaïlande. Les broderies de François Lesage sont autant de points de brillance, tandis que les petites lumières (Contraste) luisent tels des éclats précieux. Réalisées par l'Atelier Renaissance, toutes les patines dorées créent indéniablement cette enveloppante ambiance mystérieuse. Et pour parachever le décor, La Photofactory a développé une impression photo sur un voile.

RestauOrs.JPG (7193 octets)
Le restaurant 'Ors' de Marc Hertrich & Co.

La chambre 'Love Affair' : un lieu de vie
Cette chambre a été imaginée telle une histoire d'amour, d'où son nom. Plus qu'une chambre, il s'agit d'un lieu à vivre composé d'espaces différenciés, séparés par des vélums et dédié chacun à une fonction. Entièrement domotisée (par la société LST), la zone centrale sert à tour de rôle de lieu de rencontre, de lieu de repas ou de lieu de travail. Le mobilier, et particulièrement la table centrale, se module pour répondre à toutes ces activités. L'alcôve dressing est séparée par un meuble contenant minibar et téléviseur. L'alcôve du bain est traitée comme une véritable pièce, avec une somptueuse vasque centrale.
Comme des envolées de tendresse, les formes et teintes exploitées reflètent cette insaisissable ambiance de bonheur. Le brut s'associe au sensuel, le terrien à l'aérien, le tout pour créer une harmonie décalée pleine de surprises.
Dans leurs réalisations, Marc Hertrich et Nicolas Adnet font intervenir de nombreux artisans qui réalisent tous de très belles choses. Ils aiment travailler avec eux et sublimer leur savoir-faire en mettant en scène leurs créations. Par exemple, ils aiment les broderies de François Lesage, les créations du tapissier Mourra, les peintures de Nicole Colas des Francs, les luminaires de Contraste et Lumin & Sens, et bien d'autres encore.

ChambreLoveAffair.JPG (8904 octets)
La chambre 'Love Affair' de Marc Hertrich & Co.

Les partenaires
Amtico International, Ariage, Atelier Renaissance, Bang & Olufsen, Contraste, Créations Mourra, Duni, Ege Taepper, Ercuis, François Lesage Brodeur, James Ebénistes, La Photofactory, LST, Lumin & Sens, Miroir Brot, Pierre Frey, Pirelli Bedding, Sahco Hesslein.

La tendance Biotechnologie vue par l'Agence Twin

Le 'Cocoon Club' : un espace multiservice à vivre 24h/24
Le Cocoon Club, c'est l'espace multifonctionnel par excellence. Parfaitement bien adapté à l'hôtellerie d'affaires et de séminaire des 2 et 3 étoiles, il s'intègre dans les zones publiques de l'établissement afin de satisfaire une demande très large de services, 24h/24. La devise du lieu serait : 'service maximum, personnel minimum, ambiance optimale'. Une prouesse réalisée grâce à la technologie qui, si elle est omniprésente, reste très discrète. Ici, elle se cache dans les parois de la pièce et offre tout un panel de services.
Le Cocoon Club se subdivise en plusieurs zones : un espace détente avec de gros poufs, une bibliothèque, une cave à cigares... Un espace bureau doté de tous les programmes de bureautique, informatique, Internet... Un espace réunion équipé d'une grande table ronde... Un espace restauration avec distribution de plats bio, salades, boissons, snacking, et une table avec système de réchauffage de plats au centre... Et enfin, un espace boutique où l'on pourra trouver des accessoires de toilette, de la lingerie de nuit (Canat), des cadeaux et autres produits.
Un écran plat géant programmable propose tous les programmes que le client peut souhaiter. Une lumière douce, colorée et modulable contribue à apaiser le stress d'une journée bien remplie.

Le 'Bla Bla Bar' : un nouvel espace d'échange avec, au centre, tel un acteur, le barman
Ici, l'idée était de lever la dernière barrière qui sépare le personnel des clients. A l'instar de la restauration où les chefs sortent de plus en plus de leur cuisine, le 'Bla Bla Bar' est une conception ouverte du bar, avec mise en avant des produits. Le barman doit à son tour s'ouvrir à la clientèle, aller au devant d'elle et devenir une star tout comme les grands chefs ou les DJ en vogue.
Le 'Bla Bla Bar' comprend deux postes de préparation 'spectacle' de cocktails, une colonne centrale qui, tel un totem, met en évidence les produits, et enfin, un espace équipé de divans, fauteuils et tables mi-basses, idéales pour servir une restauration légère. Un écran de fond crée diverses animations.
Les jeux de lumière y sont importants. Des éclairages colorés appliqués sur les façades du bar et les poteaux ont pour rôle d'effacer le plus possible les frontières entre les différentes zones, tandis que d'autres faisceaux colorés animent et donnent de la vie à l'espace. Tous ces jeux de lumière permettent également de changer l'ambiance entre jour et nuit.

Rentabiliser le bar

Le 'Bla Bla Bar' a été conçu en partenariat avec Chris Messinanou, créateur de la société de conseil BarmenAgency, et passionné par l'univers du bar. Le mot d'ordre est simple : changer d'état d'esprit. Il faut innover, forger une identité au lieu, séduire, inventer de nouveaux cocktails, créer une animation et mettre au premier plan le personnel. L'agencement doit être étudié afin que le barman travaille à la vue de tous et ne tourne jamais le dos au client. De plus, pour inciter à la consommation, Chris est formel : il faut séduire. La visibilité des produits est déterminante et incitatrice. Enfin, le personnel doit être sensibilisé à la qualité de l'accueil et du service. Tout passe par une bonne formation. Celle dispensée par BarmanAgency intervient sur la gestion du bar, la connaissance des produits, l'esprit d'équipe, l'accueil et le relationnel, la vente et la fidélisation des clients, l'animation et la créativité. Tous ces points sont garants du succès.

CocoonClub.JPG (6577 octets)
Le 'Cocoon Club' de l'Agence Twin.

BlaBlaBlar.JPG (7339 octets)
Le 'Bla Bla Bar' de l'Agence Twin.

Les partenaires
AD Merchandising, Amtico International, Apilco-Yves Deshoulières, Bonduelle, Canat, Caraïbos, ECF, Chomette Favor, ECM, Ets Vincent, Gamko Réfrigération, Ge l'Art Gi, Georges Monin, Graphimage Tanagra, Guy Degrenne, I. Guzzini, Innfax, Le Pélican Rouge, N & W Global Vending, Nespresso, Pillivuyt, Pioneer, Print, Secante, Sièges HP, The BarmenAgency, Villeroy & Boch, Winckelmans, WMF, XN Corporation.

Adresses

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2740 Supplément Décoration 18 Octobre 2001


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration