×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Conjoncture
____________

Baromètre mensuel Pannell Kerr Forster Consulting France

Poursuite de la progression des RevPar en avril 2001

Si les taux d'occupation fléchissent dans le haut de gamme parisien, le moyen gamme et la province continuent d'accueillir des visiteurs en masse. Un phénomène qui s'accompagne d'une augmentation sensible des prix moyens chambre.

En dépit du ralentissement de l'économie américaine, l'industrie hôtelière française paraît toujours bien tenir la barre en ce quatrième mois de l'année. Au terme du mois d'avril dernier, les chiffres s'avèrent d'ailleurs globalement plutôt bien orientés. D'après le baromètre Pannell Kerr Forster Consulting France, établi à partir d'un échantillon stable comprenant quelque 30 000 chambres du 2 étoiles au 4 étoiles luxe, les revenus par chambre disponible (RevPar) continuent ainsi d'enregistrer des progressions sensibles tant à Paris qu'en province. A tel point qu'ils atteignent 7 % sur le haut de gamme parisien, 8,8 % dans le moyen de gamme et jusqu'à 10,7 % pour les 4 étoiles provinciaux.
Des chiffres intéressants qui résultent cependant de facteurs distincts suivant les zones géographiques et les segments d'hôtels observés. Dans la capitale, si le RevPar s'affiche à la hausse, notamment sur le créneau haut de gamme, c'est parce que ces établissements privilégient désormais la clientèle individuelle au détriment des groupes ou bien encore de l'activité tour-opérateur. Ce qui signifie, en clair, que les hôtels haut de gamme optent pour une politique de prix moyen élevé contre celle de l'occupation à outrance.
Du reste, l'hôtellerie haut de gamme parisienne voit son niveau de fréquentation baisser de manière conséquente au terme du mois d'avril dernier. La catégorie Grand luxe perd quelque 12 % d'occupation à 75,4 %, tandis que les Hôtels de charme chutent de 8,7 % à 68,8 %, et les First class de 3,7 %. Au final, le taux d'occupation moyen des 4 étoiles parisiens se stabilise à 75,9 %, soit - 4,1 % par rapport à la même période de l'année dernière.
Heureusement, les recettes moyennes chambre sont capables de combler cette diminution d'occupation puisqu'elles grimpent globalement de 11,6 % à Paris pour le haut de gamme.

Bonnes performances en province
Du côté des 2 et 3 étoiles de la Ville lumière, le moral est, lui, au beau fixe. Et pour cause ! Qu'on le veuille ou non, la demande reste très élevée. Résultat : le taux d'occupation se maintient d'une part à plus de 83 % grimpant de 1 % par rapport à avril 2000, et d'autre part, les prix moyens affichent une augmentation moyenne de 7,7 % à 559 FF.
Quant à la province, elle tire elle aussi assez bien son épingle du jeu. Pour commencer, elle constate une progression généralisée de son niveau de RevPar. Il n'en demeure pas moins vrai que les prix moyens demeurent, eux, d'une manière générale, relativement stables à l'exception des 2 étoiles qui gagnent quelque 5 %. Mais, les taux d'occupation sont en revanche bien orientés avec + 9 % pour les 4 étoiles, + 7,1 % pour les 3 étoiles, et + 3,3 % pour les 2 étoiles. Une tendance qui, avec les beaux jours, pourrait se confirmer dans les prochaines semaines.
C. Cosson avec PKF Consulting France

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2720 Hebdo 31 Mai 2001


zzz20h
zzz20a
zzz20o

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration