×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité
_________

Vaucluse

Le tourisme fluvial profite à la cité des Papes

100 000 visiteurs ont rejoint Avignon par le Rhône en l'an 2000. Un chiffre qui devrait encore augmenter avec le baptême d'un nouveau bateau de croisière.

Si les résultats n'atteignent pas ceux enregistrés sur le Rhin, le Danube ou même la Volga, le tourisme fluvial a cependant le vent en poupe sur le Rhône. De la sortie à la journée aux minicroisières, un public de plus en plus nombreux se laisse ainsi tenter par cette forme originale de découverte d'une région. Principale bénéficiaire de ce développement, Avignon a ainsi accueilli sur ses quais 100 000 visiteurs au cours de la seule année 2000.
Un résultat si encourageant que la compagnie alsacienne qui est également le premier armateur fluvial européen, Croisi Europe, a décidé d'investir de façon conséquente. Le lancement du MS Rhône Princess est là pour en témoigner. Ce navire 5 étoiles de 110 m de long pour 11 m de large, dernier fleuron d'une flotte déjà importante, a coûté la bagatelle de 40 MF à une société qui vise clairement le marché américain. Le p. d-.g. Christian Schmitter l'a d'ailleurs clairement déclaré à l'occasion du baptême de son bateau.

Deux mois pour la clientèle américaine
Une clientèle en provenance d'outre-Atlantique qui représentait 2 000 voyageurs, l'an dernier, mais qui devrait être quatre fois plus nombreuse tout au long de la période qui lui est tout spécialement réservée entre le 1er avril et le 31 mai. C'est le résultat très positif d'un accord d'exclusivité passé avec une agence de voyages US.
De quoi justifier, effectivement les efforts réalisés en matière d'équipement des 58 cabines et 2 suites aménagées. Ce qui offre une capacité d'accueil de 120 passagers, soit 30 de moins que sur les autres navires de ce type. Mais, encore une fois, il s'agissait d'offrir plus d'espace à des clients souvent plus exigeants.
Toutefois, avec un salon de coiffure à bord, une salle de jeux, une bibliothèque ainsi qu'un restaurant répondant à des critères gastronomiques, et même une carte des vins plutôt bien fournie, la compagnie se donne les moyens de satisfaire même les plus exigeants. Des clients à qui il en coûtera 3 200 F pour une semaine passée à bord. Voilà pourquoi, au total et toutes origines de ses clients confondues, Croisi Europe vise un marché de 17 000 touristes embarqués ou débarqués en Avignon.
J. Bernard


Le tourisme fluvial permet à 100 000 visiteurs de découvrir notamment le palais des Papes.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2716 Hebdo 3 Mai 2001


zzz70
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration