×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité
_________

Logis de France Gironde

Une nouvelle dynamique

De nouveaux adhérents, des reclassements par le haut, une démarche qualité en voie de réalisation... Les Logis de Gironde entament sereins ce troisième millénaire.

C'est un signe. Le 15 janvier dernier, l'assemblée générale annuelle des Logis de France Gironde a quasiment fait le plein. L'arrivée de quatre nouveaux adhérents apporte sans nul doute une nouvelle dynamique : l'Hôtel Horus à Langon (34 chambres), le Château de Roques près de Saint-Emilion (10 chambres), le Montaigne (40 chambres) à Saint-Médard-en-Jalles (unique 3 étoiles de la ville) et La Guitoune au Pyla (20 chambres) ; Un cinquième, le Château de Valmont à Barsac est en cours d'agrément. Face au trois établissements qui ont quitté la chaîne en raison d'une cessation d'activité motivée, en majorité, par des départs à la retraite, le bilan reste donc positif. Les Logis de Gironde comptent désormais 25 adhérents et ont gagné en qualité ; trois d'entre eux ont gagné des cheminées et la spécialisation par thème a fait des émules. Désormais, le département affiche des Logis Nature-Silence, Logis de Caractère, Logis Famille-Enfants et bien sûr Logis Bacchus. On se souvient que ce 'label' Bacchus est né en Gironde, lancé en 1996 par le comité départemental du tourisme pour les gîtes ruraux et chambres d'hôte. L'idée est apparue si séduisante qu'elle fut reprise par d'autres... De son côté, le CDT Gironde entend élargir l'audience du concept dans le cadre du développement de tourisme vitivinicole. Tous les types d'hébergements Bacchus vont être mis en réseau et seront réunis dans une brochure spécifique.
Restaient aux Logis de capitaliser les efforts de tous par la mise en place de la démarche qualité. Ce projet, décidé l'an dernier, n'avait pu démarrer faute de subventions. "Aujourd'hui, nous bouclons le cahier des charges", indique Elisabeth Vuillet chargée pour le CDT des Logis de France Gironde. Et de préciser : "Ce contretemps a finalement été bénéfique puisque l'an dernier seul quatre établissements souhaitaient s'engager, aujourd'hui tous sont prêts." Au vu des subventions obtenues - 50 000 F de l'Etat, 20 000 F du département - la participation de chaque adhérent ne devrait pas dépasser les 1 700 F.
Enfin le président Christian Sauvage a annoncé l'éminence d'un site Internet propre aux Logis de Gironde. Il pourrait être opérationnel d'ici six mois.
B. Ducasse


L'assemblée générale des Logis de France Gironde.

Spécialisation par thème : qui fait quoi ?

Les Remparts à Gensac : Logis Nature-Silence et Logis de Caractère.
Au Comté d'Ornon à Gradignan : Logis Famille-Enfants.
Et trois Logis Bacchus : Le Pont Bernet au Pian Médoc, Le Château de Roques à Puisseguin, Au Vieux Logis à Saint-Loubès.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2710 Hebdo 22 Mars 2001


zzz36t
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration