×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité
_________

Vosges

Un début de saison en demi-teinte

Le manque de neige et la douceur du temps inquiètent fortement les professionnels des stations de ski du massif vosgien. L'hôtellerie en général tire plutôt bien son épingle du jeu.

Les exploitants des stations de ski vosgiennes ne dissimulent pas leur inquiétude. En particulier les propriétaires de petites remontées mécaniques dont certains envisagent de stopper leur activité en attendant la neige qui n'est guère tombée en début d'hiver. Face au sous-emploi des remontées mécaniques, utilisées de 15 à 20 % de leurs possibilités, des mesures de chômage partiel sont envisagées pour une soixantaine de saisonniers embauchés sur le massif. Pour ceux qui ont investi dans des canons à neige, récemment comme dans la station du Lac Blanc, la douceur du temps ne leur permet pas non plus de pallier au manque de neige.
"La saison est très difficile à démarrer, confirme Maxime Laurent, président de l'office de tourisme de Bussang. Nous ne pouvons pas fonctionner dans des conditions normales, ni utiliser les canons. La saison est loin d'être finie, mais il ne faudrait pas que cela perdure." Dans la station de l'Ermitage à Ventron, la piste principale et la piste école ont pu être ouvertes du 23 décembre au 5 janvier, permettant la pratique du ski pendant les vacances scolaires. Mais les week-ends de janvier n'ont pas été plus enneigés, avec un réel manque à gagner pour les exploitants.
Néanmoins, dans ce paysage pluvieux et un peu morose, les hôteliers connaissent un début de saison plutôt correct, meilleur que pour le mois de décembre 1999 qui avait été fortement perturbé par la tempête.

En attendant le bilan des vacances de février
"Le mois de décembre 2000 a amené un chiffre d'affaires supérieur de 30 % par rapport à l'an dernier", explique Guy Valembois, directeur de l'office de tourisme de Gérardmer. En partie grâce au réveillon du nouvel an qui a pu se passer dans de bonnes conditions." Globalement, les hôteliers sont plutôt satisfaits, même si certains ont connu des problèmes à cause de l'annulation d'épreuves sportives comme le trophée Andros (course de voitures sur glace). "L'activité hôtelière souffre un peu du manque de neige, indique François Horscholle, directeur commercial des deux hôtels Ermitage à Ventron, mais nous sortons de deux très bonnes années et nous ramassons les fruits des dernières saisons. Durant les vacances de Noël, l'hôtellerie et la restauration ont très bien marché, et nous sommes complets depuis deux mois pour les vacances de février." Pas d'inquiétude immédiate donc pour les hôteliers vosgiens, qui ont par ailleurs prévu toutes sortes d'animations gratuites, comme des randonnées, au cas où la neige ne serait pas au rendez-vous. Avec une clientèle plutôt familiale, et moins sportive que dans les Alpes, les hôtels misent sur l'accueil et les prestations internes pour fidéliser...
Cependant, l'ensemble des professionnels espère la neige pour les vacances de février où le chiffre d'affaires des activités lié au ski est le plus important.
Si elle venait vraiment à manquer, on commencerait alors à parler d'année 'catastrophique' dans le massif vosgien.

© J.-M. Hedouin


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2705 Hebdo 15 Février 2001


zzz20o
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration