×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Entreprise
__________

Hôtel des Dromonts à Avoriaz

Christophe Leroy aux commandes

Entièrement rénové cet été, l'établissement du groupe Pierre & Vacances se place désormais sur un créneau haut de gamme. Avec l'arrivée aux commandes du patron de l'institution tropézienne La Table du Marché, Christophe Leroy.

Le patron de La Table du Marché à Saint-Tropez a pris cet hiver les commandes de l'Hôtel des Dromonts à Avoriaz, entièrement rénové pour l'occasion. Passé de 43 à 31 chambres, avec désormais deux restaurants (un bistrot en fait la version montagne de La Table du Marché, et un restaurant gastronomique), l'établissement place la barre haut. "Les prix ont doublé avec des chambres à 1 500 francs en moyenne, explique Christophe Leroy. Elles sont plus spacieuses, dans un style montagnard - grosses moquettes marron, édredons dodus, beaucoup de bois - et assez design. Avec toujours notre plus fort signe de reconnaissance, la façade en forme de pomme de pin, recouverte de tuiles en bois, un des symboles architecturaux de la station." Un positionnement que le repreneur estime en rapport avec le public de la station et qui, espère-t-il, pourrait lui permettre d'entrer dans le groupe Châteaux et Hôtels de France, et, pourquoi pas, dans la chaîne internationale Small Luxury Hotels of the World. Un positionnement qu'avait progressivement abandonné ce qui fut, en un temps, l'hôtel phare de la station. Pour le chef, la cuisine est également un axe porteur. "Nous ambitionnons de faire de La Table du Marché d'Avoriaz - bistrot avec caves à vins et à fromages apparentes, ticket moyen à 250 francs - la cantine chic des résidents. Nous n'avons pas encore assez de recul pour analyser le démarrage du restaurant gastronomique - ticket moyen à 500 francs. Il n'y a pas un seul plat en commun avec Saint-Tropez. Je privilégie les recettes locales : nous avons une crème de châtaignes, des plats à base de pommes de terre..."

L'appui commercial de Pierre & Vacances
Un démarrage en partie effectué grâce à l'expérience tropézienne du nouveau patron. L'opération 'Star-toques' lui a permis d'attirer dans son nouveau repère d'Avoriaz quelques célébrités habituées de Saint-Tropez. "La clientèle n'est pas la même, reconnaît Christophe Leroy. Pour l'instant, elle est constituée à 60 % d'étrangers, surtout de Britanniques, d'Israéliens et de Russes." La complémentarité se trouve plutôt au niveau commercial. Une partie du personnel effectue avec lui les deux saisons dans ses deux établissements, Avoriaz ne restant ouvert que quatre mois l'hiver. Le repreneur, qui a racheté le fonds de commerce, n'est pour l'instant que locataire des murs, ceux-ci demeurant la propriété du groupe Pierre & Vacances. "Seule une entreprise de cette importance pouvait mener à bien les très lourds travaux de rénovation de l'hôtel. De mon côté, j'ai des objectifs clairs de développement, avec l'appui commercial d'un grand groupe, même si nous n'avons rien à voir avec les résidences Pierre & Vacances. A terme, je compte racheter les murs." Pour son premier exercice, réalisé sur 4 mois, l'Hôtel des Dromonts devrait réaliser un chiffre d'affaires avoisinant les 7 millions de francs. "L'objectif est de monter à 10 millions de francs dans trois ans", annonce Christophe Leroy.


Christophe Leroy n'est que locataire des murs de l'établissement, ceux-ci demeurant la propriété du groupe Pierre & Vacances. A terme, il compte racheter les murs.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2705 Hebdo 15 Février 2001


zzz18p
zzz22v
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration