Actualités

Textiles
_______

POUR NE PAS PERDRE LE FIL

Nés de fibres naturelles ou synthétiques, les tissus possèdent des caractéristiques propres qui déterminent leur bon usage. Pour ne pas perdre le fil lorsqu'on parle avec des professionnels, mieux vaut mettre la bonne étiquette sur chaque étoffe. Lexique.


'Tzar'. Un épais voilage dont la chaîne est en crin de cheval et la trame en fils de lin et de cuivre. Sahco Hesslein.


'Aurore'. Transparence de la mousseline aux couleurs du soleil. Bassetti.


Des tons chauds et des motifs brodés.
'Stiba/Esto' de Zimmer + Rohde.

* Bastide : Toile de lin très fine et serrée. Volontiers utilisée pour l'habillement, elle sert également pour les rideaux, les garnitures de lit, les napperons et nappes.
* Bourrette : Soie grossière obtenue à partir des déchets entourant le cocon et donnant un tissu doux, d'aspect duveteux et peu résistant. Bon marché pour de la soie, la bourrette convient bien aux rideaux.
* Brocart : Soierie brodée d'or et d'argent, enrichie d'un décor de fleurs et de figurines.
* Brocatelle : Tissu de coton, soie ou rayonne, dont les larges motifs de satin mat se détachent en relief sur fond de trame brillante. Utilisé pour des couvre-lits.
* Broché : Tissu présentant des motifs décoratifs en relief, exécutés au tissage à partir de fils supplémentaires ajoutés à la trame.
* Chintz : Fine toile, le plus souvent à motifs fleuris, traitée par glaçage, ce qui lui confère une surface lisse, brillante et une certaine raideur. En polyester, les chintz possèdent un glaçage permanent, tandis que ceux en coton non traité résistent mal à l'entretien.
* Cretonne : Toile de coton à grain carré et régulier mais d'aspect rugueux, souvent imprimée. Parfaite pour les rideaux et les housses de fauteuils.
* Damas : Etoffe tissée présentant un contraste brillant-mat très décoratif. Les mêmes dessins apparaissent à l'endroit en satin sur fond de taffetas, et à l'envers, en taffetas sur fond de satin.
* Doupion : Tissu réalisé à base de fils fantaisie irréguliers.
* Etamine : Elle servait autrefois de tamis. C'est dire sa légèreté. Souple et transparente, elle est idéale pour les voilages.
* Gaufré : Tissu présentant à sa surface un dessin en léger relief, obtenu par pression à chaud sur un cylindre gravé.
* Gourgouran : Tissu rayé avec des alternances de bandes mates et brillantes.
* Guipure : Dentelle à larges mailles très représentative du Second Empire, aujourd'hui utilisée en voilage.
* Indiennes : Initialement, toutes les cotonnades imprimées provenant des Indes. Puis sous ce nom se sont regroupés tous les tissus à ramages.
* Jacquard : Tissu façonné, réalisé sur un métier à tisser. Du fait de sa fabrication, il s'agit d'une étoffe épaisse et résistante.
* Jersey : Sorti des garde-robes, ce tissu, formant des mailles toujours semblables sur une même face, habille désormais fauteuils, canapés et housses de coussins.
* Lamé : Tissu dans lequel entrent des fils de métal. Pourquoi pas pour des rideaux ou des coussins ?
* Lampas : Soieries à grands dessins en relief se détachant sur fond satiné d'un autre coloris.
* Madras : Bien que né en soie dans la ville du même nom, on l'aime en coton, surtout aux Antilles. Ce terme recouvre aujourd'hui tous les carreaux de couleur aux teintes exotiques.
* Métis : Un mélange, bien sûr. La trame est en lin et la chaîne en coton.
* Moire : Un tissu aux reflets chatoyants obtenus par l'écrasement du textile entre deux cylindres chauffés. Un défaut : il suffit d'une goutte d'eau et le moirage disparaît.
* Mousseline : En coton ou en soie, sa légèreté et sa souplesse la recommandent comme le plus romantique des voilages.
* Ottoman : Etoffe de soie à trame de coton formant de grosses côtes. Il n'existe aujourd'hui qu'en coton pour les tentures murales et les sièges. A noter, le reps est une variante d'ottoman.
* Percale : Venue de l'Inde, cette toile glacée, blanche, dégage une grande impression de fraîcheur. En couleur, elle doit être garantie grand teint, sinon elle se fane très rapidement.
* Piqué : Molletonné, lourd, d'un tombé impeccable, le piqué de coton trouve sa place partout en couvre-lit, coussin, galette de chaise, rideaux, jeté de table...
* Plumetis : Tissu broché ou brodé dont les motifs en relief sont petits et régulièrement espacés.
* Popeline : Née autrefois en soie, elle est aujourd'hui tout coton, avec un tissage laissant apparaître de fines côtes horizontales.
* Satin : Venu de Chine, le satin est la matière du luxe, lisse et brillante à l'endroit, mate à l'envers. Aujourd'hui, on trouve surtout le satin de laine et de coton ou jaspé.
* Serge : Très ancienne, la serge se reconnaît à ses fines côtes obliques.
* Shantung : Fragile, cette soie artisanale aux fils irréguliers et à l'aspect flammé se décline dans une gamme chromatique infinie et s'utilise pour des rideaux.
* Taffetas : Crissant, brillant, flambé, chiné, changeant... Le taffetas, tissu de soie à armature unie, séduit depuis le XIVe siècle.

Tendances 2001

Toujours très présents dans le décor, les tissus se font pourtant plus discrets côté motifs et moins lourds côté tissage. Les toiles blanches aériennes, les unis pastel, les fins voilages de couleur ont la part belle. Les motifs chargés, les coordonnés fleurs-carreaux-rayures laissent davantage de place à des ambiances plus apaisantes, plus sereines. Cependant, les teintes acidulées n'hésitent plus à s'associer entre elles. Marions sans complexe des unis framboise et orange, turquoise et bleu Roy, vert pistache et jaune... A moins que ces couleurs vives ne soient là que pour relever par touches des ambiances très claires et monochromes.

 


'Ambienti IV'. Une très belle collection en Trevira CS, déclinée dans une palette de teintes subtiles pour des combinaisons à l'infini. Christian Fischbacher.


'Touareg et Targui'. Légèreté des tons, fluidité des matières. Kenzo édité par Lelièvre


Collection 'Alios-Domus' de Belinac. Effet matière dans l'esprit sisal.

 


Une nouvelle collection signée Pierre Frey. 


Inspiration botanique pour 'Passiflora' en satin 100 % coton. Paule Marrot.


Collection 'Impressions Coloniales' de Nobilis. 100 % coton.  


Taffetas en grande largeur (280 cm) et 50 variantes de coloris. 'Signes Intérieurs de Richesse'. Elitis.

 

Tissus non-feu

Il y a 'non-feu' et 'non-feu'. En effet, d'importantes distinctions sont à noter quant aux différents textiles se réclamant de cette spécificité. Tout d'abord, distinguons les tissus non-feu par ignifugation. Coton, lin, jute, laine... subissent un traitement spécial leur permettant d'obtenir une classification pouvant aller jusqu'à M1. Cependant, le produit d'ignifugation résiste mal aux lavages répétés, aussi parle-t-on de tissus 'non-feu non-permanent'. Par opposition, certains textiles sont dits 'non-feu permanent'. Dans cette catégorie, trois types de fibres permettent l'obtention des classifications M0 et M1 de façon stable :
* La fibre de verre : c'est incontestablement la fibre la plus ininflammable. Seule digne du classement M0, elle est idéale pour les sièges et rideaux de théâtre et pour le tissage des revêtements muraux.
* Le clévyl : classé M1 permanent, il permet le tissage de gros velours et accapare ainsi une bonne part des métrages de rideaux, tentures et recouvrements. Cependant, les tissus en clévyl ne supportent pas bien les lavages à plus de 40 °C sans dommage.

* Le trévira CS : en matière de non-feu permanent, c'est la fibre la plus utilisée aujourd'hui par les grands éditeurs. Chacun a su créer des gammes aussi variées que belles. En polyester, cette fibre permet toutes les fantaisies, tant dans les motifs de tissages que les colorations. Par ailleurs, outre son remarquable comportement au feu (M1 permanent), elle présente d'autres qualités très performantes : lavable, elle facilite grandement l'entretien des rideaux, dessus-de-lit et autres tentures. De plus, elle possède une grande stabilité dimensionnelle et une résistance exceptionnelle à la lumière, à l'humidité, à l'usure. Pour compléter le tout, elle supporte également les températures élevées de séchage. Un avantage indispensable pour faire son entrée en milieu sanitaire.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2696 Supplément Déco 14 Décembre 2000


zzz42t
zzz40r

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration