Actualités

Actualité
________

Europe

Cinq groupes d'hôtellerie et de restauration s'unissent sur le Web

Accor, Bass, GranadaCompass, Whitbread et Hilton International s'apprêtent à lancer une plate-forme d'achats sur Internet.

Le Web a décidément des allures de pacifiste en herbe. Tandis que les grands noms de l'hôtellerie internationale se battent becs et ongles pour constituer des réseaux d'hôtels aux dimensions planétaires, ils font parallèlement "amis-amis" sur la Toile. En mai dernier, on a ainsi appris que le groupe français Accor et les Britanniques Forte et Hilton International travaillaient ensemble à la création d'une plate-forme d'achats sur Internet en Europe (hors Royaume-Uni).
Aujourd'hui, cependant, ce projet prend une tout autre envergure. Il s'étend désormais à l'ensemble du Vieux Continent. Sans oublier l'arrivée récente de nouveaux partenaires dans ce programme. Ce ne sont plus en effet trois leaders qui devraient s'allier, mais cinq : Accor, Bass (Leisure Retail and Hotels & Resorts), GranadaCompass (né de la fusion récente réalisée entre Granada et Compass) et Whitbread (première entreprise de loisirs au Royaume-Uni).
Par ailleurs, la nature même des derniers participants, en particulier GranadaCompass (dans lequel sont compris Eurest, Sutcliffe et Select Partner) et Whitbread (principal opérateur de restauration publique outre-Manche), indique que "la place de marché" virtuelle devrait englober les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration. Un marché colossal puisqu'il représente, selon Accor, plus de 160 milliards d'euros de volumes d'affaires.

Rationalisation des procédures d'achats
Concrètement, la plate-forme d'achats sur Internet, dont l'étude sera achevée au cours de l'automne 2000 et le lancement qui devrait débuter dès le premier semestre 2001, prendra la forme d'une société commune. L'entité sera financée grâce, notamment, aux abonnements annuels auxquels s'ajouteront des commissions perçues sur les transactions et autres types de facturations.
La "place de marché" virtuelle, quant à elle, proposera une gigantesque base de données comprenant les fournisseurs ainsi que les clients des cinq ténors du secteur. "Neutre et ouverte, cette nouvelle place de marché donnera le signal d'une nouvelle ère dans l'industrie", explique du reste Accor dans un communiqué adressé à la presse. Et d'ajouter : "L'infrastructure Internet permettrait tant aux acheteurs qu'aux fournisseurs du secteur de réaliser des gains opérationnels substantiels."
En utilisant la technologie du Web, les cinq leaders européens de l'hôtellerie et de la restauration affirment en effet pouvoir rationaliser le process des achats (factures, bons de commande, bons de réception...). Sans compter que leur force de frappe commune pèsera dans la balance "des marchands". A ce sujet d'ailleurs, la commission de Bruxelles ne manquera évidemment pas de jeter un œil averti afin de mesurer les conséquences que pourrait engendrer ce projet au niveau de la concurrence.
A noter que les protagonistes actuels envisagent d'ouvrir leur projet à d'autres partenaires. D'ailleurs, des discussions sont d'ores et déjà engagées avec des distributeurs.
C. C.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2678 Hebdo 10 Août 2000


zzz38
zzz99
zzz36i

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration