Actualités

Entreprise
_________

Tarn

Pour conquérir davantage le marché international

Dans le Tarn, La Demeure de Flore attire principalement une clientèle internationale. Francesco di Bari a su tirer profit de l'explosion du tourisme dans ce département pour relancer l'établissement.

Après un tour du monde qui l'a conduit dans les plus beaux palaces du monde, Francesco di Bari s'est éloigné du snobisme de la Côte et de la vie parisienne préférant la volupté d'un coin du Tarn pour poser ses valises. Il a racheté La Demeure de Flore Lacabarède, un hôtel de charme que le Guide Rouge a classé Maison rouge. Cette ancienne maison de maîtres, du début du XIXe, a rouvert ses portes le 1er octobre 1999, et devrait rapidement gagner en confort avec son nouveau propriétaire. Une seconde suite va être aménagée dans l'hôtel qui dispose déjà de 10 chambres. La décoration devrait également être plus luxueuse. Par exemple, des pièces uniques en porcelaine vont être tout spécialement créées par Bernardeau pour la table. Premier maître d'hôtel du Bristol à Paris jusqu'en avril 1999, Francesco di Bari a également été directeur du restaurant du Windsor Hotel Melbourne, du Bath Spa Hotel en Grande-Bretagne et du restaurant du Ritz Hotel de Londres. En fait depuis ses 19 ans, Francesco di Bari a travaillé dans les hôtels les plus prestigieux du monde. Une expérience qui devrait permettre à La Demeure de Flore de séduire une clientèle internationale. "Ici, la clientèle jouit à la fois du plaisir de la table et d'un environnement de toute beauté proche de la mer, des vignobles gaillacois, des châteaux cathares, des golfs...", précise Francesco di Bari associé à Dominique Cescon, ancienne directrice d'achat du Printemps. Aujourd'hui, la clientèle de l'établissement est étrangère à 80 %, surtout américaine, anglaise, irlandaise et belge tandis que la clientèle française, pas forcément de proximité, constitue à peine 20 %. Un déséquilibre qui devrait s'accentuer un peu plus avec le développement du marché asiatique. Depuis le mois de novembre 1999, La Demeure de Flore est affiliée au Japan Credit Bureau. Sa représentation installée à Paris organise en France des séjours de groupes ou individuels, pour les porteurs de cette carte de crédit, à 90 % Japonais. 20 000 francs ont également été investis pour la création d'une brochure et d'un CD-Rom en version française mais aussi anglaise pour démarcher plus facilement le marché américain.

Le cigare présent sur les belles tables
En reprenant La Demeure de Flore, Francesco di Bari a concrétisé un de ses rêves : être cuisinier. "J'ai toujours eu envie de passer en cuisine et j'ai appris les bases de cette profession auprès de mes amis qui sont chefs à Paris." Le restaurant de l'hôtel peut accueillir 28 couverts et propose des plats à la carte en fonction du marché.
Les plats italiens sont également très présents. La clientèle du restaurant est à 60 % locale.
Le chef qui est aussi diplômé d'excellence sur les havanes et Saint-Domingue, associe étroitement l'univers des cigares à celui de la table remplie de saveurs méditerranéennes. Une façon de fidéliser la clientèle qui dispose d'un choix de 18 marques. "Je propose à la fin des repas un cigare choisi en fonction des plats et des vins consommés.
La dernière fois, une dame qui ne fumait pas s'est laissée tentée. Elle est restée 3 heures à table et revient maintenant toutes les 2 ou 3 semaines pour découvrir de nouveaux cigares"
, commente Francesco di Bari. Il envisage même de créer un club d'amateurs de cigares qui organiserait, à La Demeure de Flore, des soirées dégustation.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2675 Hebdo 20 Juillet 2000


zzz99
zzz70
zzz36c

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration