Actualités

Saison
______

Hérault

Le Sud dynamise son offre

Sur une bande qui va du Cap d'Agde aux hauts cantons de l'Hérault, les professionnels héraultais bénéficient d'une situation privilégiée. Particulièrement attractif, ce secteur concentre à lui seul près de la moitié des capacités d'accueil du département.

Appelé dans les prochaines années à devenir un pôle significatif de l'offre touristique régionale, l'arrondissement de Béziers Saint-Pons bénéficie des actions de fonds engagées par les institutionnels. Mise en place de nouveaux circuits, développement du tourisme vert, réhabilitation des structures d'accueil, cette évolution s'est traduite également par une diminution du nombre de lits marchands disponibles (de l'ordre de 120 000 aujourd'hui pour 5 % de baisse en 10 ans). Et face aux exigences des touristes en matière de services, le secteur de l'hôtellerie et de la restauration est devenu l'un des principaux pourvoyeurs d'emploi sur ce bassin. Privilégiant désormais la qualité au détriment de la quantité, le secteur capte un nombre croissant de clients ce qui nécessite un accroissement de main-d'œuvre. "Les prévisions s'annoncent très bonnes que
ce soit sur le littoral ou dans l'arrière-pays. Une hausse d'activité qui bénéficie avant tout à l'hébergement de plein air, les hôteliers jugeant l'état des réservations plutôt moyen malgré un mois de juin exceptionnel
", déclare Alain Maurel le représentant du Groupement des professionnels de l'industrie hôtelière de Béziers en confirmant la bonne santé de ses confrères.

Des disparités entre littoral et arrière-pays.
Si les différences sont nombreuses dans l'approche commerciale selon que les établissements soient situés en bord de mer (3 lits sur 4) ou dans l'arrière-pays, on constate que c'est l'offre intérieure qui devrait être au cœur de nouveaux projets d'implantation. "Des stations comme Valras ou le Cap d'Agde pâtissent de l'image "béton" du littoral au profit de nouvelles destinations plus axées sur le confort d'accueil comme dans la haute vallée de l'Hérault qui attire de plus en plus de professionnels désireux d'offrir des prestations moyenne-haut de gamme", explique-t-on au comité départemental du tourisme. Avec 8 825 employés travaillant directement pour l'industrie hôtelière, ce sont chaque année 1 000 nouveaux postes qui se créent sur le secteur pour accompagner cette redynamisation. L'ouverture, l'an dernier, d'un CFA des métiers de bouche à Clermont-l'Hérault, a ainsi facilité la mise en rapport des restaurateurs et des élèves par une meilleure proximité. Selon Alain Maurel, "il est important pour nous de capitaliser sur notre situation tout en améliorant nos services afin de devenir une référence à travers la mise en place de produits associant hébergements, culture et loisirs. La demande se porte de plus en plus vers des offres transversales". Avec comme premier projet d'envergure, l'aménagement d'un espace de loisirs et d'un golf autour du lac du Salagou près de Clermont-l'Hérault en vue de la création d'un complexe de plusieurs dizaines de chambres.

 


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2675 Hebdo 20 Juillet 2000


zzz70

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration