Actualités

Entreprise
_________

Logis de France

La descente en ville

La première chaîne volontaire au monde disposera bientôt d'établissements au cœur des villes. Dans le cadre de sa politique de qualification de l'offre, la Fédération nationale des Logis de France a en effet accepté la labellisation "Logis en ville". D'autres filières thématiques s'apprêtent également à voir le jour comme les Logis Bacchus, les Logis vélo...

L'affaire avait pris des allures "d'Arlésienne" ! Voilà dix ans en effet, que la Fédération nationale des Logis de France (FNLF) s'interrogeait sur l'opportunité d'implanter des Logis en ville. Un projet qui relevait presque de la "trahison" pour quelques-uns. "Il est vrai qu'il y avait un certain nombre d'opposants à cette nouvelle labellisation", avoue Renée Ougier, réélue pour un an à la tête de la chaîne volontaire. La démocratie, associée à la force de conviction des plus farouches partisans de cette inédite qualification de l'offre, est cependant parvenue à renverser la vapeur. "A l'issue de l'assemblée générale 2000, qui s'est déroulée en mai dernier à Paris, 48 associations ont effectivement voté "pour" les Logis en ville, 24 "contre" et 5 abstentions", indique avec satisfaction la présidente.
Reste que quand les Logis de France descendent en ville, ils ne le font pas tous azimuts. "Il n'est pas question de dévoyer notre produit. C'est la raison pour laquelle, ne deviendra pas Logis en ville qui veut", précise Renée Ougier. Et d'ajouter, "les hôtels candidats à cette appellation devront ainsi répondre à notre souci de qualité et disposer de 50 chambres au maximum. Sans oublier que leur gestion devra être impérativement familiale". Cette nouvelle stratégie qui vise finalement à faire adhérer des hôtels sans restaurant dans des villes dépourvues de Logis, concerne en fait des capitales régionales ou localités de 100 000 habitants et plus. A ce jour, 22 villes cibles ont d'ailleurs été identifiées parmi lesquelles figurent bien sûr Paris, Bordeaux, Toulouse... (cf. encadré). Un terrain de "chasse" qui s'avère vaste, notamment dans la capitale.

Vélo, rando, pêche...
Tout comme ceux évoqués par d'autres projets : les Logis thématiques. A l'aube du troisième millénaire, la Fédération nationale des Logis de France a en effet choisi de poursuivre la qualification de son offre. Parallèlement au classement traditionnel reconnaissable à travers les cheminées, la chaîne s'est ainsi dotée en l'an 2000 de 3 nouvelles catégories : les Logis de caractère, les Logis familles-enfants et les Logis nature-silence.
Mais, de nouveaux dossiers sont sur le point d'aboutir. A l'initiative de Christian Sauvage, président de l'Association départementale des Logis de Gironde, la "fermentation" des Logis Bacchus est ainsi quasiment achevée. "L'objectif de cette opération est de mettre en valeur les établissements Logis bénéficiant d'un environnement vinicole", explique Renée Ougier. A condition de répondre à des critères extrêmement précis (situation dans une zone d'appellation vitivinicole, mise en valeur de l'environnement dans la décoration de l'hôtel, mise à disposition de documentation gratuite sur le vin, lieu de stockage du vin adapté, carte des vins renouvelée deux fois par an et proposant 20 crus différents dont 25 % de la région...), cette nouvelle qualification devrait apparaître dans le guide 2001.
D'autres filières thématiques devraient elles aussi enrichir le guide l'an prochain comme : les Logis randonnée, les Logis vélo, les Logis des neiges et les Logis de pêche. "Reste que les hôteliers devront prendre un véritable engagement vis-à-vis de ces clientèles spécifiques", lance la présidente de la FNLF.

86 % d'étrangers
Dans un premier temps, l'identification de ces nouvelles offres se matérialisera en effet à travers un pictogramme. Le but de la chaîne est néanmoins à terme de réaliser une commercialisation spécifique par filière thématique. Et en la matière, la FNLF n'aura pas le droit à l'erreur. D'autant qu'à l'heure actuelle, les clients montrent une grande confiance envers les services proposés par la chaîne. En particulier dans le domaine de la réservation. "Ouverte à l'ensemble de nos adhérents, la centrale de réservations grand public enregistre un très grand succès auprès des consommateurs", note Renée Ougier. A tel point du reste qu'au 31 mai dernier, plus de 35 000 nuitées ont été confirmées générant un chiffre d'affaires de presque 8 millions de francs contre 43 500 nuitées et 9,5 millions de chiffre d'affaires pour la totalité de l'exercice 1999. "Actuellement composée de 19 personnes, dont 11 exclusivement destinées au grand public, la centrale de réservations reçoit des rafales de e-mail", raconte la présidente nationale.
La clientèle réserve effectivement de plus en plus via Internet. 67 % des réservations effectuées auprès de la Fédération nationale des Logis de France passent par le Web contre 29 % par le téléphone et seulement 4 % par le Fax. C'est dire l'évolution des comportements ! Sans compter que tous ceux qui réservent par la Toile dépensent toujours davantage : le chiffre d'affaires moyen par réservation sur le Web s'élevant à 1 137 francs.

Grand-duché de Luxembourg
A majorité étrangère (86 % contre 14 % de Français), la clientèle des Logis de France est évidemment une fervente admiratrice des petits chemins hexagonaux. Reste qu'avec un développement européen plus musclé, elle apprécierait, sans doute, encore mieux l'art de vivre à la française. D'autant que les touristes pourraient eux-mêmes tester le produit dans leur propre pays. Raison pour laquelle la FNLF a décidé de "booster" la croissance de Logis Europe (association créée en 1992).
D'ores et déjà présente en Belgique, Irlande et Italie, Europlogis nourrit ainsi de nouvelles ambitions. "Nous allons repartir essaimer en Grande-Bretagne en nous associant cette fois-ci aux Irlandais", confie Renée Ougier. D'autres opportunités s'annoncent du côté de la Suisse et de l'Espagne. Quant au grand-duché de Luxembourg, il compte 21 adhérents depuis le 27 juin dernier.
C. Cosson

Listes des localités de plus de 100 000 habitants ouvertes à la labellisation Logis ville
Départements Localités   Nbre habitants
Bouches-du-Rhône Marseille 800 500
  Aix-en-Provence 123 842
Côte d'Or Dijon 146 703
Doubs Besançon 113 828
Finistère Brest 147 956
Gironde Bordeaux 210 336
Haute-Garonne Toulouse 358 688
Haut-Rhin Mulhouse 108 357
Isère Grenoble 150 758
Loiret Orléans 105 111
Maine-et-Loire Angers 141 404
Moselle Metz 119 594
Nord Lille 172 142
Paris Paris 2 175 000
Puy de Dôme Clermont-Ferrand 136 181
Pyrénées-Orientales Perpignan 105 983
Rhône Lyon 415 487
  Villeurbanne 116 872
Sarthe Le Mans 145 502
Seine-Maritime Le Havre 195 854
  Rouen 102 723
Var Toulon 167 619
Membres du bureau national
(Election mai 2000)  
Membre de droit Vincent Planque
  Délégué général fondateur
Membres élus
Présidente Renée Ougier
  Présidente des Logis de l'Isère
Vice-président trésorier Hilaire Bosa
Président des Logis du Doubs et de la Franche-Comté
Vice-président Marc Baldy
Président des Logis du Lot et de la région Midi-Pyrénées
Assesseurs
Jean Falquet Président des Logis de Haute-Savoie
Raymond Fraysse Président des Logis de Corrèze et du Limousin
Bernard Joly Président des Logis de Haute-Saône/
  Territoire de Belfort
Dominique Peduzzi Président des Logis des Vosges
Jacqueline Roux Présidente des Logis de Haute-Loire
Guy Schlienger Président des Logis de Haute-Marne
Julien Nicolle Président d'honneur des Logis de la Manche
Liste des nouveaux membres du conseil d'administration de la FNLF (Election mai 2000)
Ain Daniel Julet
  Membre du bureau
Bouches-du-Rhône Jean-Louis Bayol
  Président délégué
Haute-Garonne André Laur
  Président
Indre Laurent Broussin
  Président
Jura Michel Bailly
  Président
Marne Pierre-Yves Jardel
  Vice-président
Pas-de-Calais Bernard Beauvalot
  Président


Renée Ougier, présidente de la Fédération nationale des Logis de France : "les nouveaux labels seront identifiés par des pictogrammes, puis une commercialisation par filières se mettra ensuite en place."


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2675 Hebdo 20 Juillet 2000


zzz36t

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration