Actualités

Entreprise
_________

Aude

L'hôtel du casino ouvre ses portes

Au terme de plusieurs mois de travaux, le complexe de loisirs Le Phoebus, à Gruissan, se dote d'un établissement de cinquante chambres.

Depuis l'arrivée des machines à sous en 1994, le casino de Gruissan a entamé une mutation qui le conduit aujourd'hui à élargir son offre en direction de l'hébergement.
Inauguré le 7 juillet dernier, le nouvel hôtel permettra à la Société Française de Casino alliée au Groupe Partouche de dynamiser les services proposés. Discothèque, restaurant, piscine, le complexe s'est également doté récemment d'un pub et d'un "lounge bar". "L'ouverture de l'hôtel s'inscrit dans la logique de développement du casino qui s'appuie sur la mise en place d'une offre complète. Nous proposerons par exemple, dès septembre prochain, des produits spécifiques associant séjour et découverte. Au départ de l'hôtel, ce sont 28 circuits touristiques, culturels ou sportifs que nous lançons", explique Daniel Reyné le directeur du complexe.

Vers un 3 étoiles
L'hôtel construit sur un terrain appartenant à la mairie jouxte le casino. "Les capacités de la ville en matière d'équipement hôtelier étant limitées, nous étions confrontés à des demandes de plus en plus nombreuses en faveur de la création d'une structure d'hébergement à la hauteur de nos prestations. Et avec le développement de la fréquentation étrangère, allemande et hollandaise notamment, nous devions pouvoir répondre rapidement à ces attentes", poursuit le responsable.
Bénéficiant de l'agrément "agence réceptive" et d'un classement préfectoral en troisième catégorie, l'établissement sera ouvert toute l'année avec des tarifs largement abordable, de l'ordre de 300 F la chambre en pleine saison. "Nous avons souhaité que l'établissement s'intègre parfaitement à la station d'un point de vue architectural, sur deux niveaux et avec un bardage en bois qui rappelle celui des chalets, poursuit Daniel Reyné. Notre principale zone de chalandise est constituée par le bassin toulousain situé à une centaine de kilomètres. Cette clientèle fidèle représente plus de la moitié de nos habitués. L'hôtel permettra de répondre à la demande en séjour court, week-end notamment. Jusqu'à présent nos clients étaient obligés de se rendre à Narbonne pour ce type de prestations." De fait, l'établissement devrait bénéficier d'un taux d'occupation élevé dès son ouverture. "L'état des réservations, alors que nos actions de promotion n'ont pas encore démarré, est plus que satisfaisant pour la saison. Une fois la phase de lancement achevée, nous développerons notre offre dans un souci constant de complémentarité entre l'hôtel et le casino, pour des prestations qui seront évolutives", ajoute Daniel Reyné qui s'appuie sur un partenariat fort avec la commune. "L'ensemble des infrastructures sportives de la ville, golf, tennis seront en effet à la disposition de nos clients."


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2675 Hebdo 20 Juillet 2000


zzz36v
zzz34

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration