Actualités

Cafés
_____

Discothèques

L'Afedd-Bemin s'installe en Bretagne

Une organisation, professionnelle, le Bemin (Bureau européen des médias de l'industrie musicale), qui avait négocié avec la Sacem (droits d'auteur) pour les discothèques, s'est transformée en Association française des exploitants de discothèques et dancings (Afedd), "syndicat de consensus et de dialogue". Elle revendique déjà une trentaine de sections départementales en France. En Bretagne c'est aujourd'hui le Finistère ; cet été, ce doit être l'Ille-et-Vilaine (Rennes), plus tard, les Côtes d'Armor (Saint-Brieuc) et le Morbihan (Lorient et Vannes).

Son délégué général, Patrick Biloé, a installé, fin juin à Quimper, une section finistérienne dont la présidente est Pascale Tamalet, du Vertigo à Concarneau, le trésorier Hervé Daniel, A l'Ouest, de Plomeur, le secrétaire Charles Peyrabout, La Soute, de Brest. L'Afedd 29 revendique une bonne trentaine d'adhérents sur les 75 à 80 discothèques "pures" que compte le département. Quel rapport avec le Syndicat de l'hôtellerie 29 qui compte déjà une section discothèques ? Plus aucune tentative de fusion au niveau national ayant été refusée.

Charte déontologique
Les adhérents de l'Afedd se sont engagés à observer une charte professionnelle déontologique, véritable statut qui doit faire de l'organisation "une référence de qualité pour les autorités". Non seulement, les discothécaires finistériens seront scrupuleux sur les règles du métier, mais, de plus, le nouveau syndicat fera tourner des comités de contrôle constitués de clients sélectionnés pour vérifier que la déontologie est bien respectée. Des exclusions seront possibles.

"Je conduis, je ne bois pas"
En contrepartie, 50 % de réduction des droits à la Sacem, et 20 % sur les achats de boissons non-alcoolisées, une assurance responsabilité civile, et des actions comme l'opération "Driver" expérimentée dans l'Oise, encouragent les jeunes conducteurs à ne pas boire d'alcool : "Je conduis, je ne bois pas".
Une initiative particulièrement bienvenue alors que le premier week-end de juillet, en Bretagne, s'est soldé par plusieurs accidents mortels dont les victimes étaient des jeunes gens qui, selon les enquêteurs de la police, rentraient de boîtes de nuit.
A. de Sigoyer

 
L'Afedd 29 revendique une bonne trentaine d'adhérents sur les 75 à 80 discothèques "pures" que compte le département.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2675 Hebdo 20 Juillet 2000


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration