Actualités

Au fil de la semaine
_________________

Séminaire de travail à l'école de Savignac
Animé par Joseph Hegarty, directeur de l'Institut de technologie de Dublin, un séminaire de travail intitulé "Réflexion au sommet de l'éducation" a réuni, à l'école de Savignac, des spécialistes de la formation. Il s'agissait de François Baudoin, responsable des relations internationales de l'école hôtelière de Paris Jean Drouant, Richard Edelstein, directeur de l'Imhi, Bruno Guesdon, directeur des MBA de l'université Essec, Joseph A. Hegarty, Jean-Michel Hoerner, président des universités de Perpignan, Gilles Hoenegger, représentant du groupe Accor ; Henri Magne, directeur des affaires internationales de Vatel, Brice Marques, directeur de l'IUP de Perpignan, Serge Perrot, président de l'Association pour la formation hôtelière et touristique, Michel Prospéri, proviseur du lycée hôtelier Paul-Augier de Nice, Alain Sebban, président fondateur de l'institut Vatel, Eléonore Vial, directrice de la pédagogie de l'école des arts culinaires de Lyon et Philippe Bethune et Georges Grave, directeurs de l'école de Savignac.

 

L'Univers au groupe Durand
Personne n'a pu résister à Jean-Jacques Durand, membre de la famille propriétaire des Cristalleries d'Arques (62), leader mondial des arts verriers de la table, lorsqu'au tribunal d'Arras il a mis 20 MF sur la table pour s'offrir l'hôtel l'Univers. Ce bel hôtel particulier arrageois est l'une des dépouilles des entreprises d'Alain Tutrice, liquidées à la suite d'une banqueroute qui a fait grand bruit. Avec ses 37 chambres à rafraîchir et de belles salles et salons de restaurant, en plein centre-ville, l'endroit a des atouts. Deux offres approchaient les 20 MF, les autres s'étageaient de 13 à 15 MF, de l'avis des professionnels que nous avons rencontrés le prix est "raisonnable" pour l'affaire. Mais l'hôtellerie a repris des couleurs dans la région et séduit quelques investisseurs. Jean-Jacques Durand a également repris voici deux ans environ l'hôtel-château de Tilques, près de Saint-Omer, tout près du fief de sa famille. Il semble décidé à créer un pôle hôtelier important dans sa région au gré des opportunités, et a fondé pour cela une société nommée Najeti sas.

Le lycée hôtelier de Talence à l'honneur
Elève en terminale technologique hôtellerie, la jeune girondine Emilie Delouye a apporté au lycée hôtelier de Talence son premier prix au concours général en se classant 3e en cuisine. 120 candidats étaient au départ, il en restait 10 à l'issue de la première épreuve (une dissertation sur l'environnement touristique). Le plat de résistance était à venir... épreuve de cuisine et ateliers techniques allant du service en salle, au flambage de fruits, en passant par la dégustation de liqueurs... jusqu'aux techniques d'hébergement.
Cette brillante candidate va à la rentrée poursuivre un BTS, après avoir décroché son bac avec une mention "bien". Au-delà de la cuisine, Emilie avoue une passion pour la pâtisserie, une spécialité où elle peut laisser libre cours à sa créativité.

Une association à l'EPMT
Les apprentis de l'Ecole de Paris des métiers de la table (EPMT) viennent de créer leur association et invitent tous les anciens apprentis à prendre contact avec eux.
Associations des apprentis de l'Ecole de Paris des métiers de la table, 17 rue Jacques Ibert, 75017 Paris, Tél. : 01 44 09 12 37

Un stage pour ouvrir une crêperie
Le service tourisme et hôtellerie de la chambre de commerce et d'industrie de Versailles Val-d'Oise-Yvelines propose, du 18 au 22 septembre prochain un stage sur le thème "Créer ou reprendre une crêperie". Il se déroulera à l'Institut de formation par alternance Adolphe Chauvin à Osny (95). Le programme qui s'adresse à 8 participants, issus ou non de la restauration, comprend une partie juridique et économique et une partie pratique.
Contact et informations : Annie Batier
Tél. : 01 30 10 89 95

Accor et Eurotunnel autorisés pour 360 chambres
La CDEC du Pas-de-Calais, réunie le 4 juillet dernier, a autorisé la construction d'un projet comprenant un Ibis (120 chambres), un Suithotel (100 suites) et un Etap Hôtel (140 chambres) sur le site du terminal Eurotunnel à Coquelles (62). Cette autorisation arrive au moment où le trafic transmanche passagers recule fortement du fait de la suppression du duty free à bord des ferries et aux boutiques Eurotunnel. Les professionnels sont inquiets.

Carnet

Marie-Thérèse David n'est plus

C'est avec beaucoup de tristesse que nous annonçons la disparition de Madame David. Propriétaire de l'hôtel Normandy rue de l'Echelle à Paris, de 1970 à ce début d'année 2000, chevalier de la Légion d'honneur, chevalier de l'ordre du Mérite, officier des Palmes académiques. Elle était aussi une fervente défenseuse de l'enseignement hôtelier. Trente années durant, elle n'a ménagé ni son temps, ni son dynamisme pour convaincre les pouvoirs publics de l'importance de l'enseignement dans le secteur. Présente à toutes les commissions paritaires, elle représentait les parents d'élèves mais aussi, elle apportait avec fougue la réalité humaine et technique du monde de l'hôtellerie et de la restauration. Réaliste, exigeante, optimiste, entreprenante, fidèle, généreuse et profondément humaine, elle a permis à des centaines de jeunes élèves de trouver leur voie. Elle refusait toute langue de bois, n'aimait pas les compromis, se méfiait des honneurs à qui elle préférait l'efficacité des dossiers qui avancent. Décédée le 13 juillet dernier, elle a été inhumée au cimetière des Batignolles à Paris, après la cérémonie religieuse qui a eu lieu en l'église Notre Dame de Grâce de Passy. A son époux, Janik David, qui la suivait et la soutenait dans tous ses combats, mais aussi à ses enfants et petits-enfants, nous présentons nos sincères condoléances.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2675 Hebdo 20 Juillet 2000


yyy36p
yyy14
yyy76a
yyy68n
yyy36i
yyy61
yyy18c


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration