Actualités

Courrier des lecteurs
__________________

Peut-être une solution à toute cette polémique

Je suis persuadé que beaucoup de professeurs et d'élèves sont passionnés par notre beau métier. Mais ne serait-il pas plus audacieux de revoir les règles de travail dans nos lycées, où les horaires devraient être les mêmes que chez le restaurateur et que, d'autre part, nous mettions en place une charte de qualité de nos maîtres d'apprentissage dans la formation de nos apprentis. Cela permettrait moins d'échecs lors du passage en entreprise et une meilleure image de marque de nos maisons.
Je suis tout à fait d'accord avec M. Didier Rollin quand il écrit que nos apprentis sont pris trop souvent pour des employés. Mais je considère, qu'en plus de leur apporter notre savoir-faire, il est quand même normal que par rapport à leur rémunération, une participation doive être effectuée au sein de l'entreprise. Ce qui ne correspond pas à une exploitation comme cela se passe, malheureusement, dans beaucoup d'entreprises.
Mais il est aussi temps que l'on arrête dans les collèges, lors des conseils d'orientation, de faire ce genre de réflexions :
w Toi, tu es bon, continue tes études ;
w Toi, tu es moyen, vas au lycée technique ;
w Toi, tu es un cancre, vas en apprentissage.
J.P. Mercier, restaurateur


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2665 Hebdo 11 Mai 2000


zzz68

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration