Actualités

Conjoncture
___________

Baromètre mensuel sur l'activité de la restauration commerciale - L'Hôtellerie/Coach Omnium - mars 2000

Soupe à la grimace

o Des résultats en dents de scie
o Les déjeuners et les dîners se sont envolés tandis que les banquetsont poursuivi leur descente
o Une addition en panne

Au mois de mars 2000, malgré leur optimisme à toute épreuve, les restaurateurs du panel L'Hôtellerie/Coach Omnium ont été confrontés à une petite baisse de régime. Ainsi toutes régions et tous types de restaurants confondus, l'évolution du nombre de couverts servis a diminué de 1,2 % au cumul de janvier à mars 2000/1999. L'addition est également loin d'avoir le vent en poupe avec
- 0,4 % en mars 2000 par rapport à mars 1999. Après un mois de février plutôt encourageant, le bilan du mois de mars s'avère être plutôt médiocre et surtout plus contrasté. Alors qu'en 1999, l'arrivée du printemps avait été synonyme de sérénité pour tout le monde et les résultats du secteur au beau fixe, cette année, les professionnels sont loin d'être tous logés à la même enseigne. Au regard du trafic, c'est à Paris que les restaurateurs réalisent les plus beaux scores avec une envolée de 12,7 % au cumul de janvier à mars 2000/1999. La région parisienne et la province sont en perte de vitesse avec respectivement 6,4 et 9,3 % de couverts en moins. "Sans vacances scolaires ni week-end de Pâques, notre activité a subi un sérieux repli cette année", regrette le responsable d'un établissement grenoblois. "Contrairement aux autres années, le mois a été incroyablement calme", ajoute un professionnel des Pyrénées-Atlantiques. Au contraire, un restaurateur parisien se réjouit d'avoir pu fonctionner à plein régime, aucune coupure n'ayant perturbé son activité. En ce qui concerne les résultats selon les services, déjeuners et dîners se portent plutôt bien avec respectivement 7,6 % et 5,1 % de couverts en plus au cumul de janvier à mars 2000/1999. Ce sont donc les banquets qui, comme en février dernier, tirent les chiffres vers le bas avec - 16,6 % de couverts en moins. "Les sorties exceptionnelles, les soirées d'anniversaire ou les repas d'entreprise n'étaient pas à la fête", souligne un restaurateur de Seine-et-Marne. A noter qu'avec une progression de 12,2 %, les restaurants haut de gamme se portent à merveille, tandis que les établissements dits économiques accusent une chute de 9 %. Finalement, au mois de mars, que ce soit en termes de trafic ou de prix moyen, irrégularités et contrastes semblent être les maîtres mots du secteur.
A. Vallée

Résultats géographiques Evolution Evolution
Janvier à février 2000/1999 couverts servis prix moyen cvt
* Paris, avec banquets   12,7 %   1,7 %
* Couronne Paris, avec banquets   - 9,3 %   3,8 %
* Province, avec banquets   - 6,4 %   - 2,5 %
 
Résultats selon les prix pratiqués        
Janvier à février 2000/1999        
TTC - SC, boissons comprises avec banquets
* Restaurants de 70 à 135 F/couvert servi   - 9 %   0,7 %
* Restaurants de 136 à 200 F/couvert servi   1,9 %   - 1,6 %
* Restaurants de + de 200 F/couvert servi   12,2 %   3,4 %
 
Résultats globaux toutes régions        
Janvier à février 2000/1999        
* Déjeuners   7,6 %   4,1 %
* Dîners   5,1 %   - 0,6 %
* Banquets   - 16,6 %   - 5,8 %
* Total, hors banquets   8,3 %   ­
* Total, avec banquets   - 1,2 %   - 0,4 %
 
Résultats globaux toutes régions Prix moyen couvert    
Janvier 2000        
* Déjeuners 146,90 F    
* Dîners 157,10 F    
* Banquets 140,30 F    
* Total, hors banquets 151,90 F    
* Total, avec banquets 149,90 F    

Baromètre L'Hôtellerie/Coach Omnium

Comparaison cumulée de janvier à mars 2000/1999 de l'évolution du nombre de couverts servis tous types de restaurants confondus

Evolution cumulée du nombre de couverts servis toutes régions et tous types de restaurants confondus

Evolution cumulée du prix moyen couvert toutes régions et tous types de restaurants confondus


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2665 Hebdo 11 Mai 2000


zzz20r

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration