×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Entreprise
__________

Souillac

Le Grand Hôtel cultive le souvenir de Roger Couderc

Propriété de la famille Couderc après la Seconde Guerre mondiale, Le Grand Hôtel de Souillac, dans le Lot, garde encore des traces des nombreux passages de Roger Couderc et de sa passion pour le "rugby souvenir".

"Allez, les petits !" Dans l'une des salles du Grand Hôtel de Souillac aux murs piquetés de photos de Roger Couderc, les clients ont encore l'impression d'entendre le célèbre journaliste sportif à l'accent rocailleux lancer sa fameuse phrase d'encouragement. Les rugbymen locaux comme les équipes en déplacement dans la région font souvent une halte dans cet établissement couleur sport. Propriétaire du Grand Hôtel dirigé par son épouse Geneviève, Marcel Bouyjou est fier de contribuer au souvenir de son ami Roger Couderc, l'enfant du pays. Né à Souillac, le journaliste sportif était un familier de l'établissement, une orgueilleuse bâtisse construite en 1905 et qui se dresse au bord de la nationale 20. Son père, Pierre Couderc, en avait fait l'acquisition en 1946. "La famille Couderc a réussi à démocratiser cet hôtel-restaurant qui était auparavant un établissement sélect effrayant un peu la clientèle de la région. Roger aimait cette maison avec ses salles prestigieuses, ses lambris, son décor rococo, son architecture riche, la décoration raffinée des chambres", se souvient Marcel Bouyjou. A présent, l'établissement compte 44 chambres et quatre salles de restaurant pouvant accueillir près de 250 personnes avec la terrasse et le grill.

Une cuisine de terroir
Entre l'époque Couderc et aujourd'hui, une constante : une cuisine du terroir de qualité. Le Grand Hôtel de Souillac a un chef réputé. Tonio Dos Reis qui est un transfuge du Balandre des frères Marre de Cahors et propose des menus entre 75 et 240 francs, plus une carte riche en spécialités. Une quinzaine d'employés en demi-saison, près de trente-cinq avec les stagiaires pendant l'été : le Grand Hôtel compte près de 50 % d'étrangers parmi sa clientèle. Les Canadiens, les Allemands, les Anglais, les Néerlandais et les Belges apprécient ce cadre très typique du Quercy avec de nombreux tableaux signés Marcel Bouyjou. Le taux d'occupation de l'hôtel dépasse les 50 % et affiche une constante augmentation. De quoi rassurer Frédéric Bouyjou, le petit-fils de Marcel, qui a suivi une formation à l'école hôtelière de Souillac. Ce cuisinier vantant les mérites de la gastronomie du Sud-Ouest compte lui aussi laisser une grande place au rugby quand il reprendra les rênes de l'établissement.


Le Grand Hôtel, une bâtisse construite en 1905 qui se dresse au bord de la nationale 20.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2646 30 Décembre 1999


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration