Actualités

Conjoncture
___________

Baromètre mensuel sur l'activité de la restauration commerciale - août 99 - L'Hôtellerie/Coach Omnium

Les additions reprennent des couleurs

n Des touristes moins nombreux qu'en 1998
n Une éclipse sans impact majeur
n Additions : la majorité des indicateurs dans le vert

Après un mois de juillet en dents de scie, le mois d'août se caractérise par un cocktail atypique de résultats. Alors que les scores en termes de trafic, toutes régions et toutes catégories confondues, se révèlent peu engageants (- 7,7 % au cumul de janvier à août 1999/1998), l'addition pulvérise tous les records (+ 7,2 % au cumul de janvier à août 1999/1998). En cela, la saison estivale 1999 pourrait être à marquer d'une pierre blanche. En ce qui concerne l'activité couverts, les restaurateurs du panel Coach Omnium-L'Hôtellerie sont en tout cas moins optimistes qu'à l'accoutumée. Pour preuve, ils sont près de 40 % à constater un fléchissement de la fréquentation de leur établissement. Il faut dire que le mois d'août 1998 est un excellent millésime difficile à égaler, caractérisé par une hausse du trafic pour toutes les régions et toutes les gammes d'établissements. Les dîners, qui se maintiennent avec une augmentation de 1,2 % au cumul de janvier à août 1999 par rapport à 1998, ne parviennent pas à compenser la chute des déjeuners et des banquets, respectivement de
- 9,1 % et - 14,6 % en 1999 par rapport à 1998. Si les touristes sont au rendez-vous, ils ne sont malheureusement pas aussi nombreux qu'en 1998. "L'année dernière, nous avons eu une affluence record, même aux déjeuners. Cette année, il semble que les vacanciers aient pris d'autres habitudes alimentaires", regrette un restaurateur parisien. Pour le responsable d'un établissement francilien, "en 1998, la Coupe du Monde de Football a participé à tirer les chiffres vers le haut. Cette fois-ci, nous n'avons pu profiter de l'euphorie d'aucun événement majeur". Seule l'éclipse totale est venue pimenter l'atmosphère de cette saison estivale mais elle n'a eu aucune répercussion sur l'activité pour près de 75 % des restaurateurs du panel. Et si les établissements situés dans la zone de totalité ont pu tirer parti de l'aventure, l'embellie ne fut somme toute que passagère. En attendant, côté addition, tous les espoirs sont permis. En effet, pratiquement tous les compteurs sont dans le vert. La situation sourit particulièrement à la province dont l'évolution du prix moyen couvert réalise un bon en avant de 13,4 % en 1999-1998. "Ce mois-ci, l'activité a été relativement calme mais au moins les vacanciers étaient un peu moins regardants quant à l'addition finale", remarque un restaurateur breton. En définitive, avant de faire le bilan de la rentrée, les restaurateurs auraient tort de pâlir de leurs résultats.
A. Vallée

Résultats géographiques Evolution Evolution
janvier à août 1999/1998 couverts servis prix moyen cvt
* Paris, avec banquets - 12,5 % - 4,0 %
* Couronne Paris, avec banquets 0,8 % 9,7 %
* Province, avec banquets - 5,7 % 13,4 %
Résultats selon les prix pratiqués
janvier à août 1999/1998
TTC - SC, boissons comprises avec banquets
* Restaurants de 70 à 135 F/ couvert servi - 12,1 % 5,4 %
* Restaurants de 136 à 200 F/ couvert servi 2,4 % 0,7 %
* Restaurants de + de 200 F/ couvert servi - 9,4 % 9,5 %
Résultats globaux toutes régions
janvier à août 1999/1998
* Déjeuners - 9,1 % 7,4 %
* Dîners 1,2 % 2,4 %
* Banquets - 14,6 % 15,6 %
* Total, hors banquets - 4,1 % -
* Total, avec banquets - 7,7 % 7,2 %
Résultats globaux toutes régions Prix moyen couvert
août 1999
* Déjeuners 124,6 F
* Dîners 138,6 F
* Banquets 134,5 F
* Total, hors banquets 131,5 F
* Total, avec banquets 132,1 F
Baromètre Coach Omnium / L'Hôtellerie

Comparaison cumulée de janvier à août 1999/1998 de l'évolution du nombre de couverts servis tous types de restaurants confondus


1er janvier - base 100 Baromètre restauration L'Hôtellerie/Coach Omnium

Evolution cumulée du nombre de couverts servis toutes régions et tous types de restaurants confondus


1er janvier - base 100 Baromètre restauration L'Hôtellerie/Coach Omnium

Evolution cumulée du prix moyen couvert toutes régions et tous types de restaurants confondus


1er janvier - base 100 Baromètre restauration L'Hôtellerie/Coach Omnium


L'HÔTELLERIE n° 2637 Hebdo 28 Octobre 1999


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration