Actualités

Restauration
____________

Nancy

L'Excelsior fête l'Art Nouveau

La brasserie Flo L'Excelsior, à Nancy, a organisé plusieurs soirées 1900 lors des célébrations du centenaire de l'Ecole de Nancy. Une opération de communication qui a porté ses fruits.

Mannequins en tenue 1900, fiers militaires, chansonnettes et menu de l'époque, les soirées Art Nouveau ont de l'allure dans l'une des plus belles brasseries de Nancy, l'Excelsior. Inauguré le 26 février 1911, l'établissement est l'un des fleurons de l'Ecole de Nancy et de l'Art Nouveau, dont la ville a fêté le centenaire cette année avec de fastueuses expositions. "Dès le début, nous avons été partenaires du centenaire, explique Frédéric Tabey, directeur d'exploitation de l'Excelsior, puis nous avons eu envie d'aller plus loin. Nous nous sommes appuyés sur une association spécialisée dans la recherche historique pour monter des soirées 1900. Nous connaissions un couturier qui a retrouvé les patrons de l'époque et les tissus nécessaires pour la réalisation de quatre costumes féminins." La brasserie a également embauché une chanteuse, avec un répertoire du début du siècle. "Avec le chef, nous avons fait des recherches sur les menus 1900, qui, à notre grande surprise, comportaient encore entre quinze et vingt plats. Je n'ai pas voulu infliger cela aux clients, et nous nous sommes contentés de deux entrées, d'un poisson, d'une viande et d'un dessert." Avec au menu des Quenelles aux truffes, des Salmis de pintadeau sur toast au foie gras, des Ris de veau aux écrevisses et une Bombe mirabelles, les gourmets d'une soirée ont seulement déboursé 250 F, vin compris. "Nous n'avons surtout pas voulu faire une opération financière, commente Frédéric Tabey, mais participer à notre manière aux festivités de l'Ecole de Nancy."

Bonne opération de communication
Outre ses somptueux décors (vitraux de Gruber, lustres de Majorelle), la salle de l'Excelsior est l'une des plus vastes de Nancy, avec ses 300 m2 et une hauteur de plafond de sept mètres. L'ensemble a été restauré comme à l'origine lors de la reprise de la brasserie par le groupe Flo en 1987. "Pour organiser nos soirées, nous avons travaillé huit mois. Le cadre est prestigieux, mais nous n'avons pas le droit à l'erreur. Nous avons été jusqu'au bout des détails, avec des fleurs offertes aux dames, des bouteilles spéciales peintes à la main. Les chefs de rang et les serveurs sont coiffés comme à l'époque, raie au milieu et petite moustache..." Les quatre soirées organisées par l'Excelsior ont ainsi créé un véritable engouement. "Nous aurions pu en organiser deux ou trois de plus, et pour la dernière soirée du 30 octobre, nous sommes complets depuis le mois de mars, indique Frédéric Tabey. Nous n'avons eu que des retours positifs, remerciements, lettres, tout le monde a montré son intérêt et félicité notre travail." Quant à organiser d'autres manifestations de ce type, le chef d'exploitation de l'Excelsior se montre prudent car "les soirées ont demandé un investissement en temps énorme". Cependant, il juge qu'elles ont aussi renforcé la notoriété de l'établissement et lui ont permis de communiquer. Un site Internet a d'ailleurs été créé il y a un an pour promouvoir la brasserie à l'étranger. Le centenaire de l'Art Nouveau a permis à de nombreuses personnes de redécouvrir la richesse de Nancy, une occasion dont l'Excelsior a su tirer le meilleur profit.


Une façon de participer aux festivités aves costumes et menu 1900.


L'HÔTELLERIE n° 2637 Hebdo 28 Octobre 1999


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration