Actualités

Courrier des lecteurs

Rubrique animée par
Pascale Carbillet.
Exclusivement réservée aux établissements abonnés. pcarbillet@lhotellerie-restauration.fr

Avis de recherche

Cet individu est recherché par la gendarmerie pour des escroqueries sur tout le territoire national, voire international. Il fréquente principalement les grands hôtels et restaurants, il ne possède pas de véhicule. Il s'est fait délivrer un passeport au nom de David Lebreton dont il a usurpé l'identité. Il achète du matériel informatique ainsi que des téléphones portables avec le gain de ses escroqueries auprès de grands magasins parisiens comme la FNAC et le Printemps. En outre, il fait passer des annonces dans des journaux pour proposer à la vente du champagne de prestige Dom Pérignon Millésime 1990 à 240 francs la bouteille au lieu de 680 francs.
Il mesure 1,75 m, pèse environ 70 kg, est de corpulence mince, les cheveux bruns coupés court, les yeux marron, myope, porte des lunettes à gros verres. D'un aspect correct et toujours bien habillé, cet homme qui se présente comme David Lebreton est âgé de 22 ans et se fait passer pour un vendeur de champagne de prestige.
Si vous rencontrez cette personne, qui peut donc s'annoncer sous une autre identité, vous devez prévenir aussitôt et avec discrétion la gendarmerie de Riberac (24) au : 05 53 90 00 17.

AvisDeRecherche2.JPG (14516 octets)

m Champagne et musique douce

* Comment peut-on se procurer le coffret champagne Deutz avec CD que vous présentez en p. 11 de votre n° 2600 du 11 février 1999 ? (E.B. de Bordeaux)

Ce coffret comprenant une bouteille de champagne Deutz, un CD et un livret portant sur les liens qui unissent la musique à l'univers du champagne est distribué par les champagnes Deutz.
Vous pouvez les contacter à l'adresse suivante :
Champagne Deutz
16, rue Jeanson
51160 Ay
Tél. : 03 26 56 94 00
Fax : 03 26 56 94 10.

n A quand les deux jours de repos hebdomadaire pour tous ?

* Je sais que la loi laisse un délai aux employeurs pour mettre en place les deux jours de repos hebdomadaire. Si entre temps un nouvel employé est embauché et qu'il bénéficie de ces deux jours, cela devient-il applicable à tous les employés ? Si je démissionne, suis-je en mesure de réclamer ces fameux jours ? (M.R. de Dunkerque)

La convention collective des CHR du 30 avril 1997 prévoit deux jours de repos hebdomadaire pour les employés des entreprises de plus de 10 salariés dès le 8 décembre 1997. En ce qui concerne les entreprises qui occupent au plus 10 salariés, les deux jours de repos hebdomadaire deviendront obligatoires 2 ans après cette date, c'est-à-dire le 8 décembre 1999. Les employeurs ont donc encore 8 mois pour se mettre en conformité.
Si vous faites partie d'une entreprise qui compte au plus dix salariés, il est normal que vous n'ayez qu'un jour et demi de repos hebdomadaire. En ce qui concerne le nouvel employé, votre employeur a décidé de le faire bénéficier de deux jours de repos. Il s'agit d'un accord pris avec, et seulement avec, ce salarié. L'avantage dont profite ce salarié ne donne pas aux autres membres du personnel le droit d'en bénéficier. En pratique, la convention collective obligera votre employeur à étendre ces deux jours de repos à tout son personnel à partir du 8 décembre 1999. Actuellement, même si les nouveaux employés ont deux jours de repos, vous ne pouvez pas exiger le même traitement. En conséquence, si vous démissionnez, rien ne vous permettra d'exiger le paiement de ces jours de repos hebdomadaire puisque vous n'y avez pas encore droit.

l Où joindre Léon de Bruxelles ?

* J'ai été fort intéressé par un article intitulé "Léon de Bruxelles veut conquérir la province et le monde". Mais je n'ai pas pu lire l'adresse d'Alain Roubach et Stéphane Lang-Willar afin de leur écrire pour une proposition d'implantation d'un Léon de Bruxelles. (M.C. de Etaples-sur-Mer)

Vous pouvez prendre contact avec Alain Roubach et Stéphane Lang-Willar, coprésidents de Léon de Bruxelles SA, au siège social de cette société dont les coordonnées sont les suivantes :
Léon de Bruxelles
5 rue de Chartres
92200 Neuilly-sur-Seine

Nous informons nos lecteurs que s'ils souhaitent proposer des implantations, ils doivent adresser leur courrier à M. Mercier, directeur du service expansion. Si vous désirez postuler pour un emploi dans ce groupe, vous devez adresser votre candidature à M. Garimé, directeur des exploitations.

u Quelle doit être la période d'essai pour un CDD ?

* Pourriez-vous m'indiquer quelles sont les durées des périodes d'essai prévues par la convention collective des CHR du 30 avril 1997 pour les contrats à durée déterminée ? (M.J. de Bordeaux)

La convention collective des CHR ne fait que reprendre les dispositions légales existantes.
Le contrat de travail à durée déterminée peut comporter une période d'essai, période pendant laquelle l'employeur comme le salarié peut rompre le contrat à tout moment, et ce, sans indemnité. Le Code du travail dans son article L.122-3-2 détermine la durée maximum de la période d'essai dans un CDD. Cette durée est calculée en fonction de la durée initiale du contrat, en sachant qu'elle ne peut être supérieure à un jour par semaine dans la limite de :
w deux semaines lorsque la durée initialement prévue est au plus égale à six mois ;
w d'un mois dans les autres cas.
Lorsque le contrat ne prévoit pas de terme précis, la période d'essai est calculée par rapport à la durée minimale du contrat.
Par exemple, si vous avez un contrat de trois mois, la période d'essai aura une durée maximum de 12 jours.
Des dispositions conventionnelles peuvent prévoir des durées moins longues. Mais la convention collective nationale des CHR du 30 avril 1997 prévoit dans son article 14 que les contrats à durée déterminée sont établis conformément à la législation en vigueur, c'est-à-dire conformément aux règles posées par le Code du travail. Ce sont donc ces durées que vous devez appliquer.

m A quelle CDCE s'adresser ?

* Quelle est la CDCE qui s'occupe de Ondres dans les Landes ? (M.B. de Ondres)

La CDCE c'est la Commission départementale d'équipement commercial. C'est un organisme chargé, entre autres, d'autoriser les créations ou les extensions d'établissements hôteliers pour éviter la surcapacité hôtelière. Aussi, lorsque vous souhaitez construire ou agrandir un établissement hôtelier de plus de 50 chambres en Ile-de-France ou de plus de 30 chambres en province, vous devez obtenir une autorisation administrative délivrée par la CDCE. D'une manière générale, vous pouvez contacter la CDCE à la préfecture dont dépend votre établissement. Si vous êtes situé à Ondres, c'est-à-dire dans les Landes, il faut contacter la préfecture des Landes dont l'adresse est :
Préfecture des Landes
26, rue Victor Hugo
40000 Mont-de-Marsan
Tél. : 05 58 06 58 06.


L'HÔTELLERIE n° 2604 Hebdo 11 Mars 1999


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration