×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Réduction du temps de travail

Un restaurateur indépendant, Paris XVe

« Les 35 heures, ça ne me gêne pas, je suis déjà passé
au mi-temps »

A celui qui travaille 50 heures par semaine, je propose un salaire de 7 500 F net. Pour celui qui travaille de 9 à 17 heures avec une heure de pose, je propose 5 500 F net. J'ai acheté des appartements que je loue à mon personnel 2 000 F/mois. J'ai encore un plongeur, un cuisinier et deux serveurs à plein temps, mais d'ici l'an 2000 je compte passer ces postes (sauf celui de cuisinier) à mi-temps. Je n'aurai pas besoin de négocier les 35 heures puisque, vraisemblablement, ce ne sera pas les mêmes personnes.

Moins d'argent, plus de temps libre
Néanmoins, il me manque aujourd'hui un mi-temps en salle et je ne trouve pas. Je n'ai pas du tout étudié le passage des 35 heures avec mon comptable pour connaître l'impact financier. Mais comme j'ai diminué les salaires, je paie moins de charges. Et à mon avis, les 35 heures c'est une bonne chose. Les gens vont gagner moins d'argent (le SMIC) mais ils auront plus de temps libre. Comme leur salaire ne leur suffira pas et qu'ils s'ennuieront, ils chercheront à faire une ou deux heures supplémentaires. Ainsi, ils redeviendront plus courageux. *


L'HÔTELLERIE n° 2587 Supplément Emploi 12 Novembre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration