×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Le Space à Rennes

Des hôteliers débordés

Le salon agricole Space a encore attiré des milliers de visiteurs sur Rennes. Les hôteliers sont débordés dans un rayon de plus de 100 km autour de la capitale bretonne.

Les professionnels d'Ille-et-Vilaine en général et les hôteliers rennais en particulier ne se soucient guère du climat de septembre. Qu'il fasse beau ou gris, ils remplissent systématiquement leurs chambres pendant quatre jours grâce à la venue du salon agricole, le Space. Seconde manifestation agricole française de par sa fréquentation, le Space a encore drainé cette année, du 16 au 19 septembre, quelque 111 860 visiteurs (en hausse de plus de 5 % par rapport à 97). Selon Loisir Accueil, centrale de réservations travaillant pour le Space, "nous avons enregistré pour cette année, 987 nuitées en hôtellerie et plus de 400 en chambres d'hôtes, gîtes, etc." et ce sur une zone s'étendant de Dinan à Saint-Malo de Laval à Nantes. Au total, un rayon d'environ 150 km autour de Rennes.
"Les réservations débutent dès janvier -février pour les grosses sociétés. Le gros de l'activité reprend en juillet et, en septembre, c'est la folie. Les réservations de dernière minute demeurent quand même très importantes, rappelle-t-on à Loisir Accueil qui travaille essentiellement avec des établissements de chaînes (Mercure, Climat de France, OneStar ...). Les indépendants nous contactent également s'ils leur restent des chambres au dernier moment." Sur Rennes précisément, les 2 846 chambres sont prises d'assaut. "C'est un moment totalement fou. Les entreprises réservent d'une année sur l'autre et certaines m'ont déjà contacté cet été pour le salon 99 ! ", souligne Jean-Pierre Vermot, président du club hôtelier du bassin rennais, regroupant environ 60 % des hôteliers du secteur. Pour autant, " certains hôtels-restaurants rennais se sont faits du souci ", poursuit J.-F. Vermot. Le midi en effet, les visiteurs du Space déjeunent souvent sur place (présence de 4 restaurants-traiteurs sur le salon) et dînent à l'extérieur, en ville, au plus grand plaisir des restaurateurs, d'autant que cette clientèle consomme du vin et engendre donc un ticket élevé en restauration. " Aux hôteliers de s'interroger. Nous ne gardons pas notre clientèle, pourquoi ? Nous devons peut-être créer des animations ", s'interroge J.-F. Vermot.

Travailler ensemble
Pour 1999, Jean-Pierre Vermot souhaite une meilleure gestion. " Les clubs hôteliers et les syndicats devraient travailler ensemble afin de faire circuler l'information. Pourquoi pas une hôtesse présente sur le Space ? Car si certains sont totalement débordés, il reste encore quelques chambres ici ou là, pour cause de désistement. " Dans l'hypothèse de cette nouvelle organisation, J.-P. Vermot et de nombreux hôteliers avec lui, souhaiteraient surtout asseoir la commercialisation de leurs produits. " Loisir Accueil pourrait jouer un rôle d'interface entre le Space et les professionnels. Si chaque hôtelier du club donne 10 % d'allottement, c'est un moyen réel de vendre de la demi-pension. Il faut voir les choses de façon globale afin de mieux gérer les flux. "
O. Marie


L'HÔTELLERIE n° 2583 Hebdo 15 Octobre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration