×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Saison

Le mauvais temps a tout gâché

Nord/Pas-de-Calais

Avec au total une vingtaine de journées de soleil pour l'ensemble de la saison de fin juin à la mi-septembre, cet été est sans doute l'un des pires des 25 dernières années sur une côte où le commerce reste extrêmement dépendant de la météo.

Jean Dufossé, président de Dig'anim l'association d'animation de la digue de mer de Malo-les-Bains, estime à 20% la chute du CA par rapport à une assez bonne année 1997. Cette impression est largement partagée dans les stations de la côte, les deux bonnes premières semaines d'août ne pouvant rattraper le catastrophique mois de juillet et le faible nombre de week-ends de juin exploitables. Les gros week-ends du 14 juillet et du 15 août ont été sinon perdus, du moins gâchés. Un feu d'artifice de fin de saison annulé, ce sont des repas et de la limonade perdus. Cela dit, les professionnels insistent sur le fait qu'il faut désormais juger une année de janvier à décembre, et prendre en compte les efforts d'animation de plus en plus professionnels mis en place au long du calendrier. A Malo, soleil ou pas, on se dit décidé à maintenir les efforts engagés. A Calais et Malo, les courses de garçons de café font recette et les sponsors confirment leurs participations. Le CRT souligne une activité hôtelière «satisfaisante mais irrégulière», les chiffres moyens (un TO Nord-Pas-de-Calais de 63,33% et un TO de clientèle d'affaires de 43,77%) étant améliorés par le Mondial, une présence d'affaires prolongée en juillet, les championnats du monde de bridge à Lille fin août et la forte présence étrangère sur le littoral. Néanmoins, des TO de 80 à 90% n'ont été atteints sur le littoral que durant cinq semaines, du 14 juillet au 15 août. C'est trop peu. Les étrangers ont représenté 45% de la clientèle hôtelière en août, particulièrement en hôtellerie haut de gamme. Les Britanniques représentaient 60,3% des nuitées, les Belges 8,1%, les Allemands 7,4%, les Néerlandais 4,3%.
A. Simoneau


L'HÔTELLERIE n° 2581 Hebdo 1er Octobre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration