×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Saison

Le retour à l'optimisme

Auvergne

La saison touristique a été globalement bonne en Auvergne. «C'est un bon cru», note André Bouyssou, président de la Fédération des industries hôtelières du Cantal.

«L'année 1997 avait été particulièrement maussade.» Mais 1998 enregistre malgré tout des disparités. Juillet a été inégal. «Ici, à Vic-sur-Cère, quatre établissements ont enregistré une hausse de 20% et six une baisse de 10%», ajoute A. Bouysson. En revanche, au mois d'août, «tout le monde a bien travaillé ; nous retrouvons un niveau correct». Dans l'Allier, les professionnels se montrent optimistes. «L'ensemble est meilleur que l'an dernier», souligne Jean-Michel Chavarochette, président des Syndicats hôteliers du département où la secrétaire témoigne : «J'ai entendu moins d'hôteliers se plaindre. Ils se montrent plutôt satisfaits». Georges Julien, président pour le Puy-de-Dôme, tient des propos similaires : «Août a été très bon et juillet aussi, mais à partir du 15 seulement. Il y a eu beaucoup de monde dans les zones de montagnes. En revanche, les restaurants moyen de gamme ont enregistré des résultats un peu décevants.» Une particularité, Clermont-Ferrand progresse fortement. Les taux d'occupation ont enregistré une hausse de 6 à 7,7 points selon les mois, de juin à août. Jacques Grave, responsable tourisme et hôtellerie à la Chambre de commerce et d'industrie, n'a, pour l'instant, «aucune explication du phénomène». Mais ce mouvement était déjà amorcé. La ville a gonflé ses taux d'occupation de 10 à 12 points en cinq ans pendant l'été. La saison est allée en crescendo.

Progression en hôtellerie
«Juillet a été bon malgré un travail irrégulier et août excellent», déclare André Perrier, président de la commission tourisme et hôtellerie à la CCI du Puy-en-Velay. Selon le baromètre du comité départemental du tourisme, la moitié des entreprises interrogées (1) font état d'un chiffre d'affaires en hausse par rapport à 1997. 25% signalent une baisse. 47% jugent la saison bonne et 39% la considèrent moyenne. Juin a été mieux que prévu. En juillet, 20% des professionnels ne se déclarent pas satisfaits et seulement 11% pour août. Pour Martial Schmit, directeur du Comité régional du tourisme d'Auvergne indique : «D'une manière générale, la saison est comparable ou légèrement meilleure que l'an dernier, mais en progression pour les hôteliers.» En juillet, l'Insee a enregistré une hausse des taux d'occupation et de la présence des étrangers par rapport à juillet 97.
P. Boyer

(1) Il s'agit d'hôteliers, de villages de vacances, de campings, de chambres d'hôtes, de gîtes d'étapes et de divers centres d'activités.


En Auvergne, «juillet a été bon et août excellent».


L'HÔTELLERIE n° 2581 Hebdo 1er Octobre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration