×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Restauration

Moules-frites

Léon de Bruxelles veut conquérir la province et le monde

Les coprésidents de Léon de Bruxelles SA, Alain Roubach et Stéphane Lang-Willar, dévoilent leurs projets : une expansion maîtrisée, une dizaine voire une quinzaine d'ouvertures par an, les premiers pas en province et un développement imminent à l'international.

Alain Roubach et Stéphane Lang-Willar, coprésidents de Léon de Bruxelles SA, qui détenaient la franchise exclusive pour la France, viennent de franchir un nouveau cap. Ils ont signé le 22 septembre dernier un accord avec la société belge CLDR (propriétaire de Léon de Bruxelles) afin d'acquérir la marque pour la France mais aussi pour le monde, à l'exception de la Belgique (CDLR se réserve ce pays).
Pour la France, il leur en coûtera 6 MF. Pour l'étranger, les dirigeants de Léon de Bruxelles possédaient déjà 50% de Léon de Bruxelles International. Ils ont donc signé une option d'achat sur les 50% restants pour la modique somme de 25 MF. Par cet accord, Alain Roubach et Stéphane Lang-Willar se sont engagés à racheter la marque pour la France avant le 30 juin 1999 et pour l'international avant le 31 décembre 2004.
«Avec 100% de la marque, nous pourrons assurer dans de meilleures conditions notre développement à l'interna-
tional
», précise Stéphane Lang-Willar. Car les coprésidents ont bien l'intention de s'implanter sérieusement à l'étranger. Et pour financer leurs projets, ils devraient procéder assez rapidement à une émission d'obligations convertibles pour un montant de 150 MF.

13 ouvertures en 1999
Des projets qui concernent aussi l'Hexagone. Fin 1998, Léon de Bruxelles SA sera à la tête de 27 restaurants. Après 10 ouvertures en 1998, Léon de Bruxelles SA devrait ouvrir 13 restaurants en 1999 et 15 en 2000. C'est ce rythme d'une quinzaine d'ouvertures par an que la société compte conserver. Autre objectif : la province. «Compte tenu du succès du restaurant de Tours (ndlr : ouvert en 1998, première tentative hors Paris), un grand nombre d'établissements ouvriront en province dans les deux prochaines années», précise Alain Roubach. Après Tours, ce sera Nancy qui accueillera l'enseigne en décembre prochain.
Des ambitions soutenues par des résultats financiers très encourageants. Le chiffre d'affaires du 1er semestre 1998, soit 152,4 MF, est en progression de 39% par rapport à celui du 1er semestre 1997 (109,7 MF). Quant au résultat net, il atteint 9,5 MF (1998) contre 9,4 MF (1997). Pour l'ensemble de l'année 1998, Alain Roubach et Stéphane Lang-Willar prévoient un chiffre d'affaires de 354 MF et un résultat net de 26,5 MF. Pour les années à venir, les prévisions du groupe sont également à la hausse : un CA de 470 MF pour 1999, de 630 MF en 2000.
Lors de l'introduction en Bourse du titre Léon de Bruxelles SA en juin dernier, ses cofondateurs déclaraient que leur croissance permettrait d'atteindre une centaine de restaurants en 2003, pour un potentiel de 200 unités en France. Les derniers résultats semblent aller dans le bon sens, même si les soubresauts de la Bourse jettent un froid.
N. Lemoine


Fin 1998, la France comptera 27 restaurants Léon de Bruxelles.

Léon de Bruxelles en France
Les brasseries en exploitation et les ouvertures prévues
  1997 1998 1999 2000
  (31/12) (31/12) (prévisions)   (Estimations)
Centre-ville   10   13   14   15
Bâtiment solo   6   13   24   38
Centre commercial   1   1   2   2
Total   17   27   40   55
dont franchisés   4   4   4   4
indépendants
Source : Léon de Bruxelles

L'HÔTELLERIE n° 2581 Hebdo 1er Octobre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration