×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Coupe du monde

Montpellier

«Un déficit d'image partiellement comblé»

De l'office municipal du tourisme à la mairie, en passant par le comité départemental du tourisme, les propos sont unanimes : avant, pendant et après, ce France 98 aura permis à Montpellier de bénéficier d'un boum de notoriété à l'étranger grâce à une couverture médiatique sans précédent.

Comme à son habitude, c'est-à-dire en forçant quelque peu le trait, le député-maire Georges Frêche résume cependant bien un sentiment largement partagé : «Montpellier fera partie dans la mémoire collective du monde des dix villes françaises les plus connues dans le premier quart du XXIème siècle, grâce à cet événement. Si la ville avait dû payer cette promotion sous forme de coût publicitaire, elle n'aurait pas pu acquérir le dix millième des spots télé dont elle a bénéficié.» Responsable de la communication au Comité Départemental du Tourisme (CDT), Jean-François Pouget confirme : «Les retombées en presse étrangère sont aussi importantes qu'incommensurables d'une façon exhaustive, avec effets induits sur plusieurs années. Grâce à la Coupe du Monde, le déficit d'image de Montpellier est partiellement comblé.» Conséquence immédiate : le CDT va dès l'an prochain beaucoup plus intégrer Montpellier dans sa stratégie de communication, jusque-là essentiellement centrée sur l'Hérault et le Languedoc. Et Jean-François Pouget de lancer : «Pour nous, c'est une évidence : ne pas tenter de capitaliser cet effet Mondial relèverait de la faute professionnelle !» Du côté de l'office municipal du tourisme, de la mairie et du district de l'agglomération de Montpellier, le son de cloche est du même ton : «Nous n'avons pas encore arrêté notre communication touristique à l'international pour 1999, mais nous rebondirons très certainement sur l'Evénement par une communication spécifique», indique Jean-François Fontana, directeur de la communication du district. Marie-Christine de Zeeuw, directrice de la communication de la ville se dit, quant à elle, «très impressionnée par la présence de très nombreux journalistes étrangers avant et pendant la Coupe. Le plus formidable, ce sont les télés : beaucoup d'équipes sont venues tourner ici et des chaînes du monde entier nous ont demandé des cassettes sur Montpellier.» Si la couverture médiatique de l'événement et de son environnement est effectivement difficilement mesurable, la fréquentation touristique d'après Coupe du Monde par des clientèles étrangères est, elle, plus facilement estimable.

Fréquentation étrangère en hausse
Un sondage téléphonique effectué fin août sous l'égide du comité régional du tourisme auprès de 600 entreprises touristiques régionales l'atteste : en août, les étrangers ont été plus nombreux que jamais cette année en Languedoc-Roussillon, tout particulièrement dans l'Hérault. Durant ce mois, 5% des personnes interrogées estiment avoir perçu une hausse de fréquentation étrangère, 40% une affluence de clientèle étrangère identique et seulement 16% en recul. La percée de la clientèle des pays de l'Est a été plus nette que jamais (c'est le sentiment de 79% des professionnels sondés), tout comme celle des pays d'Europe du Nord (69% à le déclarer), tandis qu'Italiens, Espagnols, Allemands et Anglais ont eux aussi été plus nombreux, mais dans une moindre proportion.
F. Cusset


La place de la Comédie assaillie de fans de football.


L'HÔTELLERIE n° 2580 Hebdo 24 Septembre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration