×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Au Pays Basque

Logis de France à bras ouverts

Les 54 établissements de la chaîne des Logis de France sont implantés pour la plupart en zone rurales.

«Nous accueillons essentiellement une clientèle tourisme avec une dominante troisième âge et selon le positionnement géographique, nous recevons également une clientèle affaires. L'engouement pour le tourisme vert et la pratique répandue des «courts séjours» correspond parfaitement à notre positionnement hôtellerie familiale, précise Didier Couture, président de l'association départementale des Logis de France et propriétaire de «La Reine Jeanne», un établissement classé trois cheminées, situé à Orthez, dans le Béarn. L'adhésion à une chaîne nous permet de bénéficier d'une politique de communication, poursuit-il. En 1997, nous avions lancé une campagne d'affichage 4X3 qui reprenait la campagne nationale avec le slogan particulier : Béarn / Pays Basque : chez nous on fait des heureux».

Les cyclistes sont reçus à bras ouverts

Les amateurs de cyclotourisme parcourant la région ne pourront contredire ce slogan : ils sont reçus à bras ouverts chez 21 hôteliers de la chaîne qui se sont engagés dans une charte de services «cyclo» à réserver le meilleur accueil aux «vélocistes». C'est ainsi qu'ils mettent à leur disposition, sans supplément, un local fermé, et fournissent des petits déjeuners énergétiques de très bonne heure. Des services spécifiques peuvent être rendus à titre gracieux tels que le lavage et le séchage des vêtements, la réservation hôtelière d'étape en étape, l'information touristique etc.
L'image des Logis de France est intéressante pour les clientèles étrangères qui ont besoin d'être rassurées. «Le classement en étoiles est à mon sens inadapté pour satisfaire les attentes des visiteurs», nous confie Yves Larrouture, propriétaire d'un Logis à Bérenx qui défend les intérêts de l'hôtellerie rurale dans le secteur Béarn/Soule. Evoquant la situation délicate des hôtels indépendants, il met sur le compte de l'extrême saisonnalité, de la proximité de l'Espagne et des lourdes contraintes administratives les difficultés qui mettent en péril de nombreux établissements qui «malgré les aides du département ne parviennent pas à survivre. Il me semble que les moyens de communication mis à notre disposition par le Réseau du Tourisme des Pyrénées-Atlantiques devraient doper le secteur mais pour l'instant, il existe encore un gros travail de persuasion à mener avec nos adhérents...»
Très attachés aux traditions culinaires de leur province, de nombreux Logis adhèrent à l'opération Menus du Terroir qui propose des formules de caractère régional à 80, 100 ou 120 F avec entrée, plat et un dessert. «Le concept est intéressant, explique Yves Larrouture mais pour mieux faire passer un message de renouveau et de créativité, il serait bon de le décliner sur le thème des saisons...» Pour sa part, il propose un menu du terroir à 100 F sur lequel il affiche en entrée des Filets de perche à la fondue de poireaux, un Pavé de canard au Floc de Gascogne et un dessert au choix.

I. Ativissimo


L'HÔTELLERIE n° 2573 Hebdo 6 Août 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration