×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Restauration

Narbonne

L'hommage de Claude Giraud et de la gastronomie
en Roussillon au Dr Parcé

Trois mois après le décès du Dr André Parcé, grand seigneur des vins de Collioure et de Banyuls, et prince incontesté de la gastronomie roussillonnaise, les membres de l'association gourmande, Gastronomie du Roussillon, se sont retrouvés, fin avril, à "La Table de Saint-Crescent" à Narbonne, chez Claude Giraud, pour fêter l'étoile Michelin de ce dernier et rendre un émouvant hommage au Dr Parcé.
L'émotion était d'abord dans les sobres paroles de Jacqueline, la fidèle compagne du disparu, qui souhaita voir continuer l'oeuvre entreprise par André Parcé. L'émotion était encore dans les propos du talentueux chef narbonnais, compagnon de route du disparu afin d'exporter les racines de ce(s) terroir(s) languedoc-roussillonnais et de prouver "urbi et orbi" que cette région était devenue une terre de valeur aujourd'hui.
Un seul vin pour tout le repas, mais un grand vin signé André Parcé, un Collioure Cosprons Levant 94 du domaine du Mas Blanc qui s'accommoda sans problème d'un pot-au-feu de truffes au foie gras aux filets de rouget mijotés à l'huile d'olive, sans oublier son accord si généreux avec "un sofrégit de homard".
On sait depuis moultes années que Claude Giraud qui donna deux étoiles Michelin à son feu "Le Réverbère", place des Jacobins à Narbonne, a l'étoffe des grands et même des très grands. Pour cet hommage à son ami, le docteur André Parcé, il avait conçu "un repas du coeur et de la convivialité, à la base des plats qu'André m'avait souvent suggérés."

A. Desplas


L'HÔTELLERIE n° 2567 Hebdo 25 Juin 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration