×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Vie professionnelle

Nicole Seitz

L'infatigable ambassadrice de la gastronomie

Pendant quarante-cinq ans, Nicole Seitz a consacré sa vie professionnelle à Grand Marnier. Après avoir commencé par promouvoir la célèbre liqueur auprès du grand public puis des professionnels de la restauration, elle créa l'association des Jeunes Restaurateurs de France avec Jacques Marnier-Lapostolle, aujourd'hui devenue les Jeunes Restaurateurs d'Europe. Ces derniers et tous ses amis salueront le fruit de son action le 8 juin, à Lyon, chez Paul Bocuse, avant qu'elle ne se retire de la scène.

PAR B. THIAULT

Entrée chez Grand Marnier en 1953, celle dont l'ambition était de devenir comédienne
-elle a suivi le cours Simon, joué dans quelques films et pièces de théâtre et a été mariée à l'acteur Philippe Lemaire- est devenue l'ambassadrice de Grand Marnier en France. Une destinée en quelque sorte tracée depuis son adolescence, puisque Nicole Pinton était très amie avec la soeur de Jacques Marnier-Lapostolle, l'actuel président de Grand Marnier. Elle est engagée par Julien Marnier-Lapostolle, le père de l'actuel président, et commence par parcourir les routes de France pour promouvoir la liqueur Grand Marnier et se familiariser avec le produit.
Le redémarrage des activités de l'après-guerre relança l'époque des foires-expositions et des crêpes au Grand Marnier. "Avant la guerre, au cours de la foire internationale de Paris, Julien Marnier-Lapostolle et son frère Jean imaginent de promouvoir leur liqueur à travers les crêpes, raconte un fidèle de la maison Grand Marnier, Claude Patoureau, directeur du service des salons et animations. Le succès est immédiat.
Après la guerre, Nicole Pinton le relance en commençant par la Foire gastronomique de Dijon en 54. Le succès reprend tant et si bien qu'à ce jour, la société est présente sur 33 expositions en France".
Afin d'atteindre davantage les consommateurs, elle développe des petites boutiques à l'enseigne Grand Marnier, un peu partout en France, principalement dans des stations balnéaires ou hivernales très fréquentées comme Megève, Méribel, Val d'Isère, Saint-Tropez ou Juan-les-Pins, etc. Au cours de ses nombreux périples, elle retrouve un ami rencontré plusieurs fois lors des nombreux dîners qu'elle partageait avec le metteur en scène Borderie. La gastronomie les rapproche à tel point qu'ils ne se quitteront plus. Guy et Nicole Seitz auront quatre enfants. "Elle poursuivit son métier et éleva ses enfants de manière exemplaire, souligne Jacques Marnier-Lapostolle. C'est une femme exceptionnelle, pleine d'énergie et très professionnelle".

Par amour pour les cuisiniers

De son côté, Julien Marnier-Lapostolle, avait découvert lors de l'un de ses voyages aux Etats-Unis au début des années 50, le métier de "relation publique", encore inexistant en France. A son retour, il proposa ce rôle à Nicole qu'elle s'empressa d'accepter. A ce moment-là, elle commence à visiter les restaurateurs chez eux, dans leurs cuisines. Une longue amitié naquit entre Nicole et ces cuisiniers qui dure maintenant depuis de nombreuses années et qui permit à Grand Marnier de s'immiscer chez les restaurateurs. C'est ainsi que les relations entre Grand Marnier et les différentes associations culinaires comme les Maîtres Cuisiniers de France, l'Académie Culinaire, les Relais & Châteaux ou les Jeunes Restaurateurs d'Europe, se sont développées jusqu'à ce jour à travers la mise en place de concours ou d'événements spéciaux. Exception faite pour l'association des Jeunes Restaurateurs de France fondée par Nicole Seitz et Jacques Marnier-Lapostolle en 1974. "Je me souviens du jour où Nicole est venue me trouver pour solliciter la création d'une association qui regrouperait les jeunes restaurateurs, soit les enfants de restaurateurs déjà installés, soit des jeunes talents, afin de les faire se rencontrer, s'apprécier et faire évoluer leur profession, rappelle Jacques Marnier-Lapostolle. J'ai tout de suite approuvé l'idée et l'association est née très rapidement après notre décision avec pour marraine, Nicole Seitz et pour président, Jean-Pierre Chavant".
Depuis, celle-ci a évolué et progressé pour devenir européenne en 1992 sous l'impulsion de Gérard Faucher. Ces Jeunes restaurateurs ont toujours considéré Nicole Seitz comme leur mère spirituelle ; c'est pourquoi, alors qu'elle se prépare à quitter la maison pour laisser sa place à celui qu'elle a choisi comme son successeur, Jean Hurstel, ses filleuls et ses amis n'ont pas hésité à lui rendre hommage en organisant une grande soirée le lundi 8 juin, à Lyon, chez Paul Bocuse.
A cette occasion, Monsieur Moraillon, directeur général de la Sopexa, lui remettra les insignes de commandeur dans l'ordre du mérite agricole en raison de son action et son attachement à la qualité des produits français et de ceux qui les défendent.

"C'est une femme exceptionnelle, pleine d'énergie et très professionnelle."


1998 Nicole Seitz en compagnie de Jacques Marnier-Lapostolle


1970
: Avec Enrico Macias


1975 : en compagnie d'Alain Chapel.


1976
: avec Gaston Lenôtre.


Avec Georges Blanc en 1978


L'HÔTELLERIE n° 2564 Hebdo 4 Juin 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration