×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Ussat-les-Bains

La station thermale redémarre après quatre ans d'arrêt

Fermée du jour au lendemain en 1994 après la découverte d'une bactérie, la station thermale d'Ussat redémarre enfin. Avec des objectifs raisonnables (1.000 curistes) pour la première année.

10 curistes créant un emploi direct ou indirect (personnel spécialisé, hôteliers, restaurateurs, taxis, etc.), la fermeture brutale, en 1994, de la petite station thermale d'Ussat-Les-Bains, qui recevait 3.000 curistes par an, à la suite de la découverte d'une bactérie par la Dass, a pris des allures de catastrophe. Le personnel de la station, située à quelques kilomètres de Tarascon, a été licencié (50 emplois directs) et les hôtels de la vallée ont vécu plusieurs années noires, les thermes représentant pour certains d'entre eux jusqu'à 75% de leur clientèle. «J'ai perdu 50% du chiffre, explique le propriétaire de l'hôtel-restaurant Villa des Roses. J'ai misé sur la restauration, je me suis tourné vers le ski de fond, j'ai fait des banquets, des mariages, ce qui nous a permis de ne pas disparaître. Le problème aujourd'hui vient de ce que nous sommes très endettés et que nous n'avons pu faire aucun travaux depuis plusieurs années. J'espère qu'on va enfin apercevoir le bout du tunnel.» «C'est une bonne chose que la station redémarre mais c'est vrai que certains d'entre nous se demandent pourquoi il a fallu attendre quatre ans», explique un autre hôtelier.

La carte de la remise la forme

Le directeur de la station, Emmanuel Sanfilippo, également gérant de l'Hôtel thermal du Parc (50 chambres 2 étoiles) et de la résidence Napoléon (27 appartements avec thermes intégrés) arrive de Thonon-les-Bains et fait confiance en l'avenir. Son employeur, propriétaire des thermes, Christian Vila, négociant en fruits et légumes de la région de Perpignan, vient d'investir 1,8 MF pour rénover les thermes du Parc et ceux de la résidence Napoléon, dont il a fallu refaire la totalité des canalisations en inox (elles étaient en PVC).

Les Grands thermes, la plus ancienne des installations de la station, sont encore fermés, le montage financier de leur réhabilitation (entre 10 et 15 MF de travaux) n'étant pas encore bouclé. La confiance en l'avenir d'Emmanuel Sanfilippo réside dans la nature des affections traitées à Ussat, les affections neurologiques (très peu de stations spécialisées en France) et psychosomatiques. «Je vais préparer la station à recevoir des séjours de remise en forme. Les résultats obtenus dans le passé par la station dans le domaine des troubles liés au stress (problèmes digestifs, dépendance aux tranquillisants, mal au dos, spasmophilie, etc.) sont impressionnants. Nous avons donc beaucoup d'atouts à faire valoir en matière de remise en forme ».

AMPo

Un forage de 5 MF

Quand la fermeture administrative de la station a été prononcée en 1994, les analyses ont révélé que l'eau était polluée jusque dans la nappe d'où elle était extraite, à 5 mètres sous le niveau du sol. Un premier forage (1,5 MF) à grande profondeur n'étant pas exploitable (l'affaire est en justice), le propriétaire des thermes a failli jeter l'éponge avant de recevoir l'aide des collectivités territoriales, dont la communauté des communes pour 4,5 MF et le Conseil général de l'Ariège. Le nouveau forage va chercher l'eau à 1.100 m de profondeur.


L'HÔTELLERIE n° 2563 Hebdo 28 mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration