×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Thermhôtel en Auvergne

Capter d'autres clients que les curistes

Pour contrebalancer la chute des curistes en Auvergne, des établissements créent et commercialisent des produits différents mais toujours en relation avec le thermalisme.

"Forme et détente en Auvergne" : sous ce titre, la nouvelle brochure de Thermhôtel propose des séjours de découverte du thermalisme, de remise en forme ou des forfaits spécifiques. Les 29 établissements appartenant à la chaîne volontaire se battent depuis 1992 pour contrebalancer la chute des curistes par la venue de nouveaux touristes, attirés par des produits autres que la traditionnelle cure de trois semaines.
Les résultats sont encourageants. La promotion globale, via Auvergne Thermale, GIE (Groupement d'Intérêts Economiques) regroupant des partenaires publics et privés impliqués dans le développement du secteur thermal, notamment Thermhôtel et Thermauvergne (1), provoque des retombées non négligeables. A Vichy, un hôtelier annonce même une hausse de 40% de son chiffre d'affaires hors cures traditionnelles grâce aux courts séjours. "Cela a créé une dynamique", explique-t-il. Tant et si bien que maintenant "les touristes sont plus nombreux que les curistes dans les stations thermales auvergnates", a souligné Jean-François Béraud, président d'Auvergne Thermale.

Anti-stress, bien-être , "ligne et détente"

"L'objectif était de proposer des hôtels de tradition, confortables, agréables, proches des centres de soins, mais aussi l'assurance d'un accueil personnalisé, d'une restauration de qualité et surtout d'une organisation des prestations", souligne François Barrat, président de Thermhôtel (hôtel Mercure Les Bains Romains à Saint-Nectaire). Ce qui a conduit à la création de produits spécifiques qui peuvent être commercialisés directement par les établissements. Ils ont tous une habilitation tourisme qui les place sur le même pied que n'importe quelle agence de voyages.
Dans chacune des onze villes thermales, la chaîne propose des séjours spécifiques, en plus de la semaine Thermhôtel qui se retrouve chez tous les adhérents, à partir de 2.490 F par personne pour 6 jours et 6 nuits en demi-pension avec des soins thermaux. Ainsi, Bourbon l'Archambault (Allier), Cransac-les-Thermes (Aveyron) et Evaux-les-Bains (Creuse) offrent des "pauses bien-être" sur deux jours. Châtel-Guyon (Puy-de-Dôme) propose un forfait "Châtel Maman Beauté" : musculation, aquagym, bains en hydroxeur, etc. Néris-les-Bains (Allier), tout comme Saint-Nectaire (Puy-de-Dôme), présentent un séjour contre le stress et Royat-Chamalières un séjour ligne et détente "pour se détendre tout en vous préoccupant de votre silhouette" selon les termes de la brochure. Vichy propose d'aider les femmes à franchir le cap de la ménopause, etc.

P. Boyer

(1) Association régionale de promotion et de développement du thermalisme en Auvergne qui regroupe les stations de : Bourbon-l'Archambault, La Bourboule, Châteauneuf-les-Bains, Châtel-Guyon, Chaudes-Aigues, Evaux-les-Bains, Le Mont-Dore, Néris-les-Bains, Royat/Chamalières, Saint-Nectaire et Vichy.


Serge Teillot, maire de La Bourboule et président d'Auvergne Thermale, François Barrat, président de Thermhôtel et Jean-François Béraud, directeur d'Auvergne Thermale.


L'HÔTELLERIE n° 2562 Hebdo 21 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration