×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Courrier des Lecteurs

Peut-on récupérer la journée du 1er mai travaillée ?

Je dirige un hôtel-restaurant. Mes employés ayant travaillé le 1er mai, me demandent une double rémunération pour cette journée, plus un jour de récupération. Qu'en est-il des autres jours fériés ? (B.H. de Brest)

Seuls les salariés qui travaillent le 1er mai ont droit à une double rémunération. Ils ne peuvent prétendre, en plus de ce double salaire, à une journée de récupération.
Ce principe résulte de la convention collective des HCR qui prévoit que le salarié employé le 1er mai perçoit, en plus du salaire correspondant à la journée travaillée, une indemnité égale au montant de ce salaire. La convention n'admet pas la possibilité de récupérer le 1er mai travaillé. Il est donc impossible de remplacer la double rémunération du 1er mai par une journée de compensation.
Par contre, la convention collective prévoit la récupération de l'autre jour férié. Les professionnels des HCR ont droit à un jour férié supplémentaire en plus du 1er mai. S'ils travaillent pendant ce jour normalement chômé, ils n'ont droit à aucune majoration de salaire mais peuvent récupérer ultérieurement cette journée.
Ainsi, pour vos salariés travaillant le 1er mai, vous devez simplement leur verser une double rémunération. Pour ceux qui travaillent un autre jour férié, le 8 mai par exemple, vous les payer comme une journée normale de travail et vous leur donner une journée de récupération.

m Embauche d'un intérimaire

Possédant un établissement saisonnier dans une station balnéaire ouvert de juin à septembre, j'emploie du personnel en juillet et en août. Or, cette année, je compte embaucher des salariés par l'intermédiaire d'une agence d'intérim. Pourriez-vous m'indiquer quelles sont les conditions et les obligations à respecter lorsqu'on emploie des personnes de cette façon ? (H.C. de Paris)

Le travailleur intérimaire a un statut particulier. Il est, en fait, salarié de la société d'intérim qui le met à votre disposition. Plusieurs conséquences découlent de cette situation.
Tout d'abord, l'intérimaire, même s'il travaille dans votre entreprise, reste sous la responsabilité de sa société d'intérim. C'est cette dernière qui le rémunère et non vous. Les obligations relatives à la médecine du travail relèvent aussi uniquement de la société d'intérim.
Pour votre part et en tant qu'entreprise utilisatrice, vous devez signer deux contrats :
- un contrat de mise à disposition avec la société d'intérim ;
- un contrat de travail avec le salarié.

Le contrat de mise à disposition doit être conclu par écrit et comporter obligatoirement : le motif de votre recours au travail intérimaire, le terme de la mission, les caractéristiques du poste (qualification exigée, lieu de travail, horaires de travail), le montant de la rémunération avec les primes. Le contrat de travail de l'intérimaire est un CDD qui doit être conclu par écrit dans les deux jours suivant le début de la mission. Il doit contenir :
- les clauses du contrat de mise à disposition
- les clauses habituelles d'un contrat de travail (qualification, rémunération, durée de la période d'essai, nom et adresse de la caisse de retraite complémentaire et de l'organisme de prévoyance)
- la mention que l'embauche du salarié par l'utilisateur à la fin de sa mission n'est pas interdite.

Sachez, en outre, que le travailleur intérimaire est soumis aux mêmes conditions de travail que le reste du personnel de l'entreprise : durée du travail, repos hebdomadaire, respect du règlement intérieur.
Sa rémunération est égale à celle que percevrait dans l'entreprise un salarié de même qualification et occupant le même poste. Il touche, en plus, une indemnité de congés payés (10% du salaire total brut) et une indemnité de fin de mission (10% du salaire total brut) sauf s'il occupe un emploi saisonnier.
En embauchant un intérimaire, il est vrai que vous évitez une procédure de recrutement mais attention le coût est aussi beaucoup plus élévé. En effet, vous payez l'intérimaire plus la commission prélevée par la société d'intérim. A vous de voir si le prix en vaut vraiment la chandelle.

l Mise en garde

Le couple qui ne veut pas de billet de 100 francs avec des femmes dénudées

L'Association internationalle de l'hôtellerie et de la restauration a subi une soustraction de somme d'argent dans sa caisse d'une façon peu banale.
En effet, un couple apparemment originaire des pays du golfe se présente au service comptabilité de cette association, en se faisant passer pour des membres qui viennent régler leurs cotisations. Cependant, venus en taxi, ils ont besoin de monnaie sur un billet de 500 francs pour régler le taxi qui stationne devant l'im-meuble. L'employée qui acquiesce à leur de-mande, se rend dans son bureau afin de prendre la caisse gardée dans le coffre-fort. Le couple la suit. Au moment où celle-ci retire l'argent du coffre, l'homme balbutiant des mots de français-anglais-arabe fait comprendre en n'hésitant pas à toucher la caisse qu'il ne veut pas de billets de 100 francs, lesquels représentent une femme partiellement dénudée.
Si la femme garde son calme, l'homme gesticule énormément, focalisant du coup l'attention sur sa personne. Face à l'incompréhension des employés assistant à la scène, le couple demande à dialoguer avec une personne s'exprimant en arabe. Une fois présenté à un membre du personnel parlant arabe, le couple change soudainement d'attitude en assurant vouloir seulement descendre régler le taxi. Seulement une fois partis, ils ne sont plus revenus contrairement à ce qu'ils avaient annoncé.
Quelques jours plus tard, en faisant la caisse, la comptable constate qu'il manque une somme de 9.000 francs. Les soupçons se sont aussitôt portés sur ce couple. Soupçons renforcés d'autant plus, qu'en racontant leur triste mésaventure à un hôtelier situé dans le quartier de République, celui-ci avait rencontré exactement le même scénario. Mais si l'homme là aussi essayait de se rapprocher de la réception pour atteindre la caisse, il a été remis à sa place par le directeur qui se trouvait là avec la réceptionniste. Ce qui, dans ce cas, ne leur a pas permis de dérober de l'argent dans la caisse.
Si vous avez, vous aussi, connu une telle mésaventure, n'hésitez pas à nous prévenir.

Les achatines ne sont pas des escargots

Suite à un différend nous opposant à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, pourriez-vous nous faire parvenir une documentation sur les appellations "achatines" et "escargots". En effet, nous mentionnons dans notre menu "escargot", mais nous ne précisons pas de Bourgogne. Sommes-nous dans notre tort ? (D.P. de Villemandeur)

Si l'hélix et l'achatine peuvent apparaître comme similaires pour les néophytes, ils n'en sont pas moins concurrents. L'un et l'autre sont comestibles et possèdent d'indéniables qualités gustatives, mais ils ne peuvent être confondus. A l'origine, l'hélix est une espèce acclimatée sur le pourtour du bassin méditerranéen, quant à l'achatine, elle est initialement originaire d'Afrique tropicale.
Ces deux espèces ont chacune leurs spécificités biologiques, physiques et de modes de vie. Sans parler du prix de vente de l'achatine qui est nettement moins élévé.
La dernière classification juridique est opérée par la décision N°45 pour les conserves d'escargots sans coquille et la décision N°90 sur les conserves d'achatines qui ont reçu un avis favorable de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes). Ces décisions sont applicables depuis le 1er octobre 1994.
La dénomination "Escargots de Bourgogne" est réservée aux conserves préparées exclusivement avec des escargots de l'espèce Hélix pomatia Linné.
La dénomination "Escargots petits gris", est réservée aux conserves préparées exclusivement avec des escargots de l'espèce Hélix Aspersa Muller.
La dénomination "Escargots" est réservée aux conserves préparées exclusivement avec des escargots de l'espèce Hélix.
La dénomination "Achatines" est réservée aux conserves préparées à partir de gastéropodes de l'espèce "Achatina Fulica".
En servant des achatines à vos clients alors que vous mentionnez sur la carte qu'il s'agit d'escargots, vous vous rendez coupable de tromperie.

 

Où trouver une formation de réceptionniste en hôtellerie ?

Je suis à la recherche d'une formation de réceptionniste en hôtellerie. Pourriez-vous me communiquer les adresses des centres susceptibles de parfaire cet enseignement et délivrant un diplôme reconnu. (S.K. d'Aix-en-Provence)

Il est difficile de pouvoir répondre correctement à votre question dans la mesure où nous ne connaissons pas votre statut (votre âge, si vous êtes élève, salarié ou demandeur d'emploi), nous ne savons pas quel genre de formation vous recherchez, une formation initiale ou une formation continue.
Quant à la reconnaissance du diplôme, il est nécessaire de savoir quel genre de diplôme vous désirez. Un diplôme de l'Education nationale comme par exemple un CAP hébergement (Certificat d'Aptitude Professionnelle) comporte un enseignement pluridisciplinaire dans les domaines de la réception, de l'entretien du linge et des locaux. Vous pouvez préparer un CFP de réceptionnaire d'hôtel (Certificat de Formation Professionnelle) qui est un diplôme de l'AFPA reconnu par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle. Il existe des organismes privés (comme par exemple l'AFPA et le Greta) conventionnés par les conseils régionaux et/ou par la direction départementale du travail de l'emploi et de la formation professionnelle qui dispensent des formations sanctionnées par des diplômes qui sont reconnus par les professionnels.
Pour obtenir des renseignements, vous devez donc préciser si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, si vous cherchez une formation initiale ou continue. Vous devez mentionner aussi votre niveau de formation actuelle ou les diplômes déjà obtenus, ainsi que votre âge, et l'emploi visé.
Dans un premier temps, je vous conseille de vous adresser au CIO (Centre d'Information et d'Orientation) de votre région qui pourra vous répondre ou bien vous orienter vers l'organisme compétent (ANPE, CIDJ...). Vous pouvez contacter le CIO aux coordonnées suivantes :

C.I.O. Saint Férréol
Marseille 2
6 rue Jeune Anacharsis
13001 Marseille

n La presse professionnelle espagnole

Je voudrais pouvoir m'abonner à votre confrère espagnol. Merci de me communiquer son nom et si possible ses coordonnées. (A.T. de La Rochelle)

Le nom de notre confrère espagnol est "Industria Hosteleria". Vous pouvez contacter ce journal aux coordonnées suivantes :
Industria Hosteleria
Camino de las Huertas
18, Edificio Parque 1
Pozuelo de Alarcon
2823 Madrid
Espagne
Tél. : 00.34.1.352.9042.
Fax : 00.34.1.352.8882.

u Comment notifier son licenciement à un salarié ?

Je procède en ce moment au licenciement pour faute d'un de mes salariés. Je l'ai convoqué à un entretien préalable qui a eu lieu le lundi 11 mai. Je dois lui notifier son licenciement. Pourriez-vous me dire quelles mentions je dois faire figurer sur la lettre ? (T.G. de Paris)

Vous devez notifier son licenciement au salarié par lettre recommandée avec accusé de réception. Cette lettre doit être envoyée au minimum un jour franc après l'entretien avec le salarié. Ainsi, si l'entretien a eu lieu le lundi, vous ne pouvez expédier la lettre de licenciement avant le mercredi.
La lettre de notification doit indiquer très précisément les motifs du licenciement. Il vous faut être très vigilant sur ce point car un défaut de motivation a pour conséquence un licenciement abusif de votre part.
Vous devez donc mentionner les faits dans le détail. Ne cherchez pas à les qualifier, les juges s'en chargeront. Par exemple, s'il s'agit de retards répétés, ne vous contentez pas de mentionner simplement "licenciement pour retard". Il faut rappeler précisement les faits en indiquant les jours où le salarié est arrivé en retard et la durée de ses retards. Précisez, en outre, les différents courriers que vous lui avez adressés lui demandant de commencer à l'heure et les réponses éventuelles du salarié. Surtout, soignez le détail !

Relais Gourmands chouchoute les femmes pendant
la Coupe du Monde

J'ai lu récemment un article paru dans L'Hôtellerie qui indiquait qu'une chaîne de restauration ou chaîne hôtelière faisait une promotion à l'occasion de la Coupe du Monde. Promotion réservée aux femmes, qui prévoit pour la prise de 4 repas : un repas gratuit et 3 repas payants. Pourriez-vous me communiquer les coordonnées de cette chaîne ? (C.N. de Issy-les-Moulineaux)

Venez à quatre, payez pour trois : c'est la proposition qui est faite par les Relais Gourmands aux femmes pendant la Coupe du Monde.
Les Relais Gourmands espèrent ainsi attirer dans leurs établissements toutes celles qui ne supportent pas les excès des retransmissions footballistiques télévisées.
Les Relais Gourmands faisant partie de la chaîne des Relais et Châteaux, vous pouvez donc les contacter aux coordonnées suivantes :
Relais et Châteaux
15 rue Galvani - 75017 Paris
Tél. : 01.45.72.90.00. 

m Où joindre l'Immobilière Hôtelière ?

Suite à un article paru dans votre hebdomadaire n°2558 du 23 avril 1998 sur l'Immobilière Hôtelière, pourriez-vous me communiquer les coordonnées de cette société ? (C.H.de Paris)

L'Immobilière Hôtelière, dirigée par Clément Vaturi, est une société spécialisée dans l'hôtellerie de luxe. Son chiffre d'affaires pour l'année 1997 s'élève à 2,141 milliards de francs, soit 20,7% d'augmentation par rapport à 1996.
Vous pouvez joindre l'Immobilière Hôtelière aux coordonnées suivantes :
Immobilière Hôtelière
8 rue de l'Hôtel de ville
92200 Neuilly-sur-Seine
Tél. : 01.41.43.40.60.
Fax : 01.41.43.40.94.

Assistant technique hôtellerie

Nous étudions la reprise potentielle d'un hôtel à Luchon. Nous cherchons donc des renseignements sur l'hôtellerie à Luchon et sa région. Connaissez-vous une personne susceptible de nous donner ces informations ? (J.D. de Gent)

Dans les chambres de commerce et d'industrie, vous trouverez un Assistant Technique Hôtellerie (ATH) chargé du conseil aux hôteliers. Les ATH vous informent sur l'activité hôtelière de la région et vous aident pour l'implantation d'un hôtel, sa gestion, sa modernisation ou encore sa fréquentation. Vous pouvez, en outre, les consulter pour des problèmes d'ordre administratif tels que l'achat ou le transfert d'une licence ou encore le classement d'un hôtel.
Pour la ville de Luchon, adressez-vous à l'ATH de la Chambre régionale de commerce et d'industrie Midi-Pyrénées dont voici les coordonnées.
Chambre régionale de commerce et d'industrie Midi-Pyrénées
5 rue Dieudonné Costes
31700 Blagnac
Tél. : 05.62.74.20.00.
Fax : 05.62.74.20.20.


L'HÔTELLERIE n° 2562 Hebdo 21 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration