×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Coupe du Monde

Toulouse

"Tables et Auberges de France" dresse un village gourmand

L'association Tables et Auberges de France s'apprête à mettre les petits plats dans les grands en créant un village gourmand à Toulouse, en marge de la Coupe du Monde. Au menu : une brasserie de 600 places et un restaurant gastronomique de 650 couverts.

L'association nationale Tables et Auberges de France, chaîne volontaire pour la promotion de la restauration française dont le siège est à Toulouse (un millier d'adhérents), s'est vue confier par la municipalité de la ville rose, en partenariat avec l'organisateur d'événements Padel France, la création et la gestion du village gourmand qui se tiendra au cours Dillon durant les trois semaines de la Coupe du Monde de Football.

Placé en dehors du périmètre des animations organisées et contrôlées par le CFO, ce village, également dénommé village occitan, se propose de faire la promotion de la restauration et des producteurs du Sud-Ouest. Ces derniers, qu'une trentaine d'entre eux représenteront par département, vont organiser des dégustations et vendre leurs produits, soit directement depuis leur propre stand (les plus importants d'entre eux), soit en partageant, par le biais d'occupations tournantes, des espaces communs tenus par les chambres consulaires, les comités départementaux, offices de tourisme, etc.

L'engouement suscité par le projet, lors de sa présentation, et le fait que la gastronomie est une formidable locomotive dès qu'elle est mise en avant (entre 350.000 et 500.000 visiteurs attendus au cours Dillon) ont incité les promoteurs du village à l'agrandir pour qu'il serve également de vitrine à des exposants institutionnels ou économiques. Des exposants qui comptent montrer qu'art de vivre et technologies de pointe font bon ménage à Toulouse. De sorte que ce village occitan, dont le budget devrait être de l'ordre de 3,5 MF, mesurera 500 mètres de long et proposera de nombreuses animations, parmi lesquelles une retransmission intégrale des matches de foot sur écran géant, la création d'une télévision locale et des attractions non-stop sur la prairie des Filtres, en léger contrebas au bord de la Garonne.

Un chef par jour

Situé au cœur du village, l'espace restauration sera composé d'une brasserie de 600 places et d'un restaurant gastronomique de 650 couverts. Les tarifs pratiqués par les deux établissements ont été fixés sur la base du cahier des charges établi par la mairie, qui prête les lieux, lors de l'appel d'offres. Le ticket moyen sera inférieur à 100 F pour la brasserie et contenu dans une fourchette de 150 à 300 F pour le restaurant gastronomique. La fédération Tables et Auberges de France va embaucher 70 personnes pour assurer les prestations de restauration et la cuisine sera chaque jour confiée à un chef différent, soit en tout 21 chefs issus de quelques-unes des meilleures tables de Midi-Pyrénées. Leur mission, libérée des contraintes liées aux sponsors de toutes sortes, consistera à faire découvrir au public de la Coupe du Monde les plats régionaux qu'ils préfèrent et à mettre en valeur les produits et les senteurs du terroir. Pour donner à ce public de bonnes raisons de revenir dans la région.

AMP


L'HÔTELLERIE n° 2560 Hebdo 7 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration