×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Conjoncture

Hôtellerie niçoise

Le premier trimestre en progression

Les statistiques de l'hôtellerie niçoise tenues par le Syndicat des hôteliers de Nice-Côte d'Azur viennent de révéler un premier trimestre en progression sensible.

Toutes catégories confondues pour les trois mois de l'année, le pourcentage d'occupation atteint 50,3% contre 46,2% pour l'année précédente. Hausse également du prix moyen chambre TTC à 429 F contre 412 F qui permet un bond du revenu par chambre.

L'analyse par catégorie révèle toutefois des progressions plus significatives pour les 16 hôtels de Luxe (4* plus) : 48,55% contre 45,64% et les 9 Hôtels Prestige (4*) : 57,63% contre 50,88%. La catégorie Supérieur (3*), affiche un pourcentage d'occupation à 45,39% en 1998 contre 42,10% l'année précédente et un prix moyen de 350 F contre 341 F. La catégorie Confort (2*) atteint 49,63% en 1998 contre 45,42% l'an dernier et un prix moyen de 282 F contre 273 F.

Pour le premier trimestre, l'augmentation du chiffre d'affaires cumulé des 25 hôtels 4* de Nice, atteint 9,3 millions (pour un chiffre d'affaires total de 78,6 millions). La fréquentation de l'hôtel 4* le plus performant grimpe à 89%.

Les statistiques de début d'année montrent des résultats en bonne progression pour les hôtels de chaînes de grande capacité alors que les hôtels indépendants de petite capacité marquent le pas sans toutefois se situer en dessous des chiffres de 1997. Cette dernière tendance explique les efforts déployés par le Syndicat des hôteliers de Nice-Côte d'Azur pour l'hôtellerie 1* et 2*.

L'augmentation du trafic de l'aéroport de Nice-Côte d'Azur, la progression de la clientèle affaires, l'augmentation des touristes étrangers et une bonne fréquentation pour le carnaval, expliquent la progression constatée au 1er trimestre 1998. L'optimisme demeure pour les autres mois et notamment les mois de mai à septembre 1998 ; il faut bien remarquer que traditionnellement les trois premiers mois de l'année considérés comme difficiles pesaient sur les résultats cumulés sur 12 mois.

L'année 1998 est donc bien partie et il faut espérer qu'au 31 décembre, le sourire des hôteliers niçois soit à la hauteur de leurs espérances.

C. Roussel


L'HÔTELLERIE n° 2560 Hebdo 7 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration