×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Cafés

Discothèques

La Maison Blanche marche au cognac

Reprise au mois d'octobre dernier par quatre associés, la Maison Blanche, l'une des plus célèbres discothèques de Cognac, en Charentes, a décidé de promouvoir la boisson régionale. C'est ainsi qu'elle propose sur son comptoir le verre de Cognac à 10 F (le whisky est à 40 F) bénéficiant de l'aide des négociants locaux, qui acceptent de revoir leurs marges en conséquence.

Bien loin des soucis des ligues antialcooliques, les patrons de la Maison Blanche lancent de plus des soirées originales sur le même thème, baptisées "Cognac Party". On y trouve qu'une seule boisson, déclinée en cocktails, long-drink ou sec, et rien d'autre, mais vendue..au mètre. De quoi agacer les gendarmes environnants, ce qui laisse de marbre Frank Valente, l'un des associés, par ailleurs originaire de la ville, et qui se déclare "décidé à faire tourner l'économie de son pays, le Cognac représentant déjà 70% des alcools vendus dans tous les bars ou boîtes de la région."

Une idée qui est d'ailleurs d'actualité, puisque toutes les stratégies sont bonnes pour sortir de la crise que traverse actuellement le vignoble, soumis aux dangers de la surproduction. Le BNIC lui-même oriente sa promotion vers la consommation du Cognac en "long drink" encourageant volontiers les recettes nouvelles. D'où des intiatives issues des viticulteurs, dont la dernière concerne justement les boîtes de nuit. La maison Barbotin de Meurzac vient de créer à leur intention un cognac VS de début de gamme, présenté dans des bouteilles rappelant furieusement le whisky honni, sous une étiquette "long drink". D'après Jean Barbotin, le patron de la société, il s'agit "de modifier les habitudes de consommation du Cognac, en le proposant à l'apéritif ou entre deux danses". Un verre, ça ira, mais deux ?

J.-P. Gourvest


L'HÔTELLERIE n° 2560 Hebdo 7 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration