×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Morbihan

Nouveau souffle pour Rochevilaine

Bertrand Jacquet vient de prendre la direction du Domaine de Rochevilaine. D'ores et déjà, des travaux sont entrepris dans ce complexe hôtelier-restaurant-balnéothérapie de luxe.

Accroché à la pointe de Pen Lan dans le Morbihan, non loin de Muzillac, le Domaine de Rochevilaine ressemble à un ravissant petit village breton formé de cinq manoirs et d'une maison typique. Ces bâtisses traditionnelles, arborant pour certaines une échauguette et construites en granit ou pierre de taille, renferment quelque 38 chambres (de deux à quatre personnes -duplex) dont trois suites. La structure hôtelière s'enrichit d'un restaurant, une étoile Michelin, tenu de main de maître par Patrice Caillault, d'une balnéothérapie et de thermes phéniciens (il en existe deux en Europe).
Fondé dans les années cinquante, ce domaine, propriété du docteur Jean-Pierre Liégeois, vient d'accueillir son nouveau directeur général, Bertrand Jacquet. Connu dans la profession pour avoir tenu pendant des années les cuisines du Grand Hôtel de Solesme (dont il reste le propriétaire), mais surtout pour avoir présidé à la destinée de France Accueil, B. Jacquet a pour mission d'asseoir la notoriété du Domaine de Rochevilaine. Son ambition se résume en une phrase, "d'une belle maison, nous voulons en faire une grande maison."

"Nous allons monter d'un cran..."

Il ne s'agit nullement d'opérer une révolution et encore moins de passer un grand coup de balai. Pourtant, ce magnifique outil n'a jamais vraiment bénéficié d'une commercialisation digne de ce nom. "Le domaine fonctionne bien. Mais au départ, il n'y avait pas de réel soucis de rentabilité, souligne B. Jacquet. Nous pouvons en tirer davantage", notamment en matière de balnéothérapie, achevée en 95. Pour ce faire, le nouveau directeur souhaite mettre en avant les atouts du domaine, "son site, ses vieilles pierres, son histoire et sa gastronomie." Cette politique passe également par une valorisation de l'ensemble et donc "par une multitude de petits détails à corriger."
D'ores et déjà, une première série de travaux devrait se conclure dans les jours à venir. Ils portent essentiellement sur un rafraîchissement de certaines chambres et une totale refonte pour d'autres. "Il faut que les chambres conservent un état d'esprit commun, même si chacune reste différente." Cette première tranche nécessite un investissement de 500.000 F. Bertrand Jacquet souhaite également remodeler les extérieurs, les jardins. Au final, les investissements se montent à environ 900.000 F.
Le directeur envisage de développer la clientèle d'affaires et réfléchit aux nouvelles possibilités d'activités. Créer des produits haut de gamme associant notamment des partenaires. "Mais il faut que ce soit du cousu-main."
Côté personnel, le Domaine de Rochevilaine compte actuellement 25 personnes hors saison et 45 en saison. "J'ai créé un poste de commercial et m'apprête à embaucher une assistante. Nous allons monter d'un cran et il faudra que chacun fasse mieux. La structure du personnel de la maison se modifiera d'elle-même. Mais à l'heure actuelle, personne n'a démérité."

O. Marie

 
"D'une belle maison, nous voulons en faire une grande maison", déclare Bertrand Jacquet, nouveau directeur général du Domaine de Rochevilaine.


L'HÔTELLERIE n° 2559 Hebdo 30 Avril 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration