×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Formation

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Les partenaires sociaux de la formation
professionnelle se mobilisent

Les partenaires sociaux de l'Industrie hôtelière de Provence-Alpes Côte-d'Azur se retrouvaient récemment au Lycée hôtelier de Marseille-Provence dans le cadre de la campagne régionale de promotion professionnelle et sociale. L'occasion de faire le bilan des actions en cours et d'évoquer de nouveaux projets.

Les partenaires sociaux réunis au sein du FAFHI et de la Commision paritaire régionale, présidée par Patrice Mounier (également président des cafés-brasseries du Vaucluse), avaient en effet confié au Lycée technique hôtelier de Marseille-Provence la réalisation d'un stage à l'intention des chefs-cuisiniers de l'ensemble de la région sur le thème "poissons et crustacés".

Cette session réunissait une douzaine de professionnels issus de petites entreprises et ne bénéficiant pas d'une prise en charge financière dans le cadre de la formation continue.

Elle s'inscrivait dans le cadre de la campagne régionale annuelle de promotion sociale et professionnelle que mène la CRPF, avec chaque année une quinzaine de stages dans des domaines aussi variés que l'informatique, les langues étrangères ou le perfectionnement technique culinaire.

A l'occasion de son évaluation, les représentants de l'Industrie hôtelière, réunis autour de Guy Ramage, président de la Fédération régionale, et le proviseur de lycée, Geneviève Fabre, avaient invité leurs différents partenaires du Conseil régional, de l'Education nationale, de la direction régionale et départementale du Travail, de l'ANPE et des missions locales, à déguster un repas de clôture préparé avec talent par les stagiaires.

Cette rencontre a notamment permis de faire le point des actions menées dans le cadre de la campagne annuelle de promotion professionnelle et sociale : depuis 1997, le FAFIH (qui gère également la formation continue et en alternance de la profession) a financé pour ce seul dispositif 300 stages en Paca, permettant l'accès gratuit et la prise en charge des frais annexes pour plus de 2.300 professionnels, soit un montant supérieur à 15 millions de francs.

Les thèmes prioritaires de la prochaine campagne, qui démarre en mars, seront prochainement débattus avec, a expliqué Patrice Mounier, président de la Commission régionale, une nette orientation vers des axes nouveaux, telle la restauration thématique.

Un contrat d'objectifs avec le Conseil régional

Par ailleurs la Commission régionale paritaire formation vient de signer un "Contrat d'objectifs" avec le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il s'agit de mettre en synergie l'ensemble des dispositifs d'enseignement, tant dans les domaines de la formation initiale et de l'apprentissage que dans ceux de la formation continue et des stages demandeurs d'emploi.

Pour ce faire, des réunions de concertation réuniront régulièrement les différentes institutions concernées -rectorat, Conseil régional et Préfecture de région, partenaires sociaux de la Commission régionale paritaire et du FAFHI- afin d'examiner en commun les appels d'offres et de décider des opportunités d'ouverture, de maintien ou de fermeture des divers dispositifs de formation.

"C'est la première fois qu'un Contrat d'objectifs est mis en place et la profession y travaille depuis plusieurs années", remarque Daniel Dorchies, délégué inter-régional Sud-Méditerranée du FAFIH. "Un tel dispositif, ajoute t-il, permet de coordonner l'action de structures qui jusque là agissaient séparément et d'assurer ainsi leur mise en cohérence".

Au cours de la journée, les représentants de la profession procédaient également à l'évaluation intermédiaire de la cinquième promotion du stage CQPIH employés d'étage mené par le lycée hôtelier et accueillant douze demandeurs d'emploi. L'établissement a également monté cette année, en partenariat avec le groupe Accor, un stage de réceptionnistes de nuit (12 stagiaires) qui sera également sanctionné dès l'an prochain par un diplôme professionnel CQPIH.

Enfin, la Fédération régionale de l'hôtellerie profitait de l'occasion pour annoncer la relance de son "plan emploi" dans les Bouches-du-Rhône (lire ci-dessus)

L. Casagrande

* FAFIH - Nice Europe B
29 rue Pastorelli
06047 Nice Cedex 1.
Tél. : 04.92.62.75.62.

La Fédération régionale de l'hôtellerie lance son "plan emploi"
dans les Bouches-du-Rhône

Parvenir à l'embauche de 170 jeunes sans qualification dans les diverses branches de la profession : tel est l'objectif que s'est fixée la Fédération régionale de l'industrie hôtelière Paca dans le seul département des Bouches-du-Rhône où elle vient de lancer son "plan emploi" 1998, en partenariat avec le FAFIH.

"Monté l'an dernier à titre expérimental, ce plan avait permis à 500 jeunes de Provence-Alpes-Côte d'Azur d'entrer dans la vie active, constate Guy Ramage, président de la FRIH. Cette année l'objectif sur l'ensemble de la région est la création de 800 emplois."

Dans les Bouches-du-Rhône, l'opération démarre avec un budget de 3,5 MF. La délégation Sud Méditerranée du FAFHI y participe à hauteur de 50%, l'autre moitié étant apportée par l'Etat (Direction régionale du travail) et les collectivités territoriales (Conseil général et Conseil régional).

Deux "développeurs" seront chargés d'aller rencontrer les petites ou très petites entreprises du département pour examiner avec eux les différentes formes d'aide à l'emploi dont ils peuvent bénéficier. Ces "développeurs" aideront ensuite les professionnels dans leurs démarches administratives.

Parallèlement, des "rendez-vous jeunes", séances collectives d'information sur les métiers de la profession, seront mises au point avec le concours des ANPE et des missions locales afin de recruter les jeunes sans qualification intéressés par la possibilité d'accès à l'emploi ainsi offerte et qui bénéficieront ensuite d'actions de formation adéquates dans diverses structures agréées.

Sur l'ensemble de la région, le budget consacré au Plan Emploi s'élève à 13,5 MF avec l'embauche ou la mise à disposition de 15 développeurs.

L'opération a déjà été lancée en décembre dans les Hautes-Alpes et doit l'être prochainement dans le Var, le Vaucluse, et les Alpes-Maritimes. Seules les Alpes de Haute-Provence ne sont pas concernées, faute de dynamisme local.

 

UN LYCÉE DÉSORMAIS TROP PETIT ...

Dépendant du Greta Marseille-Sud, le Lycée hôtelier de Marseille-Provence accueille 600 jeunes en formation initiale et 500 apprentis auxquels s'ajoutent 90 demandeurs d'emploi suivant une formation diplômante de CAP et une trentaine de jeunes en contrat de qualification. Il reçoit également en moyenne sur l'année 200 adultes en formation continue et organise divers stages de qualification en collaboration avec la profession. Il dispense par ailleurs, une fois par semaine, des cours de cuisine provençale pour tous publics. Mais son activité est désormais telle qu'elle fait craquer les murs! Au point que la région et l'Education nationale ont décidé de procéder à sa démolition-reconstruction afin d'édifier un établissement flambant neuf à vocation internationale. Les travaux de démolition doivent débuter en juin.


L'HÔTELLERIE n° 2554 Hebdo 26 mars 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration