×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Les Logis de France bougent

Auvergne

Doper la commercialisation

Le thème de la commercialisation concerne toute l'Auvergne qui cherche à attirer une clientèle autre que celle des mariages, communions et enterrements, comme le souligne Yves Bargain, président des Logis de France Auvergne.

Une soixantaine d'hôteliers-restaurateurs Logis de France de l'Auvergne se sont retrouvés à Royat pour un séminaire organisé sur le thème «le défi de la commercialisation». "Ces réunions, ces rencontres avec les professionnels sur le terrain permettent un dialogue avec la base", a souligné Renée Ougier, présidente de la Fédération nationale des Logis de France, "et d'en finir avec une période peut-être un peu trop centralisée", a affirmé Yves Bargain, président de la chaîne pour le Puy-de-Dôme et l'Auvergne.

"Nous sommes profondément concernés par la commercialisation et la communication, a-t-il poursuivi. Nous devons arriver à attirer les clients en dehors des mariages, baptêmes ou enterrements. Il existe un véritable verrou à faire sauter." Et l'avenir se montre prometteur.

Car peu à peu, l'image des Logis de France évolue, se rajeunit. Les nouveaux adhérents sont dynamiques, jeunes (moins de 35 ans). Ils recherchent surtout le label. "Nous devons jouer la carte de la qualité. Beaucoup a déjà été fait dans ce sens, mais il reste encore du travail à accomplir", a souligné Renée Ougier. Dominique Boitel, directeur de la Fédération des Logis de France, soutient : "Nous avons retrouvé une certaine stabilité de nos effectifs, après plusieurs années de baisses consécutives suite à la mise en place des nouvelles grilles de classement".

Une agence de voyages

Et les Logis vont de l'avant. Tout en réaffirmant avec force que "la qualité reste notre priorité numéro 1", Renée Ougier explique que la centrale de réservations mise en place en 1997 ne concerne pour l'instant que des volontaires, soit six cents adhérents. "Nous allons étudier comment la rendre disponible pour l'ensemble des Logis et renforcer la communication de ce service, mais pas cette année, en 1999." 50.000 nuitées ont été vendues l'an dernier via la centrale de réservations. "Ce service s'adresse tant aux particuliers qu'aux tour- opérateurs, explique Dominique Boitel, surtout pour des séjours courts ou des déplacements. Près de la moitié des appels proviennent de l'étranger".

Pour renforcer sa structure commerciale, Logis de France Service va devenir une agence de voyages à part entière, sous forme d'EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), avec les Logis de France pour unique actionnaire. Pour commercialiser des produits touristiques et prendre le relais des initiatives locales. Cette évolution est attendue sur le terrain. "Une bonne dizaine d'hôteliers de la région sont déjà prêts pour proposer des produits complets", a précisé Yves Bargain.

P. Boyer

Les Logis de France Auvergne regroupent 198 adhérents, soit 3.733 chambres et 20.934 couverts avec 44 établissements pour l'Allier ; 55 pour le Cantal ; 33 pour la Haute-Loire et 66 pour le Puy-de-Dôme.

 
Yves Bargain, président des Logis de France Auvergne, le représentant de la municipalité de Royat, Dominique Boitel, directeur de la Fédération nationale des Logis de France et Renée Ougier, présidente nationale.

 

Centre

Une bonne année pour la Touraine

L'association départementale a renforcé sa présence en participant à davantage de manifestations extérieures.

Président depuis 1994, Alain Chaplin a été réélu président de l'association départementale des Logis de France de Touraine qui vient de tenir son assemblée générale à la Croix en Touraine en présence d'une quarantaine d'adhérents. Le président en a profité pour dresser un bilan moral de son action depuis trois ans : refonte du guide départemental, ouverture des bonifications de prêts à différentes banques, renfort du partenariat avec le comité départemental du tourisme avec notamment la présence des Logis sur des salons en France et en Belgique. L'association a également renforcé sa coopération avec des partenaires extérieurs : Marthon de Touraine, Floralies du Val de l'Indre, golfs d'Ardée et de Touraine, Labyrintus, création d'un concours d'apprentis avec le CFA de la ville de Tours. Par ailleurs, les Logis de Touraine ont innové en proposant de nouvelles initiatives : mise en place d'une carte de fidélité pour la clientèle touristique, rencontres entre hôteliers deux fois par an, collecte de vivres pour les Restos du Coeur et participation au Téléthon 97. Pour cette dernière manifestation l'association a réalisé un stand de vente à emporter à Tours et une collecte dans les hôtels, ce qui a permis de reverser 12.000 francs au Téléthon. Autant de manifestations qui ont été plébiscitées par les hôteliers-restaurateurs de Touraine et qui devraient donc être renouvelées.

J.-J. Talpin

 
Alain Chaplin, président des Logis de Touraine.

 

Bouches-du-Rhône

développer les circuits à thème

La satisfaction était de mise lors de la récente assemblée générale des Logis de France des Bouches-du-Rhône, tant au niveau des opérations de commercialisation que des actions de promotion ou de communication, menées en partenariat avec le Comité départemental du tourisme.

Le Service Loisirs Accueil, structure de commercialisation des produits touristiques du CDT, reste le principal revendeur des Logis, essentiellement par le biais de séjours et circuits à thème qui ont généré en 1997 un chiffre d'affaires de 360.000 F.

Les Logis proposent en effet cinq circuits par le biais de Loisirs Accueil (circuits pédestre ou à vélo; séjour de Noël ou circuit cuisine du terroir). Par ailleurs l'association départementale a monté deux séjours de randonnée cyclotouriste pour le compte exclusif de tour-opérateurs canadien, danois et suisse.

Au menu des autres actions menées en 1997 : l'édition d'une brochure départementale tirée à 30.000 exemplaires; la reconduction d'une carte de fidélisation de la clientèle ; la participation à une vingtaine de salons touristiques en France et à l'étranger par le biais du salon du Comité départemental du tourisme ; une campagne de publicité en Belgique qui a débouché sur... deux réservations pour deux Logis, soit un chiffre d'affaires de 10.000 F...

1998 : de nouvelles bonifications d'intérêts

En 1998, les Logis des Bouches-du-Rhône poursuivront leurs opérations de promotion et de communication avec, comme nouveauté, la mise en place d'opérations spécifiques Logis : stand commun avec les Logis du Vaucluse au Mitcar Paris et participation au Salon des vacances à Bruxelles.

De nouveaux circuits-séjours seront également montés dont, outre d'autres circuits à pied ou à vélo, un "Voyage avec mon âne au pays de Pagnol".

Par ailleurs, l'association a élaboré un projet de partenariat avec Radio-France Provence qui diffusera des chroniques hebdomadaires sur le thème de la gastronomie du terroir et débouchera sur l'édition d'un livre de recettes des Logis des Bouches-du-Rhône.

Enfin, le principe des bonifications d'intérêts sur emprunts, attribuées par le Conseil général, sera poursuivi mais sur la base de nouveaux critères avec notamment l'ouverture de l'accès des bonifications à tous les hôtels qui ont fait appel à un organisme financier autre que le CPME à condition qu'ils soient adhérents aux Logis depuis au moins deux ans. En 1997, cette aide avait bénéficié à dix Logis pour un montant total de 87.000 F.

Signalons enfin que Roselyne et Alain Cointet de l'Hostellerie de la Tour à Fontvieille ont reçu le diplôme d'honneur 1997 attribué par la Fédération nationale.

L. Casagrande

 

QUELQUES CHIFFRES

L'association des Logis des Bouches-du-Rhône est composée de 39 établissements, soit 605 chambres, essentiellement des une et deux cheminées.

Géographiquement, ils se répartissent de la manière suivante : 12 pour les Alpilles ; 10 pour la Camargue ; 8 pour les environs de Marseille ; 8 pour le Pays d'Aix/Salon ; un pour la Côte Bleue.

En 1998, quatre nouveaux adhérents ont été acceptés : le Mirage aux Saintes-Maries-de-la-Mer, l'hôtel Mistral à Mas-Blanc-les-Alpilles, le Domaine de la Reynaude à Aurons, l'Auberge Rognonaise à Rognonas.


L'HÔTELLERIE n° 2554 Hebdo 26 mars 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration