×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Cafés

Initiative

Le coeur et la plume en Provence

Thierry Guilledroit tient La Sorbetière à la Croix-Valmer, dans le Var. L'établissement, ancien glacier, est aujourd'hui un bar à bières reconnu. Mais son propriétaire est aussi adjoint au maire de Cavalaire et il est à l'origine du Festival de langue d'oc lancé l'an dernier par la ville avec succès. La prochaine édition est prévue du 16 au 19 avril.

L'homme a des idées. Il a transformé avec succès son bar glacier en bar à bières. Mais il défend aussi les valeurs provençales et on lui doit la création du Festival de langue d'oc de Cavalaire, où il est adjoint au maire : Le coeur et la plume en Provence. «Ce festival est un regard résolument tourné vers l'avenir» qui puise sa richesse dans la tradition. «Car la culture occitane a la bougeotte, commente-il. Et c'est tant mieux!». Pour Louis Foucher, maire de Cavalaire-sur-Mer, cette manifestation devait être «une grande fête vivante, qui embrasse toute la culture occitane parce qu'elle est le liant entre le passé et l'avenir, entre les racines et les générations à venir». C'est chose faite.

Parce que la première édition a remporté un réel succès : une trentaine de groupes folkloriques ont répondu à l'appel, une vingtaine d'auteurs et éditeurs du langue d'oc s'étaient déplacés et de nombreuses animations ont émaillé les trois jours de festival. Le coeur et la plume en Provence, version 98, va s'étendre sur quatre jours et s'ouvrir aux «six grandes familles françaises de la culture occitane» : Limousin, Auvergne, Provence et Provence-alpine, Languedoc, Gascogne. Musique, transmission orale de la culture, expositions en tout genre, spectacles de rue, dictée des pays de langue occitane, messe en provençale, anchoïade géante et rosés de Provence seront au rendez-vous. De quoi démarrer la saison de manière sympathique.

«Cavalaire, Le coeur et la plume en Provence», du 16 au 19 avril 1998. Renseignements auprès de l'Office municipal de la Culture, tél. : 04.94.64.00.96.



L'HÔTELLERIE n° 2550 Hebdo 26 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration