×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Actualité

Chaîne volontaire

Inter Hôtel se porte bien

Avec ses 192 établissements à travers la France, la chaîne a bien tiré son épingle du jeu en 1997. Sa centrale de réservations a ainsi progressé de 34%.

L'année 1997 aura finalement été un bon cru pour Inter Hôtel. Profitant à la fois de la reprise économique, d'une nette amélioration de sa notoriété, des retombées liées à la signature de nouveaux contrats avec entreprises et tour-opérateurs, la chaîne a vu l'an passé le chiffre d'affaires de sa centrale de réservations grimper de 34% pour atteindre les 21.590.000 francs. Quant à son résultat avant impôts et amortissements, il s'est élevé à 350.000 francs. De quoi a priori satisfaire les dirigeants du réseau, notamment Jean-Pierre Mansoux (directeur) et Jean Lavergne (président). D'autant qu'au cours de l'exercice précédent, la centrale avait d'ores et déjà observé une progression de 20% par rapport à 1995.

Devant de telles performances, Inter Hôtel n'en perd pas pour autant sa lucidité. Au contraire. Toujours en quête d'une meilleure image auprès du grand public, la chaîne continue pas à pas sa «grande lessive de printemps» parmi l'ensemble de ses adhérents. Signe des temps d'ailleurs, Inter Hôtel a enregistré l'année dernière 17 départs dont 14 exclusions. «Il y a encore une petite dizaine d'établissements qui ne correspondent pas à nos critères de qualité», explique ainsi Jean-Pierre Mansoux. Et d'ajouter, «après ces départs, nous disposerons d'un réseau parfaitement homogène. Ce qui bien sûr nous incitera à être encore plus sélectif quant à la qualité des autres candidats.»

Modification du calcul des cotisations

Sur ce point précis d'ailleurs, le groupement d'indépendants met d'ores et déjà sérieusement la pression sachant que sur 80 demandes d'adhésion en 1997, seules 25 unités ont été retenues.

Parallèlement, Inter Hôtel a aussi décidé de rompre avec les habitudes dans la conception de son nouveau guide. Edité à 250.000 exemplaires dans un nouveau format, ce dernier est beaucoup plus clair et surtout chaque hôtel dispose de sa page. Autre nouveauté : la chaîne a réorganisé le mode de calcul des cotisations des adhérents. «Il nous fallait être plus équitable pour tous», précise Jean Lavergne. Désormais, les membres d'Inter Hôtel vont donc s'acquitter tout d'abord d'une cotisation annuelle fixe de 12.000 francs à laquelle s'ajoute 600 francs par chambre pour les deux étoiles et 720 francs pour les trois étoiles (le tout plafonné à 50 chambres). La chaîne percevra par ailleurs un pourcentage sur le chiffre d'affaires généré par la centrale de réservations.

A noter que le réseau d'indépendants vient également de mettre en place des forfaits week-ends proposant visites touristiques et gastronomiques.

C.C.

ccosson@lhotellerie-restauration.fr



L'HÔTELLERIE n° 2550 Hebdo 26 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration