×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Infos pratiques

SUR LE WEB

Une adresse testée pour vous

New Hotel : les nouveaux hôtels de toujours

http://www.new-hotel.com

L'Hôtellerie se propose de vous faire découvrir chaque semaine une adresse Internet. Les étudiants de l'IMHI les ont testées pour vous afin de mettre en évidence, en tant qu'utilisateurs, l'intérêt du site. Une analyse qui sera, pour tous ceux qui envisagent une présence sur Internet dans l'année 1998, une aide précieuse pour la conception de leur site.

La simplicité du site est impressionnante, voire même déconcertante. Une page de garde, suivie d'une page d'accueil grâce à laquelle l'internaute peut naviguer de page en page facilement en cliquant sur une des rubriques du sommaire. Quelle que soit la page sur laquelle l'utilisateur est, le sommaire est constamment affiché sur l'écran. Une structure facile à concevoir et à utiliser ! Le site est relativement simple à trouver aux travers des principaux moteurs de recherche (yahoo, alta-vista...). En procédant à la recherche avec les mots New et hotel, le site se trouve généralement sur la première ou les deux premières pages de «hits». Un «hit» est un site qui répond aux critères de recherche.

La fonctionnalité du site semble être efficace. Par le biais du sommaire, l'internaute a accès à une fiche descriptive de chaque hôtel du groupe. Cette fiche comprend des informations de base telles que le nombre de chambres, les tarifs affichés par type de chambre, le prix du petit déjeuner, ainsi que d'autres informations caractérisant de manière plus précise l'hôtel concerné : location de l'hôtel au sein de son environnement, existence d'un service de restauration dans l'hô-tel, accès à un parking, piscine à proximité. Il est également possible de consulter un plan des alentours de l'hôtel pour obtenir une meilleure idée.

Toutes les fiches des hôtels sont agrémentées d'une série de photos que l'internaute pourra voir défiler tout au long de la consultation de ces fiches. Il est à noter que la fréquence du défilement des photos est parfois un peu rapide.

L'interactivité entre le site et l'internaute n'est malheureusement pas des meilleures. Bien que le site de New Hotel permette de se connecter à quelques autres sites web, comme quelques sites touristiques de la Provence pour les fiches des hôtels de Provence. (ww.provencetourism.com), le site New Hotel reste assez isolé et offre peu d'informations supplémentaires sur les attraits du quartier, de la ville, et de la région où se trouve l'hôtel. des informations que la clientèle étrangère est certainement à même de vouloir trouver. On regrette de ne pas pouvoir faire un saut à quelques- uns des musées parisiens, des gares SNCF, des aéroports ou de l'office du tourisme local pour les fiches des hôtels à Paris, par exemple.

L'internaute pourra réserver une chambre. Une liste de tarifs spéciaux et promotionnels applicable pourra d'ailleurs être consultée préalablement. Il est dommage de constater que la possibilité de faire une réservation existe seulement pour les chambres à coucher et pas pour les salons de réunions.

L'aspect visuel du site est une réussite. Le site est clair. La trame de fond blanche, pour les pages web, prouve encore une fois, être la plus lisible et la moins fatigante. Les textes et les images ressortent bien grâce à des contrastes forts. La petite, mais néanmoins suffisante, taille des images accélère les temps de chargement.

En conclusion, le site est bien conçu et devrait être efficace. c'est un bon exemple d'un point de vue esthétique. Il reste cependant des améliorations à apporter au niveau de l'interactivité.

Points clés

Ergonomie @@@@

Niveau informationnel @@@

Interactivité @

Diffusion du site @@@

Une bonne idée

Sur les sets de table de 14 restaurateurs caennais

DES C.V. SOUS L'ASSIETTE

«Où pouvons nous trouver une importante concentration de chefs d'entreprises et de commerciaux ailleurs que dans les restaurants à l'heure du déjeuner ?». Partant de cette logique, Séverine Dauge et quatre de ses collègues, âgées de 22 à 24 ans, actuellement en BTS action commerciale à l'institut de formation Aftec de Caen, viennent de se lancer dans une initiative originale. Afin d'attirer l'attention de leurs futurs employeurs et bien entendu de trouver un emploi, elles décident d'imprimer leurs curriculum vitae sur des sets de table et des dépliants puis de les proposer à quatorze restaurateurs de la ville, «sélectionnés en raison de leur clientèle d'affaires le midi.» Soutenues financièrement par huit parrains (l'opération coûte 2.000 F), les étudiantes ne lésinent pas sur les moyens. Pour une semaine, durée de l'opération, elles éditent quelque 5.000 sets de tables. «Pour ne pas nous retrouver sous l'assiette, nous avons imprimé deux CV par set et les avons placés sur les extrémités.»

original

Une fois les sets dressés dans les restaurants, les jeunes filles ne se tournent pas les pouces et visitent les établissements «pour prendre la température», selon Séverine Dauge.

Les établissements contactés se félicitent de cette opération à l'image de Patricia Holopherne, propriétaire de la Coupole. «Je trouve l'idée superbe. Comment ne pas soutenir de tels jeunes, dynamiques et bourrés d'idées ? Si tout le monde réagissait comme elles, je ne pense pas que nous serions confrontés à un tel chômage.» Les acteurs du monde économique réagissent-ils avec le même enthousiasme ? «Ils repartent avec des sets ou des dépliants et remarquent en tout cas l'opération», notent les professionnels. Qu'en feront-ils par la suite, nul ne le sait. En tout cas, les filles semblent décidées. «Si nous n'obtenons pas un bon retour, nous renouvellerons l'opération dans quelque temps.»

O. Marie

Le vin de la semaine

COUR CHEVERNY, VENDANGE
TARDIVE

Ce vin, élaboré par Christian Dorléans, du domaine de la Gaudronnière, est issu d'un rendement très bas : 15 hectos l'hectare. Les vendanges ont eu lieu à la Toussaint avec, souligne-t-on pour ce millésime 1996, des raisins dorés à souhait et une densité équivalente à 15° d'alcool en puissance. La vinification a eu lieu en fûts de chêne neufs et en cuves. Ce vin se destine tout particulièrement aux amateurs de moelleux.

A découvrir à l'apéritif, avec un foie gras, un saumon fumé,

des asperges en sauce blanche... 42 F la bouteille départ cave.

Fiche technique

* Cépage :

- Romorantin

* Dégustation :

Robe couleur jaune paille, arômes de tilleul, d'acacia et d'agrumes en bouche. A boire maintenant ou dans les quatre à cinq années qui viennent.

* Producteur :

Domaine de la Gaudronnière,

41120 Celles.

Tél. : 02.54.70.40.41.

Côté qualité

Le navet de Pardailhan brigue l'A.O.C.

Le village de Pairdailhan (34) dans le Saint-Chinianais, à équidistance de Narbonne et de Béziers, est célèbre par son navet. Un navet «unique» en raison de la nature et de la qualité du terroir, et dont la renommée est séculaire en Bas-Languedoc.

Pierre Donnadieu, un agriculteur du cru, se bat depuis longtemps pour la promotion de cet excellent produit languedocien et anime une association de défense regroupant les producteurs qui espèrent obtenir pour le «nap», l'Appellation d'Origine Contrôlée. Déjà quelques chefs du Bas-Languedoc le pratiquent et l'invitent régulièrement à leurs bonnes tables. C'est le cas de «La route du Sel», à Saint-Pons (34), «La calèche» à Saint-Chinian (34), «le Framboisier» et «l'Ambassade» à Béziers ainsi que le restaurant de l'Ecole hôtelière méditerranéenne de tourisme de Béziers qui en a fait une prometteuse démonstration sur France 3-Sud, tandis que la célèbre Maïté l'a cuisiné lors de la fête des Gavachs, l'automne dernier au Parc des expositions de Béziers.

Le succès fut au rendez-vous. Aujourd'hui, 7 à 8 agriculteurs produisent sur une cinquantaine d'hectares de 100 à 150 tonnes par an. Si la tradition du «nap de Pardalha» (en occitan), c'est «le navet aux coustellous de porc», il existe également le canard aux navets, le navet poêlé au caramel, la soupe aux navets, le navet poêlé en vinaigrette, le navet en sauce béchamel, le navet gratiné... ou encore «les navets au canard et au muscat de Saint-Jean du Minervois».

Aussi après le navet de pardailhan, s'attachera-t-on en pays d'Oc à réhabiliter le navet de Bouïsse au coeur du pays cathare audois, Il y avait déjà l'oignon doux de Lézignan-la-Cèbe (34), celui de Toulouges (66), celui de Citou (11) et d'autres encore dans le Gard... Pourquoi pas ?

Produits nouveaux

Pour des sauces savoureuses

LES GLACES CHEF

Davigel

JOUES DE PORC EN CONFIT

C'est grâce au «Joues de porc en confit» que Davigel a reçu le prix de l'Innovation alimentaire en restauration, catégorie tradition retrouvée au Concours international Equip'Hôtel 97. Ces joues de porc sont salées au sel de Guérande, aromatisées de laurier, de thym et de poivre. Après le salage, les joues sont marinées en chambre froide ce qui permet une migration des arômes au coeur des chairs. La cuisson par confisage apporte à ce produit une texture fibreuse et très moelleuse. Ce produit se consomme froid ou chaud, en entrée ou en base pour un plat principal. Il est très facilement portionnable. Sans os, sans déchet, il est totalement consommable. Et il vous permettra de réaliser des plats originaux s'inscrivant parfaitement dans notre patrimoine culinaire.

Davigel :

B.P. 41 - 76201 Dieppe cedex

Tél. : 02.35. 04.76.00 Fax : 02.35.40.14. 31.

Club Restauration

NOIR DE CHOCOLAT

Parce que le chocolat a ses adeptes, Club Restauration a développé une nouvelle mousse très riche en chocolat (59%) et en cacao (% tenu secret). La texture de cette mousse est à la fois ferme, légère et fondante. En parallèle, Jean Ducourtieux a amélioré ses autres recettes de mousses et surtout celles à base de chocolat. La marque a entrepris des recherches pour sélectionner les meilleurs cacaos provenant de l'Amérique du Sud et d'Afrique. Résultat : le goût est franc et fondant, la texture ferme et légère et les couleurs chaudes et cuivrées. Ces recettes spécialement conçues pour les professionnels sont faciles et rapides à mettre en oeuvre. Les parfums : Noir de Chocolat, Chocolat Pépites, Chocolat Orange, Chocolat Griottes, Praline, Noix de coco, Miel Nougat, Antillaise, Chocolat, Café, Chocolat/menthe, banane.

Contact :

Club Restauration -Jean Ducourtieux

B.P. 1214 - 91912 Evry cedex 9

Tél. : 01.60.76.59.00.

Le dessert de la semaine

La Charlotte aux pommes

Ingrédients pour 6 personnes :

* 27 boudoirs

* 1 boîte 4/4 de compote de pommes

* 3 dl de crème liquide fleurette

* 5 c. à soupe de sirop de sucre de canne

* 1 c. à café de cannelle en poudre

* 1 brick de crème anglaise

* 6 feuilles de gélatine

Progression de la recette :

* Faire tremper les feuilles de gélatine dans un peu d'eau froide.

* Verser le sirop de sucre dans une petite casserole, le faire chauffer. Le retirer du feu et lui incorporer petit à petit, les feuilles de gélatine égouttées. Laisser refroidir à température ambiante.

* Dans une jatte bien froide, verser la crème et la monter en chantilly à l'aide d'un batteur.

* Verser la compote de pommes dans un saladier, ajouter la cannelle et le sirop de sucre, bien mélanger, puis incorporer les 2/3 de la chantilly en soulevant la masse.

* Chemiser de boudoirs un moule à flan cannelé, côté lisse vers l'intérieur. Garnir l'intérieur du moule de la moitié de la compote, lisser la surface. Recouvrir d'une couche de boudoirs et verser le reste de la compote. Terminer par une couche de boudoirs côté lisse vers l'extérieur. Recouvrir le moule d'une assiette et placer un poids. Mettre au réfrigérateur 4 heures minimum.

* Avant de servir, démouler la charlotte sur un plat de service.

* Dans une jatte, verser la crème anglaise, ajouter un peu de cannelle, bien mélanger.

* A l'aide d'une poche à douille remplie du reste de chantilly, décorer la charlotte entre chaque boudoir et sur le dessus. Ajouter quelques tranches de pommes crues et servir aussitôt avec la crème anglaise.



L'HÔTELLERIE n° 2550 Hebdo 26 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration