×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Actualité

Aix-en-Provence

Coup dur pour les thermes

Le P.-dg du groupe Delta G, chargé de construire le complexe touristique complétant l'établissement thermal municipal d'Aix-en-Provence, vient d'être écroué. Il est soupçonné d'avoir détourné 8 millions de francs au détriment d'une maison de retraite toulonnaise que gère son groupe.

Bernard Chatel, P.-dg du groupe marseillais Delta G, avait été choisi en 1994 par la ville d'Aix-en-Provence pour réaliser et exploiter le complexe touristique qui doit compléter l'établissement thermal réhabilité par la ville. Ce complexe, dont les travaux sont aujourd'hui presque achevés, comporte trois restaurants, deux établissements hôteliers et un institut de beauté et de la forme installé sur plus de 1.200 mètres carrés. Son ouverture était annoncée pour avril prochain. Le groupe Delta a construit son assise sur la gestion de maisons de retraite et de résidences services pour personnes âgées. Or, coup de théâtre : son P.-dg, également gérant de la SCI les Thermes, par ailleurs conseiller municipal RPR dans le 8ème secteur de Marseille, vient d'être mis en examen pour «escroquerie à financement public, faux et usage de faux en écriture et abus de biens sociaux» et a été écroué à la prison Saint-Roch de Toulon.

Mise en examen

Cette mise en examen fait suite à des irrégularités constatées par la Direction des interventions sanitaires et sociales (DISS) dans la gestion d'une maison de retraite toulonnaise (Bastide-Bonnetières) gérée par Delta et à qui elle avait versé des subventions, par le biais de l'association Accueil gestion Toulon. Bernard Chatel aurait utilisé cette association, dont il a été le président puis le vice-président jusqu'en 1995, pour prélever des fonds (8 MF au total) et les réinjecter de diverses manières (prêts, etc.) dans d'autres sociétés lui appartenant. Suite à cette information, la ville d'Aix-en-Provence (qui a de son côté achevé les travaux de réhabilitation des thermes, mais attend encore les autorisations d'ouverture) a publié un bref communiqué indiquant simplement «qu'il y a lieu de distinguer entre l'établissement thermal, ouvrage public réalisé par la commune et la résidence hôtelière, établissement privé dont la SCI les Thermes assure la constructions»... et précisant que «la ville d'Aix a pris par la signature d'un bail emphytéotique avec la SCI les Thermes, toutes les garanties juridiques pour que, quoi qu'il arrive, le complexe thermal puisse être achevé et mis en service dans son ensemble.» La mairie se refuse à tout autre commentaire, attendant «d'en savoir plus.» Signalons que si les travaux du complexe touristique sont aujourd'hui presque achevés, ils avaient souffert de nombreux retards, le groupe ayant eu des difficultés à boucler le financement nécessaire.

L. Casagrande

Bernard Chatel, P.-dg du groupe Delta G.



L'HÔTELLERIE n° 2550 Hebdo 26 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration