×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Actualité

Projet d'envergure à Nice

La propriétaire de l'Hôtel Négresco veut faire de la Promenade des Anglais
le premier musée à ciel ouvert du monde

Depuis longtemps déjà, Jeanne Augier, propriétaire de l'Hôtel Négresco à Nice, envisageait un projet d'envergure sur la Promenade des Anglais et vient d'en donner les grandes lignes aux responsables de la municipalité de Nice.

Un projet à la hauteur de la personnalité de Jeanne Augier : l'exposition permanente d'une soixantaine de sculptures sur la Promenade des Anglais.

Et la lecture de la liste des sculpteurs concernés est à la hauteur de l'événement : Picasso, Rodin, Dali, Giagometti, Arman, Botero, Niki de Saint-Phalle. En tout, une trentaine d'artistes connus mondialement.

C'est unique dit Jeanne Augier qui indique avoir la possibilité de disposer de plusieurs oeuvres de ces artistes de renom international.

Les sculptures seraient disposées tout au long de la Promenade des Anglais qui deviendrait le premier musée à ciel ouvert du monde. Une sorte de Beaubourg sous le soleil, à l'ombre des palmiers, le long de la Baie des Anges.

Les passagers verraient déjà ces sculptures, dont certaines atteignent six mètres de hauteur, avant que leur avion n'atterrisse sur l'aéroport de Nice-Côte d'Azur tout proche.

La balle est donc arrivée dans le camp municipal

Selon les informations rapportées par la presse locale, les élus approuvent un projet qualifié de «génial» mais les responsables de l'administration municipale mettent en avant un grand nombre de difficultés techniques liées à la fois au nombre d'autorisations à obtenir, au coût global de l'opération, et aux impératifs techniques puisque certaines des sculptures pèsent plusieurs tonnes.

A propos de ces nombreux problèmes, Jeanne Augier exprime à nouveau, son optimisme et sa détermination en mettant en avant le renouveau indispensable de la Promenade des Anglais et le fait qu'une autre ville pourrait reprendre à son compte ce fabuleux projet si la ville de Nice traîne les pieds.

Verra-t-on un jour de la coupole du Négresco se dresser, tels les flambeaux d'un nouveau défi, une trentaine de sculptures monumentales sur la Promenade des Anglais ?

La réponse apparaît difficile aujourd'hui. C. Roussel

Une soixantaine de sculptures, exposées sur la Promenade des Anglais, c'est le projet de Jeanne Augier.



L'HÔTELLERIE n° 2549 Hebdo 19 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration