Actualités


Conjoncture

Baromètre L'Hôtellerie-FNIH

L'hôtellerie indépendante enregistre un tassement de son activité en octobre

Le mois d'octobre a enregistré une progression moyenne de la fréquentation de 1% contre 6% en septembre dernier. Les prix moyens chambres ont eux globalement augmenté de 1,5%.

Après un mois de septembre exceptionnel, puisque marqué par une hausse de la fréquentation des hôtels indépendants de 6%, l'activité hôtelière s'est révélée de moindre envergure au cours d'octobre dernier. D'une manière générale, les hôtels composant l'échantillon du baromètre L'Hôtellerie-FNIH (235 établissements répartis sur l'ensemble de l'Hexagone dont des saisonniers d'été et d'hiver) ont en effet enregistré sur cette période une hausse de leur taux d'occupation limitée à 1%. Des disparités sont bien entendu à noter suivant les différentes catégories d'hôtels observées.

C'est ainsi que les unités deux étoiles ont réalisé un taux d'occupation identique à celui de l'année précédente atteignant 62,5%. Les hôtels trois étoiles sont eux en revanche parvenus à bien tirer leur épingle du jeu. Leur fréquentation est effectivement passée de 59,3% en octobre à 61,1% en 1997 (soit une hausse de 3,1%). L'hôtellerie quatre étoiles a par ailleurs affiché un résultat inattendu. Le taux d'occupation a modestement gagné +0,7% alors que la progression moyenne de la fréquentation dépasse le seuil des 8% depuis le 1er janvier.

+32 francs pour le prix moyens chambre des quatre étoiles

Concernant les prix moyens chambres (TTC), ils ont pour leur part augmenté globalement de 1,5% en octobre dernier soit un rythme annuel équivalent au taux d'inflation projeté. Contrairement à la tendance constatée en matière de fréquentation, c'est l'hôtellerie haut de gamme qui a bénéficié sur ce point de la plus forte hausse : 772 francs à comparer à 740 francs en octobre 1996 (+32 francs). Alors que les deux et trois étoiles augmentaient de 2,6% à 3,3% par rapport à l'exercice antérieur.

Au terme des dix premiers mois de l'année, ce sont finalement les établissements quatre étoiles qui ont vu leur taux d'occupation le plus fortement grimper. Celui-ci s'est ainsi élevé à 58% contre 53,6% un an plus tôt (+8,1%). Les deux autres catégories d'hôtels observées ont constaté une hausse allant de 2,1% à 2,6%. Quant à l'évolution des prix moyens chambre, elle s'avère positive à fin octobre puisque l'ensemble des hôtels ont vu leurs résultats s'améliorer entre 0,3% et 2,9%.

C. Cosson

ccosson@lhotellerie-restauration.fr


Résultats du mois d'octobre 1997
Taux d'occupation Prix moyen chbre TTC
1997 1996 Variation 1997 1996 Variation
2 étoiles 62,5% 62,5% 0 275 F 268 F +2,6%
3 étoiles 61,1% 59,3% +3,1% 376 F 364 F +3,3%
4 étoiles 71,4% 70,9% +0,7% 772 F 740 F +4,3%

Résultats cumulés à fin octobre 1997
Taux d'occupation Prix moyen chbre TTC
1997 1996 Variation 1997 1996 Variation
2 étoiles 55,8% 54,7% +2,1% 280 F 272 F +2,9%
3 étoiles 55,8% 54,4% +2,6% 367 F 361 F +1,7%
4 étoiles 58% 53,6% +8,1% 683 F 681 F +0,3%





L'HÔTELLERIE n° 2539 Hebdo 11 decembre 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration