Actualités


Au fil de la semaine

Vinisud 1998 :

Le salon Vinisud, initié par la Région Languedoc-Roussillon, rassemblera une nouvelle fois du 18 au 21 février 1998, au parc des expositions de Montpellier, toutes les grandes régions et pays viticoles du bassin méditerranéen (60% de la production mondiale). Dès sa deuxième édition en 1996, Vinisud s'est imposé comme le salon des vins du Sud. Par la présence de 450 exposants et plus de 6.000 visiteurs professionnels (dont 1.000 étrangers), ce salon s'est révélé être un véritable outil pour les producteurs et négociants. Réservé aux professionnels les trois premiers jours (18, 19 et 20 février), le salon ouvrira pour la première fois ses portes au grand public, le samedi 21 février afin de sensibiliser les consommateurs à la qualité de la production des vins du Sud.

Contacts presse :

tél. : 01.41.86.41.86

Ouverture du restaurant
Le Christine :

Un nouveau restaurant, Le Christine, vient d'ouvrir ses portes au coeur de Saint-Germain des Près. Situé dans un hôtel particulier discret du 18ème siècle, classé monument historique, Le Christine abrite une salle à manger de 50 couverts d'un style rustique. Le chef cuisinier vous propose une carte suggérant des cuissons précises et des sauces légères. Alors rendez-vous est pris : Le Christine, 1 rue Christine, Paris VIème.

Les restaurants Suisse ont baissé leurs prix de 20% en 3 ans :

Selon une étude lucernoise reprise par notre confrère genevois, le Journal des Cafetiers, Restaurants et Hôteliers Romands, le prix moyen d'un repas pris dans un restaurant en Suisse a diminué de 20% par rapport à 1994. Un chiffre dû à plusieurs paramètres, explique le Journal. Non seulement, la Suisse dénombre pas moins de 34.000 établissements de restauration, soit un établissement pour 205 habitants, bébés et vieillards inclus... D'autre part, le paracommercialisme avec notamment les repas à la ferme ne cesse de se développer. Et les clients à petits budgets se dirigent désormais vers les fast-food ou les supermarchés où ils achètent un sandwich. Un constat qui a amené les restaurateurs à baisser le prix de leur carte.

Pierre Marchesseau
au Rond-Point :

Depuis le 27 août dernier, Pierre Marchesseau a repris la direction du restaurant du théâtre du Rond-Point des Champs-Elysées à Paris. Après avoir entièrement refait les cuisines, mis en place son équipe et une nouvelle carte, le restaurant réalise aujourd'hui une moyenne de 500 couverts par jour avec quatre services le soir, la dernière commande étant prise à deux heures moins le quart du matin. Quant au prix moyen de la carte, il s'élève aux alentours de 120 francs à midi et 165 francs le soir. Un nouveau départ pour Pierre Marchesseau.

Poul'd'Or s'installe
à Ivry-sur-Seine :

La sixième unité du concept de restauration à base de poulet Poul'd'Or a ouvert ses portes le 10 novembre au coeur du centre commercial Grand Ciel à Ivry-sur-Seine. D'une superficie de 150 m2, cette boutique - restaurant, qui propose des poulets rôtis, accompagnés de légumes à consommer sur place ou à emporter, emploie une trentaine de personnes à plein temps et à temps partiel. La prochaine ouverture est d'ores et déjà prévue dans Paris intra-muros cette fois-ci, au 42 de la rue du Commerce dans le XVème arrondissement.

Guide des Brasseries de Tradition Paris-Bruxelles :

Cet ouvrage rassemble pour la première fois l'ensemble des Brasseries de Tradition de deux grandes capitales européennes : Bruxelles et Paris. Déjeuner d'affaires ou dîner d'après-spectacle, vous trouverez dans cet ouvrage l'ensemble des informations indispensables pour faire votre choix. Jean-Paul Griffoulière est l'auteur de ce guide, édité par Impla Editions.

Bertelsmann acquiert 70% de SRS Hotels :

Bertelsmann Distribution GmbH, filiale du conglomérat international Bertelsmann Industry AG, a acquis une participation de 70% de Trust International Hotel Reservation Services GmbH. Fondé par SRS Hotels Steigenberger Reservation Service en 1989, cette dernière société a pour principale activité les services de distribution, de ventes et de réservations hôtelières. Cette nouvelle donne avec l'une des plus importantes organisations internationales spécialisées dans le secteur des médias permet à SRS Hotels d'accroître son potentiel dans les secteurs du marketing clientèle et des programmes de fidélisation.

Les Thermes de Rochefort
font peau neuve :

La rénovation d'une partie des établissements thermaux de la ville charentaise pourrait apporter une fréquentation supplémentaire. C'est du moins le voeux de la Communauté des Communes du Pays Rochefortais qui ont engagé la réfection de la «Piscine de l'Empereur», bâtiment construit en 1973, devenu obsolète, tandis que la clientèle des curistes se multipliait au fil des ans par dix (10.000 en 96). Avec cette réalisation qui coûtera 12,5 MF (dont 25% à la commune), la direction compte atteindre les 12.000 curistes dès l'année prochaine, ce qui devrait augmenter d'autant la fréquentation hôtelière. Car les thermes se portent bien : 30 MF de CA et 80 salariés en pleine saison. Avec quelques 700 emplois induits sur la ville grâce à son activité, dont un bon nombre issu du milieu de l'hôtellerie-restauration.

Métro s'installe à Béziers :

Après Narbonne, Perpignan, Montpellier, l'enseigne Métro (distribution en gros) s'installe aux portes de Béziers, sur le parc d'activités Actipolis. Le bâtiment occupera 3.300 m2 d'un terrain situé juste devant son concurrent direct Promocash. Ce groupe allemand prévoit de tourner avec un effectif de 40 personnes en saison. Ouverture prévue : mi-décembre.

Meilleur apprenti :

Une omelette «archiduc» dont les truffes avaient été remplacées par des lamelles de foie de volaille, une caille aux raisins avec pommes Darphin, poires Condé, sauce abricot parfumée au Grand-Marnier et riz ont permis à Audrey Petitjean du restaurant «La Toque Blanche» à Oyonnax de remporter l'éliminatoire Rhône-Alpes du «meilleur apprenti cuisinier de France». Présidé par Pierre Troisgros le jury l'a retenue, ainsi que Nicolas Giraud du lycée Jeanne de France de Lyon, pour la finale nationale d'un concours qui obtient toujours un joli succès.

Le smoked meat débarque

en France :

Consommé au Canada depuis plus d'un siècle, le «smoked meat» débarque en France à l'initiative du traiteur lyonnais Jean-Paul Pignol qui en assure la préparation et la distribution. La préparation est élaborée à base de poitrine de bœuf épicée et fumée, puis servie tiède, finement tranchée.

Comme le souligne Georges Chauvet établi depuis 1953 au Canada où il préside la Fédération Nationale des chefs de cuisine, les possibilités sont multiples : en julienne avec les salades vertes ou composées; en petites lanières en remplacement du lard dans une quiche lorraine; en tranches plus épaisses avec une choucroute; en brochettes avec des grosses crevettes ou des noix de Saint-Jacques; en barde pour les rotis; etc. Elaborée à Lyon selon la recette élaboré à Montréal par Kurt Horn et Paul Sartor qui en commercialisent 1200 tonnes grâce à un réseau de 250 hôtels, restaurants et magasins, il est désormais distribué dans toute la France !

Accor veut prendre le contrôle à 100% de sa filiale asiatique :

Le groupe hôtelier français vient de lancer une offre publique d'achat pour prendre le contrôle à 100% de sa filiale Accor Asia Pacific (AAPC). Cette opération, menée par sa filiale belge Cobefin, consiste à acheter au prix de 0,65 dollar australien, toutes les actions ordinaires de la société que ne détient par Accor (celui-ci possédant déjà près de 26% du capital d'AAPC). Si tous les actionnaires acceptent ces conditions, le conglomérat français devra au final débourser 1,176 milliard de francs. Selon Accor, cette OPA s'inscrit dans la «stratégie de réallocation de ressources» de l'entreprise et ne pénalisera pas son équilibre financier.

Carnet de deuil

Nous apprenons avec peine le décés de M. Georges André, ancien chef de bureau du cabinet du ministre de l'Agriculture, à l'âge de 79 ans.

Très connu dans la profession, Georges André eut l'occasion de participer à la promotion et la reconnaissance officielle des métiers de la cuisine dont il fut un ardent défenseur. Ses obsèques sont célébrées ce jeudi 11 décembre à l'église St Jacques du Haut Pas, dans le cinquième arrondissement de Paris.

L'Hôtellerie présente ses condoléances à sa famille et ses amis.



L'HÔTELLERIE n° 2539 Hebdo 11 decembre 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration