Actualités


Vie professionnelle

Congrès IH&RA 97

Se donner les moyens pour une plus grande rentabilité

Cette année, le 35ème congrès de l'IH&RA, qui se déroulera du 2 au 6 novembre à Amsterdam, commémore le 50ème anniversaire de l'association. Plus de 500 participants sont attendus en provenance de 50 pays différents. Pour cet événement de taille, le thème majeur du congrès portera sur les aspects financiers du secteur hôtelier.

«Un Evénement Capital», tel est le thème du congrès annuel de l'IH&RA, qui se déclinera autour de la finance. «Le congrès offrira plus de neuf séances conçues pour aider hôteliers et restaurateurs à réussir dans un environnement fortement concurrentiel, a déclaré Michael Peceri, le président de l'IH&RA. L'accent sera particulièrement mis sur les aspects financiers du secteur, notamment l'impact de l'Euro sur la sphère des affaires, les vrais enjeux de la multipropriété et la conception d'un business plan attractif pour les investisseurs.»

Le programme portera particulièrement son attention cette année sur les besoins des restaurateurs, conformément à la nouvelle identité de l'Association, sans pour autant négliger les intérêts des hôteliers. En voici un aperçu. Un séminaire intitulé «dynamiser votre restauration» abordera les meilleurs moyens de rentabiliser les restaurants au sein des hôtels. Nick Scade, directeur du restaurant Partnership, expliquera comment le «branding» donne un nouveau souffle à la restauration d'hôtels grâce à des alliances avec les chaînes de restaurants. Par ailleurs, Simon Allison de J-P. Morgan, présentera une perspective globale sur les tendances financières actuelles et futures dans l'industrie hôtelière. Et Bert Luttjehuizen, vice-président de la banque néerlandaise, décodera pour les non-initiés le langage du secteur des finances et expliquera comment mettre la finance dans l'hôtellerie au service de l'opérateur.

Dries de Vaal de Deloitte & Touche animera un débat sur l'évaluation du risque, cherchant à déterminer les facteurs de choix des investisseurs. Toujours concernant l'investissement, Mike Nowlis, président du CHRIE et vice-président de l'IMHI (Institut de Management Hôtelier International), présentera une session intitulée «investir dans votre avenir» mettant en avant les grandes tendances mondiales et ses impacts sur l'industrie hôtelière.

Herman Cain à l'honneur

La manifestation débutera au Koninklijk Instituur voor de Tropen où le Premier ministre adjoint des Pays-Bas sera présent en tant qu'invité d'honneur, où il participera à la cérémonie d'ouverture. Herman Cain, P-dg de l'Association Nationale des Restaurants aux Etats-Unis (NRA) sera l'intervenant clé du congrès. Cet américain a appris le métier de restaurateur chez Burger King qui l'a nommé vice-président de la région de Philadelphie au bout de seulement neuf mois d'ancienneté. En trois ans, il a fait de cette région l'une des plus rentables. Ensuite, il a repris en main la chaîne de restauration américaine Codfather's Pizza, alors en difficulté et en a fait une entreprise rentable en moins de 18 mois. Herman Cain profitera du congrès pour dévoiler les recettes de son succès professionnel. Par ailleurs, il accueillera les participants au congrès aux côtés du Premier ministre adjoint et de Leah Rabin, veuve de l'ancien Premier ministre israélien. Pour la première fois, Leah Rabin et Xavier Perez de Cuellar, l'ancien secrétaire général des Nations Unies, remettront, conjointement avec l'association nationale de l'hôtellerie israélienne, le «Prix Ytzhak Rabin Paix et Tourisme» à un hôtelier «qui a défendu la cause de l'amitié, du respect et de la paix entre les nations du monde».

Les Prix de l'Environnement et des Meilleurs hôteliers et jeunes hôteliers seront également remis comme chaque année à l'issue du congrès.

D'autre part, la manifestation sera l'occasion pour Michael Peceri de présenter officiellement son successeur à la présidence de l'IH&RA, Eric Pfeffer, qui prendra ses fonctions en janvier 98.

Le congrès sera clôturé par une soirée d'anniversaire organisée par American Express à l'ancienne bourse des Marchandises, située dans le centre d'Amsterdam. Le prochain congrès de l'IH&RA se tiendra l'année prochaine à Manille aux Philippines du 22 au 26 octobre.

Béatrice Thiault

bthiault@lhotellerie-restauration.fr

IH&RA

contact : Ellen Mollay

251, rue du Fbg St-Martin

75010 Paris

Tél. : 01.44.89.94.00

Fax : 01.40.36.73.30

e-mail : events@ih-ra.com.


CDEC

Un nouveau 4 étoiles pour Antibes

La CDEC a donné un avis favorable pour la rénovation de l'hôtel Alba fermé depuis une quinzaine d'années. Antibes comptera bientôt un nouveau 4 étoiles de 57 chambres.

Hôtel de luxe installé au coeur de la pinède de Juan-les-Pins, l'Alba s'apprête à renaître de ses cendres. Fermé depuis une quinzaine d'années, ce bâtiment d'architecture «Belle Époque» appartient à une des sociétés du bijoutier parisien Alexandre Reza, La Gauloise qui vient de se voir accorder une autorisation de la CDEC. La Gauloise entend faire de l'Alba un établissement 4 étoiles de 57 chambres correspondant aux exigences de la clientèle actuelle de l'hôtellerie de luxe. «Cet accord de la CDEC n'est pas réellement justifié par un besoin puisque Antibes-Juan-Les-Pins connaît même depuis une dizaine d'années une surcapacité d'accueil en hôtellerie classique comme en tourisme», commente le président du syndicat des hôteliers Antibes-Juan-Les-Pins. Pour Jean-Pierre Thomas, c'est l'état de délabrement du bâtiment situé dans un lieu très fréquenté par les touristes qui a motivé la décision de la commission. De leur côté les dirigeants de La Gauloise avaient développé leur argumentaire devant la CDEC en présentant une étude de marché reposant sur les relations d'Alexandre Reza qui à elles seules «permettraient au nouvel hôtel de fonctionner». Également propriétaire de l'ancien palace le Provençal situé à proximité de l'Alba et fermé lui aussi depuis près de vingt ans, La Gauloise est sur le point de se voir accorder un permis de construire pour transformer ce bâtiment en une résidence de prestige comportant 88 logements de haut-standing avec piscine, jardin décoratif, casino et un parking de 400 places. Avec ces deux projets immobiliers, les hauteurs de Juan-Les-Pins devraient retrouver un peu de leur animation d'antan.

AMP



L'HÔTELLERIE n° 2532 Hebdo 23 octobre 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration