Actualités


Cafés

Caffé Foy à paris

Colette, Pennac et les autres... autour des millefeuilles

Les 17,18 et 19 octobre derniers, le «Caffé Foy» a été partie prenante des «journées Colette» organisées au Palais Royal, mais Catherine Auclair y propose aussi diverses animations tout au long de l'année...

Fondé en 1749 par un certain De Foy dans la rue de Richelieu, installé sous les arcades du Palais Royal en 1787, le «Caffé Foy» est un lieu chargé d'histoire. «Incroyables», «Muscadins» et «Merveilleuses» le fréquentaient jadis avec assiduité, et l'on dit que c'est juché sur une table de cet établissement que Camille Desmoulins exhorta les foules à aller prendre la Bastille !

Passée la Révolution, les royalistes s'y retrouvèrent avant d'abandonner les lieux aux artistes qui maintinrent sa solide réputation... jusqu'à sa disparition au début du siècle et sa... renaissance au 165 rue Saint-Honoré, tout près du Palais Royal.

En baptisant ainsi en juin 1995, l'établissement qu'elle venait de reprendre, Catherine Auclair voulait faire un petit clin d'œil à ce quartier littéraire à la réputation bien plus assise que celle de Saint-Germain des Près !

Petite-fille, fille et sœur de chefs («Chez Germaine» à Ambrault dans l'Aisne), ancienne de l'Ecole Hôtelière de Bourges et ex-hôtesse de l'air, Parisienne après des séjours en Suisse, Allemagne et Angleterre, elle avait envie de créer un lieu de rencontre «chaleureux».

Le hasard fit bien les choses avec ce client appréciant le millefeuille servi en dessert au point de lui suggérer d'en faire un... club. «J'aime les mots et avouez qu'un Club des Millefeuilles, c'est beau» dit-elle. Depuis le 2 avril 1996, à la fois gastronomique, littéraire et artistique, le club présente le premier mardi de chaque mois... quatre feuilles à la fois : vigne, pâtisserie, livre et spectacle !

Ainsi début septembre, à la fin du repas préparé par David Couchaux (ex-Grand Colbert), Christian Forais du Ritz a-t-il proposé un gâteau, Vincent Ferry fait goûter ses alcools de Lorraine, Denise Petitdidier présenté la saison du théâtre Mogador et Daniel Pennac dédicacé son dernier livre à la centaine de convives.

«Les intervenants sont bénévoles et mon chef se charge du repas. La participation à la soirée est fixée à 250 francs, 210 francs pour les membres du club. Nous étions une quarantaine pour la «première», nous affichons désormais complet, et les gens qui viennent ici un soir, deviennent souvent des clients assidus (1). Nul ne peut dire que c'est facile et il faut innover» explique Catherine Auclair qui «héberge» aussi un «Club des Poètes» où chacun vient dire ses poésies, organise dîners débats, dîners rencontres et quelques «soirées folles» dont la prochaine sera Russe avec vodka et violoniste.

«Il est important de faire vivre un restaurant dont la situation géographique permet beaucoup de choses» dit-elle encore. C'est ainsi que le Caffé Foy a été directement associé aux «Journées Colette» organisées dans le quartier les 17, 18 et 19 octobre derniers. Avec lectures de textes, dédicaces d'auteurs et expositions diverses, trois repas (bourguignon, méridional et «anniversaire») ont été proposés.

Jean-François Mesplède

jfmesplede@lhotellerie-restauration.fr

(1) Au quotidien, dans un établissement ouvert de 8 heures à 4 heures du matin avec salle de restaurant de 115 places à l'étage, les menus sont à 85, 119 et 180 francs. Le TM est de 167 francs pour une moyenne de 140 couverts/jours.

Un vin du mois (Lagrange Martillac à 200 francs, par exemple) et une «découverte» du mois (Vin de Pays de Loire-Atlantique à 135 francs) sont proposés

Daniel Pennac invité du «Club des Millefeuilles» au Caffé Foy.

Ce soir là au Caffé Foy : Denise Petitdidier (Théâtres Mogador, Caumartin et Daunou) et Daniel Pennac (assis); Vincent Ferry (Clair de Lorraine), Catherine Auclair, Gilles Marchal (Plaza Athénée), Christian Forais et son second (Ritz), David Couchaux (Caffé Foy).



L'HÔTELLERIE n° 2532 hebdo 16 octobre 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration