Actualités


Actualité

Yvetot

Le maire affirme ne pas pratiquer de paracommercialisme

Suite à la déclaration de Roland Magne, Président de la Confédération (L'Hôtellerie n° 2519) qui dénonçait la progression de la concurrence déloyale et citait le cas de la ville d'Yvetot, nous avons reçu les explications suivantes de son maire :

«Je vous demande de procéder à cette rectification dans la mesure où monsieur Roland Magne ignore totalement ce qui s'est passé à Yvetot le jour du passage du Tour de France. S'il est important de laisser aux tenanciers des cafés, hôtels, restaurants et discothèques, les moyens de travailler, la ville d'Yvetot a été au delà de ce souhait. Il n'était pas prévu de système de restauration lors du passage du Tour de France, la ville a pris l'initiative d'organiser la publicité et de mettre à disposition des personnes intéréssées un espace suffisament vaste pour accueillir une clientèle dont elle ne pouvait à l'avance prévoir l'importance. Par ailleurs, elle n'a fourni aucune prestation et n'a encaissé aucune somme d'argent au contraire, elle s'est bornée à mettre son établissement à disposition et a sollicité le concours, des traiteurs, cafés, hôtels restaurants qui ont assuré la prestation. De plus, lorsque la ville a décidé d'offrir un repas à certaines personnes qui avaient travaillé à la préparation des manifestations concernant l'organisation du Tour de France, elle a aussi fait appel à ces entreprises et à payer les factures correspondantes.

Si certains professionnels ont appris l'organisation de ce repas par la presse, c'est probablement qu'ils n'avaient pas pris soin de lire les affiches apposées en ville».

Roland Magne, quant à lui, s'insurgeait du fait que «la municipalité ait organisé le jour du passage du Tour de France un banquet ouvert à tous, faisant même de la publicité dans la presse locale pour l'annoncer». Il posait la question «La municipalité s'est -elle intéressée aux bistrots, aux restaurants de la ville ? Non. Ils ont appris l'opération dans le journal. c'est inadmissible.» Il dénonçait, par ailleurs, le prix pratiqué sous cette halle de réception (50 F), tarif qu'aucun établissement ne pouvait pratiquer sans travailler à perte pour la prestation fournie.

L'hôtellerie possède la coupure du journal qui annonce l'opération, l'annonce en encadré est libellée ainsi :

Nos lecteurs jugeront d'eux-mêmes pour savoir si le maire d'Yvetot n'a pas incité au paracommercialisme comme il l'affirme. Les débats sont ouverts.

PAF

Buffet lundi
sous le marché

Lundi 7 juillet, après le passage du Tour (12 heures) la municipalité convie les spectateurs à un grand buffet à partir de 13 heures sous le marché couvert. Au menu : salade composée à volonté, côtes de porc et saucisses (ou merguez), fromage, grillé aux pommes. Vin compris. Prix : 50 F.



L'HÔTELLERIE n° 2523 Hebdo 21 aout 1997

SRC="/lhotellerie/Images/Le_menu_SVP.GIF" WIDTH="63" HEIGHT="43" ALIGN="BOTTOM" NATURALSIZEFLAG="3">


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration